PUBLICITÉ

Deborah Cachet

CD : le Ballet royal de la naissance de Vénus de Lully

Lully Ballet royal de la naissance de Venus

  • Jean-Baptiste Lully : Ballet royal de la naissance de Vénus. Ballet à 12 entrées. Livret d'Isaac Benserade
  • Extraits du Ballet royal des amours déguisés, de Psyché, de Le Carnaval
  • Chaconne d'Arlequin extr. du Bourgeois gentilhomme
  • Déborah Cachet, Bénédicte Tauran (dessus), Ambroisine Bré (bas-dessus), Cyril Auvity (haute-contre), Guillaume Andrieux, Philippe Estèphe (basse-taille)
  • Chœurs de chambre de Namur, Thibaut Lenaerts, chef de chœur
  • Les Talens Lyriques, dir. Christophe Rousset
  • 1 CD Aparté : AP255 (Distribution : [PIAS])
  • Durée du CD : 73 min
  • Note technique : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile verte (5/5)

Inlassable défenseur de la musique de Lully, Christophe Rousset exhume en première au disque leBallet royal de la naissance de Vénus, un bel exemple de ballet de cour tel qu'il fleurissait au XVIIème siècle. Une restitution en tous points réussie.

CD : Les Boréades de Rameau

Rameau les boreades

  • Jean-Philippe Rameau : Les Boréades. Tragédie en musique en cinq actes. Livret attribué à Louis de Cahusac
  • Deborah Cachet (Alphise), Mathias Vidal (Abaris), Benedikt Kristjánsson (Calisis), Tomáš Šelc (Borilée), Caroline Weynants (Sémire), Benoît Arnould (Adamas), Nicolas Brooymans (Borée), Lukáš Zeman (Apollon), Helena Hozová (L'Amour), Pavla Radostová (Polymnie), Anna Zawisa (Première Nymphe,) Tereza Maličkayová (Deuxième Nymphe)
  • Collegium 1704 (chœur et orchestre), dir. Václav Luks
  • 3 CDs Château de Versailles Spectacles : CVS026 (Distribution : Outhere Music France)
  • Durée des CDs : 69 min 21 s + 62 min 29 s + 33 min 26 s
  • Note technique : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile verte (5/5) 

La dernière œuvre lyrique de Rameau n'est pas souvent visitée par le disque. Aussi cette nouvelle version est-elle la bienvenue. Alors que signée par un chef spécialiste de ce répertoire, à la tête d'un ensemble tchèque tout aussi en phase avec cet idiome et d'une distribution de choix. Et ce grâce à la captation live d'un concert donné à l'Opéra Royal de Versailles. La réussite est totale et ouvre une nouvelle vie à une tragédie lyrique qu'on qualifia à l'époque de presque subversive.

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus