Blu-ray : La Rivière rouge

Écrit par Jihelbey on 28 février 2013. Posted in Blu-ray - DVD

jaquette-blu-ray-lariviere-rouge

Note artistique : etoile-rougeetoile-rougeetoile-rougeetoile-rougeetoile-rouge(5/5)
Note technique globale : etoile-bleueetoile-bleueetoile-bleueetoile-bleueetoile-grise(4/5)

  • Titre original : Red River
  • Support : blu-ray
  • Genre : western
  • Année : 1948
  • Réalisateur : Howard Hawks assisté d’Arthur Rosson
  • Casting : John Wayne, Montgomery Clift, Joanne Dru, Walter Brennan, John Ireland, Coleen Gray, Harry Carey, Chef Yowlachie, Hank Worden
  • Bonus : version courte HD, autopsie d’un montage (16 mn 06), bande annonce (1 mn 53), livre de 112 pages de Philippe Garnier.
  • Durée : 2 h 06 mn 53 (version courte Director’s Cut), 2 h 12 mn 48 (version longue)
  • Format vidéo : 4/3
  • Format ciné : 1,37/1 noir et blanc
  • Sous-titrage : français
  • Pistes son : DTS-HD MA 2.0 mono anglais
  • Éditeur : Wild West Vidéo 

Edition unique au monde avec les deux montages du premier western culte d’Howard Hawks…

Synopsis

Sur la piste entre le Texas et le Kansas, Ted Dunson et son fils adoptif vont s’opposer durant le convoiement de leur immense troupeau…

Commentaire artistique

Ce chef-d’œuvre du western est né de l’association d’Howard Hawks avec le cinéaste Arthur Rosson, qui dirigea la seconde équipe, et de l’agent Charles K. Feldman. En 1945 le cinéaste, qui n’a jamais tourné de western, achète une histoire de B. Chase sur la Chisholm Trail, une piste du bétail entre Texas et Kansas (http://en.wikipedia.org/wiki/Chisholm_Trail). À l’époque où débute le tournage, le genre a dépassé le simple spectacle au profit d’histoires adultes nettement plus psychologiques. La censure autorisa la violence et les connotations sexuelles du scénario mais exigera des modifications qui vont cependant l’édulcorer. Avec comme atout principal sa vedette « fordienne », H. Hawks s’installa en Arizona pour filmer en noir et blanc l’équipée de Dunson et son troupeau cadrés avec une grande science par l’esthète directeur de la photographie Russel Harlan. La qualité du film est débitrice de l’interprétation de John Wayne en héros harassé, secondé par Walter Brennan (mémorable sans son dentier !) et le tout jeune Montgomery Clift qui aller devenir un jeune premier bien populaire.  En revanche la pauvre Jehanne Dru qui incarne la seule femme du film, hormis celle de la séquence initiale, verra son rôle s’amenuiser et s’écarter de la prostituée décrite dans le roman. Deux grandes scènes d’action scandent le récit, le passage à gué du troupeau (filmé derrière un barrage construit spécialement) et l’extraordinaire stampede, l’affolement du troupeau. C’est très éloigné des péripéties du roman ; H. Hawks, selon son inclination coutumière, préfèrera négliger l’aura du héros pour développer la peinture âpre du quotidien banal des cow-boys. Comme le relate savamment Giordano Guillem dans le bonus, il existe deux versions du film : une version longue initiale de 133 minutes, la plus souvent diffusée, et une version courte de 127 minutes, la Director’s Cut avec sa voix off. L’éditeur a décidé de présenter en HD les deux montages mais, en l’absence d’un master HD pour la version courte, ce sont les éléments de la version longue HD qui ont servi à remonter une version courte identique à l’image près. En revanche c’est le mixage de la version courte qui sera conservé et restauré avec l’élimination des défauts et une correction du synchronisme. Le cinéphile peut ainsi apprécier en blu-ray les variations entre les deux versions, narration par le livre ou par une voix off, récit différent, montage modifié par enlèvement de séquences, musique allégée sans les chœurs dans la version courte, dans une édition unique qui n’est même pas disponible aux USA ! Un must cinéphilique hautement recommandable somptueusement accompagné par son livre très documenté.

Bande annonce

Commentaire bonus

Un seul petit bonus mais très intéressant : Giordano Guillem nous explique l’existence des deux versions et comment fut remontée la version courte à partir des éléments du master HD de la version longue. Et bien sûr le livre qui accompagne l’édition captivant et fort bien documenté

Fiche technique

Commentaire technique 

  • Un BD de bonne tenue avec un travail important sur les éléments de ce western mémorable
  • Colorimétrie : valeurs de gris nuancées, noirs francs, blancs subtils  
  • Étalonnage : excellent
  • Contraste : bon
  • Compression : zéro défaut
  • Définition : assez bonne vu l’âge et la granulation de la copie
  • Mixages : bon travail de restauration, pas de défaut, souffle discret, synchro sans histoire, dialogues clairs, équilibré 

Liens Web

L'avis de ON Magazine

  • Image : etoile-rougeetoile-rougeetoile-rougeetoile-rougeetoile-grise(4/5)
  • Mixages sonores : etoile-bleueetoile-bleueetoile-bleueetoile-demi-bleueetoile-grise(3,5/5)
  • Bonus : etoile-orangeetoile-orangeetoile-demi-orangeetoile-griseetoile-grise(2,5/5)
  • Packaging : etoile-verteetoile-verteetoile-verteetoile-griseetoile-grise(3/5)

Acheter en ligne

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Plus d'articles

» Blu-ray : La Porte du paradis (version remasterisée)

CRÉDITS PHOTOGRAPHIQUES  © 2013 Metro-Goldwyn-Mayer Studios Inc. Tous droits réservés.Note artistique : (5/5)Note technique globale : (4,5/5)