Imprimer

DVD : Les Garçons de la bande

Écrit par Jihelbey on 20 février 2013. Posted in Blu-ray - DVD

jaquette-les garcons-de-la-bande 

Note artistique : etoile-rougeetoile-rougeetoile-rougeetoile-rougeetoile-demi-rouge(4,5/5)
Note technique globale :etoile-bleueetoile-bleueetoile-bleueetoile-bleueetoile-demi-bleue(4,5/5)

  • Titre original : The Boys in the Band
  • Support : DVD
  • Genre : drame
  • Année : 1970
  • Réalisateur : William Friedkin
  • Casting : Kenneth Nelson (Michael), Frederick Combs (Donald), Cliff Gorman (Emory), Laurence Luckinbill (Hank), Keith Prentice (Larry), Peter White(Alan McCarthy), Reuben Greene (Bernard), Robert La Tourneaux (Cowboy Tex), Leonard Frey (Harold)
  • Durée : 1 h 55 mn 10
  • Format vidéo : 16/9
  • Format ciné : 1,85/1
  • Sous-titrage : français
  • Pistes son : Dolby Digital 2.0 stéréo anglais
  • Bonus : Making of réalisé par L. Bouzereau en 2008 : Acte 1, la pièce (13 mn 25), Acte 2, le film (23 mn 52), Acte 3, 40 ans de « garçons de la bande » (5 mn 17), bande annonce (2 mn 44)
  • Éditeur : Carlotta 

De cette pièce culte sur une fête d’homosexuels, William Friedkin fit un authentique chef-d’œuvre cinématographique

Synopsis

La fête d’anniversaire dans l’appartement de Michael, offert à Harold par ses amis homosexuels, vire au règlement de compte…

Commentaire artistique

Précédant ses grands succès commerciaux French Connection en 1971 et L’Exorciste en 1973, William Friedkin se lance dans une aventure peu commune : adapter une pièce off Broadway écrit par Mart Crowley dont le succès ne faiblit jamais durant les 1001 représentations données entre le 15 avril 1968 et le 6 septembre 1970. La pièce, rapidement devenue culte, est interprétée par neuf comédiens qui assurent par leur spontanéité un succès sans précédent. Selon la volonté de l’auteur, qui imposera ses vues, l’adaptation cinématographique ne pouvait être jouée par les comédiens initiaux : c’est le pari relevé et pleinement réussi de William Friedkin, jusque-là connu surtout comme un réalisateur de télévision. Avec un sens inné du plateau (le film est presque totalement réalisé en studio, le décor reproduisant fidèlement le logis de l’actrice Tammy Grimes, amie de Mart Crowley, et dont la terrasse fut réellement utilisée dans certaines séquences), maitrisant totalement sa caméra et ses éclairages, W. Friedkin filme avec frénésie des acteurs toujours en mouvement, un ballet extraordinairement huilé, débitant leur dialogues avec vivacité. Cette méthode créée une dynamique singulière à l’écran. En tirant parti des atouts du tournage, en particulier le passage de la lumière à l’ombre, du plan large au gros plan, le cinéaste a su utiliser le meilleur de chacun des acteurs pour ce qui sera considéré comme le premier véritable film gay du cinéma ! Le fabuleux succès de la pièce au théâtre est totalement renouvelé par cette adaptation dont on ne peut isoler la valeur de chaque interprétation qui contribue à la qualité globale de l’œuvre tout en ajoutant la mobilité propre au 7e Art. Respectant l’écriture insolente de Mart Crowley et la qualité de ses dialogues, le film transcende le théâtre filmé en une expérience unique. Un bijou de montage et d’émotion…

Commentaire bonus

Le Making of en trois parties, issu du DVD américain sorti en 2008, permettra de mieux percevoir l’importance de la pièce et de sa genèse, puis de son adaptation pour le cinéma en écoutant les divers protagonistes : Mat Crowley, William Friedkin et les deux survivants du casting original, Peter White et Laurence Luckinbill.

Fiche technique

Commentaire technique 

  • Un DVD exemplaire, image très bien restaurée supervisée par William Friedkin, colorimétrie et granulation très cinéma. Dans le commentaire audio du DVD américain, le réalisateur a expliqué comment il a superposé une copie aux couleurs saturées et une copie noir et blanc pour obtenir l’aspect impressionnant du film
  • Colorimétrie : chaud, tons saturés
  • Étalonnage : excellent même en basse lumière
  • Contraste : impeccable
  • Compression : zéro défaut
  • Définition : remarquable pour un DVD, meilleure que certains blu-rays !
  • Mixage : stéréophonie d’époque c'est-à-dire très frontale avec quelques effets de spatialisation sur les dialogues par ailleurs clairs et sans défaut 

Liens Web 

Notations

  • Image : etoile-rougeetoile-rougeetoile-rougeetoile-rougeetoile-rouge(5/5)
  • Mixages sonores : etoile-bleueetoile-bleueetoile-bleueetoile-bleueetoile-grise(4/5)
  • Bonus : etoile-orangeetoile-orangeetoile-orangeetoile-griseetoile-grise(3/5)
  • Packaging : etoile-verteetoile-verteetoile-griseetoile-griseetoile-grise(2/5)

Acheter en ligne

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Plus d'articles

» Blu-ray : Zero Dark Thirty

Note artistique : (4/5) Note technique globale : (5/5)

» En Blu-ray : L’Assassin d'Elio Petri

Note artistique : (4/5)Note technique globale : (4/5)

» En Blu-ray et DVD : Harakiri de Masaki Kobayashi

Note Artistique : (5/5)Note Technique : (4/5)

» DVD : "Les Révoltés d’Alvarado", "Redes" (Les Filets) de Fred Zinnemann et Emilio Gomez Muriel

Notre avis : (4/5)

» "Deep End" au cinéma en version numérique HD restaurée

Notre avis : (5/5)