PUBLICITÉ

Mozart

CD : hommage au compositeur austro-américain Eric Zeisl

Paris Los Angeles

  • ''Paris <> Los Angeles''
  • Eric Zeisl : Menuchim's Song. Brandeis Sonata pour violon et piano. ''Zigeunerweise'', extrait de la Suite pour violon et piano, op.2:I
  • Darius Milhaud : Deuxième Sonate pour violon et piano
  • Wolfgang Amadé Mozart : Sonate pour piano et violon en mi mineur, K.304
  • Ambroise Aubrun (violon), Steven Vanhauwaert (piano)
  • 1 CD Éditions Hortus : Hortus 189 (Distribution :Harmonia Mundi) www.editionshortus.com
  • Durée du CD : 59 min 33 s
  • Note technique : :etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)

Le titre prosaïque de ce disque cache un propos programmatique plus ambitieux : la célébration d'une amitié musicale entre le compositeur d'origine autrichienne Eric Zeisl et le français Darius Milhaud qui tous deux émigreront aux USA, en Californie, en raison de leurs convictions juives. Et la découverte d'une musique pour le moins passionnante de Zeisl. À travers une judicieuse sélection de pièces pour violon et piano, jouées par deux interprètes convaincus.

CD : Sonates pour piano et violon de Mozart

Sonates Mozart Faust Melnikov

  • Wolfgang Amadé Mozart : Sonates pour pianoforte et violon (vol. ) K.301, en sol majeur, K.305, en la majeur, K.376, en fa majeur, K.378, en si bémol majeur
  • Isabelle Faust (violon), Alexander Melnikov (piano)
  • 1 CD Harmonia Mundi : HMM 902361 (Distribution : PIAS)
  • Durée du CD : 63 min 24 s
  • Note technique : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile grise (4/5) 

Voici le deuxième volume de l'intégrale des Sonates pour piano et violon de Mozart dans l'interprétation d'Isabelle Faust et d'Alexander Melnikov. Il présente des œuvres de facture dissemblable et d'époques différentes, écrites entre 1779 et 1781. Ces ''Duetti'', comme les appelait le musicien, ravissent l'oreille tant ils sont joués ici avec musicalité et intériorité sur instruments d'époque. Confirmant lesimpressions louangeuses ressenties à l'écoute du premier volume.

CD/DVD : double récital de Grigory Sokolov et toujours les cimes

Grigory Sokolov Beehtoven Brahms Mozart

  • CD :
  • Ludwig van Beethoven : Sonate en N°3, op.2/3. Bagatelles op.119
  • Johannes Brahms : Pièces pour piano op.118. Pièces pour piano op.119
  • Bis de Franz Schubert (Impromptu D 935/2, Allegretto D 915), Jean-Philippe Rameau (''Les Sauvages''. ''Le Rappel des oiseaux''), Sergei Rachmaninov (Prélude op.32/2), Claude Debussy (''Des pas sur la neige'')
  • DVD :
  • Wolfgang Amadé Mozart : Sonate en K 545. Fantaisie et Sonate en K 475 & 457
  • Ludwig van Beethoven : Sonate N°27 op.90. Sonate N°32 op.111
  • Bis de Franz Schubert (Moment musical D 780/1), Frédéric Chopin (Nocturnes op.32, N°1 &  N°2 ), Jean-Philippe Rameau (''L'indiscrète''), Robert Schumann (Arabeske op.18), Claude Debussy (''Canope'') 
  • Grigory Sokolov, piano
  • 2 CDs & 1 DVD Deutsche Grammophon : 483 6570 (Distribution : Universal Music)
  • Durée des CDs : 47 min 52 s + 79 min 03 s
  • Durée du DVD : 139 min
  • Note technique : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5) 

Chaque nouvel album de Grigory Sokolov crée l’événement. Celui-ci offre deux récitals en un, car un DVD présente live un de ses concerts, donné à Turin en 2017. Les CD sont le mix de trois autres captés en 2019. Le grand pianiste russe explore aussi bien Beethoven que Brahms et Mozart, outre une foison de musiciens tout aussi chers à son cœur, le temps des bis qui dépassent de loin ce statut de réjouissances de fin de concert et ouvrent la boîte de Pandore de vraies pépites. Une proposition toute aussi indispensable que celle titrée''Schubert Beethoven'', saluée récemment au titre de nos ''Essentiels''.

CD : Betulia Liberata de Mozart

Betulia Liberata

  • Wolfgang Amadé Mozart : Betulia Liberata, K 118. Action sacrée en deux parties. Libretto de Pietro Metastasio
  • Sandrine Piau (Amital), Teresa Iervolino (Guiditta), Pablo Bemsch (Ozia), Nahuel Di Pierro (Achior), Amanda Forsythe (Cabri & Carmi)
  • Chœurs Accentus
  • Les Talens Lyriques, dir. Christophe Rousset
  • 2 CDs Aparté : AP235 (Distribution : PIAS)
  • Durée des CDs : 66 min + 65 min
  • Note technique : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)

Christophe Rousset retrouve les œuvres vocales du jeune Mozart. AprèsMitridate, naguère chez Decca, voiciBetulia Liberata. Composé peu après cet opéra, en 1771, ce qui est le seul oratorio de son auteur est écrit sur un livret de Métastase, tiré duLivre de Judith de l'Ancien Testament. L'interprétation est fastueuse, comme sait en concocter ce chef décidément inspiré, avec son ensemble des Talens Lyriques et une valeureuse distribution.

DVD d'opéra : L'Enlèvement au sérail enluminé par Giorgio Strehler

Enlevement au serail

  • Wolfgang Amadé Mozart : Die Entführung aus dem serail. Singspiel en trois actes K. 384. Libretto de Johann Gottlieb Stephanie d'après Christoph Friedrich Bretzner
  • Lenneke Ruiten (Konstanze), Mauro Peter (Belmonte), Sabine Devieilhe (Blonde), Maximilian Schmitt (Pedrillo), Tobias Kehrer (Osmin), Cornelius Obonya (Bassa Selim)
  • Marco Merlini (Un muet), Azusa Kubo, KjerstiØdegaard, Renis Hyka, Guillermo Esteban Bussolini (solistes du chœur)
  • Coro del Teatro alla Scala, Bruno Casoni, chef de chœur
  • Orchestra del Teatro alla Scala, Milano, dir. Zubin Metha
  • Mise en scène : Giorgio Strehler (reprise par Mattia Testi)
  • Décors et costumes : Luciano Damiani (repris par Carla Ceravolo/décors & Sybille Ulsamer/costumes)
  • Éclairages : Marco Filibeck
  • Directeur des mouvements : Marco Merlini
  • Production du Théâtre de La Scala de Milan, captée live en 2017
  • Video director : Daniela Vismara
  • 2 DVDs Cmajor : 75 2008 (Distribution : Distrat distribution)
  • Durée des DVDs : 155 min
  • Note technique : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange (5/5)

« Welche Wonne, welche Lust ! » La légendaire production de L'Enlèvement au sérailsignée Giorgio Strehler, initiée en 1965 au Festival de Salzbourg, revient en DVD... pour l'éternité. Suite à sa reprise à la Scala de Milan en 2017, toujours dirigée par Zubin Metha, un demi-siècle après. Un événement considérable, car voilà une mise en scène qui défie les ans et les modes par sa simple et souveraine beauté. On la retrouve avec bonheur dans une distribution de haut niveau. Indispensable !

Concert : French Bœuf de rentrée par l’Orchestre de chambre de Paris

Marzena Diakun

  • Mozart : Concerto pour piano et orchestre N°24 en ut mineur, K.491
  • Hummel : Concerto pour trompette et orchestre en mi bémol majeur, WoO.1/S.49
  • Kodaly : Danses de Galanta
  • Donizetti : « Salut à la France », extrait de La Fille du régiment
  • Gounod : « Ah je ris de me voir si belle en ce miroir », extrait de Faust
  • Orchestre de chambre de Paris
  • Marzena Diakun, direction
  • Marie-Ange Nguci (piano), Lucienne Renaudin Vary (trompette), Jodie Devos (soprano), Marie Perbost (soprano)
  • Nicolas Lafitte présentation
  • Théâtre des Champs-Elysées
    Samedi 26 septembre 2020, à 20 h
    www.orchestredechambredeparis.com

Un parcours musical varié débutant par Mozart pour s’achever avec Gounod.

CD : Marc Minkovski dirige la Messe en ut mineur de Mozart

Mozart Messe en ut mineur

  • Wolfgang Amadé Mozart : Messe en ut mineur K. 427
  • Ana Maria Labin, Ambroisine Bré (sopranos), Stanislas de Barbeyrac (ténor), Norman Patzke (basse)
  • Chœur et Orchestre des Musiciens du Louvre, dir. Marc Minkovski
  • 1 CD Pentatone : PTC 5186 812 (Distribution : Outhere Music)
  • www.outhere-music.com
  • Durée du CD : 48 min 28 s
  • Note technique : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange (5/5) 

Pour son retour au disque, Marc Minkovski a choisi laMesse en Ut mineur de Mozart. Tout un symbole, car cette œuvre est éminemment attachée à la ville de Salzbourg où le chef français a débuté naguère au Festival d'été, avant d'y devenir directeur artistique de la Semaine Mozart. C'est à ce dernier titre qu'en 2015, il donna une version scénique et équestre, dans la régie de Bartabas, deDavide Penitente K. 469, musique reprenant précisément celle de la Messe en ut. La présente interprétation est marquée au sceau de la souple rigueur, vraie façon de jouer cette musique venue de l'âme.

Concert : Mozart et Schubert pour le Festival de Prades aux Champs-Elysées

Michel Lethiec

  • Wolfgang Amadeus Mozart : Quatuor à cordes No19 K.465 « Les Dissonances »
  • Artis Quartet composé de : Peter Schuhmayer (premier violon), Johannes Meissl (second violon), Herbert Kefer (alto), Othmar Müller (violoncelle)
  • Quintette pour piano et vents en mi bémol majeur K.452
  • Jean-François Heisser (piano), Jean-Louis Capezzali (hautbois), Michel Lethiec (clarinette), André Cazalet (cor), Carlo Colombo (basson)
  • Franz Schubert : Octuor pour cordes et vents en fa majeur op.166 D.803
  • Artis Quartet + Jurek Dybal (contrebasse), Michel Lethiec (clarinette), André Cazalet (cor), Carlo Colombo (basson)
  • Samedi 30 novembre, à 20 h
  • Théâtre des Champs-Elysées

  • Prochain concert de Prades aux Champs-Elysées : mardi 28 avril 2020, à 20 h :
  • Beethoven (Sonate, Quintette, Trio « A l’Archiduc »)
  • Avec : Régis Pasquier (violon), Arto Noras (violoncelle), Jean-Louis Capezzali (hautbois), Michel Lethiec (clarinette), André Cazalet (cor), Carlo Colombo (basson), Barry Douglas (piano)
    prades-festival-casals.com
    www.theatrechampselysees.fr

Mozart et Schubert à l’honneur pour le Festival de Prades au Théâtre des Champs-Elysées.

CD : le Quintette et le Concerto pour clarinette de Mozart

Julien Herve Mozart Quintette

  • Wolfgang Amadé Mozart : Concerto pour clarinette et orchestre K 622. Quintette pour clarinette et quatuor à cordes K 581. Quintettstazt, KV Anhang 91 (complété par Franz Beyer )
  • Julien Hervé, clarinette
  • Gordan Nikolic, Goran Gribajcevic (violon), Roman Spitzer (alto), Céline Flamen (violoncelle) (quintette)
  • Rotterdam Philharmonic Orchestra, dir. Gustavo Gimeno
  • 1 CD NoMadMusic : NMM067 (Distribution : PIAS)
  • Durée du CD : 70 min 23 s
  • Note technique : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)

Mozart et la clarinette : voilà une grande et belle histoire d'amour. Ce CD réunit opportunément, et logiquement, deux œuvres instrumentales que tout rapproche : le Quintette et le Concerto, écrits à la demande et pour l'ami et frère de Loge Anton Stadler. Dans des interprétations très inspirées, qui renouvellent notre perception de ces éternels chefs-d'œuvre.

Concert : l’Orchestre de chambre de la Radio Polonaise Amadeus en concert Salle Gaveau

Amadeus Salle Gaveau

  • Wolfgang Amadeus Mozart : Divertimento en fa majeur KV 138
  • Frédéric Chopin : Concerto pour piano No2 en fa mineur op.21
  • Alexander Tansman : Variations sur un thème de Frescobaldi
  • Mikolaj Gorecki : Concerto notturno pour violon et orchestre
  • Amadeus, Orchestre de chambre de la Radio Polonaise
  • Agnieszka Duczmal, direction
  • Denis Pascal, piano
  • Jaroslaw Zolnierczyk, violon

  • Salle Gaveau
    45 rue La Boétie
    75008 Paris
  • Mardi 15 octobre 2019, à 20 h 30
    www.philippemaillardproductions.fr
    www.sallegaveau.com

Agnieszka Duczmal dirige l’Orchestre de chambre de la Radio Polonaise Amadeus à la Salle Gaveau.

Concert : une intégrale des concertos de violon de Mozart qui propose une autre vision

LesDissonances


Les Dissonances et David Grimal ©DR

  • Wolfgang Amadé Mozart : Les cinq concertos pour violon et orchestre, K 207, K 211, K 216, K 218, K 219
  • Les Dissonances, violon & direction : David Grimal
  • Cité de la Musique et de la Danse, Soissons, dimanche 29 septembre 2019 à 16 h 

L'exécution intégrale en un seul concert des cinq concertos de violon de Mozart est assez rare. Aussi faut-il saluer celle que donnait David Grimal et son ensemble Les Dissonances à la Cité de la Musique et de la Danse de Soissons, dans le cadre du Festival de Laon. Alors surtout qu'elle révèle une interprétation très pensée de la part d'un musicien et de ses comparses qui ont réellement quelque chose à dire, même si elle se présente comme fort différente des lectures habituelles.

CD : Les Trios pour piano de Mozart

Mozart pianosTrios

  • Wolfgang Amadé Mozart : Trios pour piano, violon et violoncelle N° 1 (Divertimento) K 254, en si bémol majeur, N° 2 en sol majeur, K 496, N° 3 en si bémol majeur, K 502, N° 4 en mi majeur, K 542, N° 5 en ut majeur, K 548, N° 6 en sol majeur, K 564
  • Daniel Barenboim (piano), Michael Barenboim (violon), Kian Soltani (violoncelle)
  • 2 CDs Deutsche Grammophon : 483 7506 (Distribution : Universal Music)
  • Durée des CDs : 80 min 43 s + 68 min 51 s
  • Note technique : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange (5/5)

Le genre du trio pour piano, violon et violoncelle ne passe pas pour le plus célébré chez Mozart. Il est pourtant constitué de six pièces de belle importance dont les cinq dernières écrites dans les années 1786 et 1788, donc contemporaines d'œuvres de la maturité comme Le Nozze di Figaro, les grands concertos de piano ou les trois dernières symphonies. Cette intégrale est interprétée par trois artistes qu'unit un même esprit chambriste, menés par Daniel Barenbiom, et enregistrée à la Pierre Boulez Saal de Berlin, désormais un haut lieu de musique de la capitale allemande.

CD : Camerata Alma Viva joue des Divertimentos de Mozart et quelques bis

Camerata Alma Viva Mozart

  • Wolfgang Amadé Mozart : Divertimentos K 136 en ré majeur, K 137 en si bémol majeur, K 138 en fa majeur
  • Arrangements par Éric Mouret de la Passacaille de Georg Friedrich Haendel tirée de la Suite pour clavecin en sol mineur, de la Valse extraite de « The Comedians » de Dmitry Kabalevsky, et de la Czardas de Vittorio Monti
  • Ensemble Camerata Alma Viva
  • 1 CD NoMadMusic : NMM 062 (Distribution : PIAS)
  • Durée du CD : 46 min 55 s
  • Note technique : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile verte (5/5) 

Pour fêter son 10ème anniversaire, l'ensemble suisse Camerata Alma Viva, fort de seize musiciens, huit filles, huit garçons, s'offre un programme coup de cœur, partagé entre Mozart et des arrangements pour cordes de compositeurs divers. Qu'il joue avec un bel entrain. Une proposition originale, à défaut d'aller de soi.

Concert : Festival Vents d'hiver 2018 à l'Hôtel des Invalides (Paris)

Concert du 5 mars

Grand Salon, Hôtel national des Invalides
Concert inaugural du festival Vents d’hiver 2018
Le lundi 5 mars 2018-20H

Joutes Instrumentales
Pascal Devoyon & Dong-Suk Kang, direction artistique
Dong-Suk Kang, violon
Hwayoon Lee, alto
Young-Chang Cho, violoncelle
Vincent Lucas, flûte
Olivier Doise, hautbois
Manuel Metzger, clarinette
Laurent Lefèvre, basson
Hervé Joulain, cor
Romano Pallottini &
Jean-Marie Cottet, piano

Sous le haut patronage de l’Ambassade de Corée
Sous l’égide et avec le soutien du Centre Culturel Coréen
http://www.musee-armee.fr

MOZART, ARNOLD, BORNE, SCHUBERT, YSAYE, DVORAK

Concert : Renaud Capuçon joue l'ensemble des concertos de violon de Mozart le 29 janvier à la Philharmonie de Paris

Pintscher2015

Wolfgang Amadé Mozart : Concertos pour violon N°1 KV 207, N°2 KV 211, N°3 KV 216, N° 4 KV 218 et N° 5 KV 219
Camerata Salzburg, Renaud Capuçon violon & direction
Gregory Ahss, Konzertmeister
Philharmonie de Paris, salle de concerts - Cité de la musique, 29 janvier 2018

C'était un peu l'atmosphère de la Semaine Mozart de Salzburg qui flottait dans la salle de la Cité de la musique en cette fin de janvier, puisque y étaient réunis la Camerata salzbourgeoise et Renaud Capuçon, un des invités vedettes de cette manifestation et de cette formation. Le concert parisien marquait l'avant dernière étape d'une tournée européenne qui les aura vus interpréter l'intégrale des concertos de violon de Mozart. Un challenge pour le violoniste français qui n'en est pas à son premier défi, et au demeurant un marathon pas si souvent osé au concert. Une rencontre au plus haut niveau.

Concert : le Quatuor Artemis à la Cité de la Musique

Quatuor Artemis Cite musique Bartok Mozart

Philharmonie de Paris, 8e biennale des Quatuors à cordes
du 11-21 janvier 2018

Wolfgang Amadeus Mozart, Quatuor à cordes No23
Béla Bartok, Quatuor à cordes No 2
Wolfgang Amadeus Mozart, quatuor à cordes No19 «  Dissonances »

www.philharmoniedeparis.fr

Ce mardi 16 janvier 2018 à la Philharmonie de Paris, c’était au Quatuor Artemis d’officier dans la grande salle des concerts de la Cité de la Musique. Refusant la facilité, le Quatuor Artemis faisait le choix d’inscrire à son programme deux Quatuors se situant parmi les plus complexes composés par Mozart, le Quatuor No23 et le Quatuor No19 « Dissonances ».
Entre ces deux Quatuors emblématiques de Mozart, le Quatuor Artemis avait fait le choix audacieux d’insérer le Quatuor No2 de Bartok.

CD : Concertos pour piano Nos 1, 17, 23, 24 et 27 de Mozart par François Dumont et OSB

mozart osb francois dumont

Orchestre Symphonique de Bretagne, François Dumont, piano & direction. Avec Helen Kearns, soprano.
2CDs Label OSB productions (Distribution OSB, 42A rue Saint Melaine, 35108 Rennes ;
www.o-s-b.fr
Durée des CD : 67'02+77'55
Note technique: etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)

Voici le deuxième volet d'une intégrale projetée des concertos pour piano de Mozart due à François Dumont. La complicité artistique entre le jeune pianiste déjà très en vue et l'Orchestre Symphonique de Bretagne remonte à 2012, lors de concerts où étaient programmés précisément des concertos de Mozart. Leur premier disque, en 2014, réunissait les concertos N° 9 et 21. Il aborde aujourd'hui cinq autres pièces et dirige lui-même du clavier, cette fois, l'OSB.

CD : "How I Met Mozart" avec Pierre Génisson

How I met mozart

Pierre Génisson (clarinette) et le Quartet 212
Mozart : Quintette avec clarinette en la majeur, K.581
Weber : Quintette avec clarinette en si bémol majeur, op.34

1 CD Aparté ( Pias Distribution )
Durée du CD : 61’22’’
Notation : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue(5/5)

Rarement réunis sur un CD ces deux Quintettes pour clarinette et cordes de Mozart et Weber constituent un sommet dans ce genre si spécifique.

CD : Mozart, Clementi par Vanessa Wagner

Mozart Clementi par Vanessa Wagner

VANESSA WAGNER, piano

MOZART : Fantaisie en ré mineur K.397 ; Sonate pour piano en Si bémol majeur, K.570
CLEMENTI : Sonate pour piano en Fa majeur, op.23 No2 ; Sonate en Sol mineur op 50 No3 « Didone abbandonata » ; Scène tragique

1 CD la dolce volta (Distribution Harmonia Mundi)
Durée du CD : 56’30’’
Notation : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange(5/5)

Mozart et Clementi cultivent tous deux un même talent pour la virtuosité pianistique qui les vit aux environs de 1781 s’affronter dans des tournois d’où aucun des deux ne sortit vainqueur.

Concert : Symphonies No39 No40 No41 de Mozart au Théâtre des Champs-Elysées par Sir Roger Norrington et l'Orchestre de chambre de Paris le 10 décembre 2016

Norrington

Composées en très peu de temps, plus précisément entre juin et août 1788, ces trois dernières Symphonies de Mozart posent une énigme. Quel est leur mystérieux commanditaire, comment Mozart a pu trouver la force et l’énergie nécessaires pour écrire de tels chefs-d’œuvre alors qu’il est submergé de toutes parts par de multiples soucis et qu’il ne provoque aucun engouement de la part d’un public volage qui considère qu’il est presque passé de mode ?

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus