PUBLICITÉ

Richard Strauss

DVD d'Opéra : Elektra au Festival de Salzbourg

Strauss Elektra

Voici la captation de l'Elektra de Richard Strauss dans la production donnée au Festival de Salzbourg à l'été 2020, un des rares opéras présentés en raison de la crise sanitaire. Et une réalisation en tous points exceptionnelle d'une œuvre réputée difficile à représenter. C'est que la mise en scène en décortique la trame au plus profond et qu'a été réunie une distribution exemplaire dirigée par un des meilleurs chefs straussiens du moment. Le DVD porte haut la force inouïe de ce spectacle, autre grande réussite du festival autrichien. Indispensable.

CD : entre ombre et lumière, l'art de Sandrine Piau

Clair Obscur Sandrine Piau

  • ''Clair-obscur''
  • Alexander von Zemlinsky : Waldgespräch, ballade pour soprano, deux cors, harpe, violon et cordes
  • Richard Strauss : Morgen, op.27/3. Meinem Kinde, op.37/3. Vier letzte Lieder. Malven
  • Alban Berg : Sieben frühe Lieder
  • Sandrine Piau, soprano
  • Orchestre Victor Hugo, dir.Jean-François Verdier
  • 1 CD Alpha : Alpha 727 (Distribution : Outhere Music France)
  • Durée du CD : 50 min 44 s
  • Note technique : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5) 

Sandrine Piau offre un album abordant un répertoire dans lequel on ne l'attendait peut-être pas. Où pourtant elle dit revenir à ses premières amours musicales d'étudiante, le romantisme allemand tardif. Dans ces pages maniant le clair-obscur d'un écrin orchestral extrêmement raffiné, la voix évolue avec une évidente aisance et l'interprétation émeut par sa sincérité.

CD : le Philhar mène Richard Strauss au sommet

Strauss Burleske Serenade

  • Richard Strauss : Burleske en Ré mineur. Sérénade pour vents en Mi bémol majeur op.7. Mort et transfiguration, poème symphonique op.24
  • Nelson Goerner, piano
  • Orchestre Philharmonique de Radio France, dir.Mikko Franck
  • 1 CD Alpha / Radio France : Alpha 733 (Distribution : Outhere Music)
  • Durée du CD : 55 min 18 s
  • Note technique : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange (5/5)

Pour leur deuxième disque sous label Alpha, le Philharmonique de Radio France et son chef Mikko Franck abordent Richard Strauss et sa rutilante orchestration. Un test pour juger de la santé d'un orchestre. Parfaitement réussi tant les trois œuvres jouées, fort dissemblables, respirent la perfection instrumentale comme le souffle de l'inspiration de leur auteur. 

CD : Matthias Goerne chante des Lieder du romantisme tardif

Im Abdendrot

  • ''Im Abendrot''
  • Richard Wagner : Wesendonck-Lieder
  • Hans Pfitzner : choix de Lieder
  • Richard Strauss : choix de Lieder
  • Matthias Goerne (baryton), Seong-Jin Cho (piano)
  • 1 CD Deutsche Grammophon : 486 0274 (Distribution : Universal Music)
  • Durée du CD : 63 min 50 s
  • Note technique : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)

Pour son nouveau récital au disque, Matthias Goerne a choisi de chanter le crépuscule dans un panel de pièces du romantisme finissant, qui prenant comme point de départ Wagner, conduit à Richard Strauss et au méconnu Hans Pfitzner. Faisant équipe avec le pianiste coréen Seong-Jin Cho, il nous emmène dans des contrées baignées de mélancolie que l'expressivité de sa voix ambrée colore de tons effectivement évocateurs du soleil couchant.

DVD d'opéra : l'extraordinaire Salomé du Festival de Salzbourg

Salome Strauss

  • Richard Strauss : Salomé. Drame musical en un acte. Libretto d'après le drame éponyme d'Oscar Wilde dans une traduction en allemand de Hedwig Lachmann 
  • Asmik Grigorian (Salomé), Anna Maria Chiuri (Herodias), Gábor Bretz (Jochanaan), Julian Prégardien (Narraboth), John Daszak (Herodes), Avery Amereau (Un page d’Herodias)
  • Matthäus Schmidlechner (Premier juif), Mathias Frey (Second juif), Patrick Vogel (Troisième juif), Jörg Schneider (Quatrième juif), David Steffens  (Cinquième juif), Tilman Rönnebeck (Premier Nazaréen), Pawel Trojak (Deuxième Nazaréen), Henning von Schulman (Premier soldat), Dashon Burton (Deuxième soldat), Neven Crniċ (Un Cappadocéen)
  • Wiener Philharmoniker, dir. Franz Welser-Möst
  • Mise en scène, décors, costumes et lumières : Romeo Castellucci 
  • Collaboration artistique : Silvia Costa
  • Conseiller dramatique : Piersandra Di Matteo
  • Production du Salzburger Festspiele 2018, enregistré live à la Felsenreitschule en juillet 2018
  • Video Director : Henning Kasten
  • 1 DVD Unitel Edition : 801608  (Distribution : Distrart Distribution)
  • Durée du DVD : 112 min 
  • Note technique : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange (5/5) 

Ce DVD est la captation live de la production de Salomé donnée au Festival de Salzbourg 2018 dans la mise en scène de Romeo Castellucci et dirigée par Franz Welser-Möst. Il capture le formidable impact dramatique d'un spectacle qui fit date dans l'histoire du festival autrichien et dontnous avons rendu compte élogieusement ici. Il révèle aussi des détails qui méritent d'être soulignés, complétant la première analyse. Voici une version indispensable pour qui veut approfondir la signification d'une œuvre essentielle du répertoire lyrique du XXème siècle.

Concert : le chef d’orchestre Juraj Valčuha dirige l’Orchestre National de France à la Maison de la Radio

Concert du 17 septembre 2020

  • Richard Strauss : Cinq Lieder
  • Robert Schumann : Symphonie No2 en ut majeur, op.61
  • Miah Persson, soprano
  • Orchestre National de France
  • Luc Héry, violon solo
  • Juraj Valčuha, direction
  • Jeudi 17 septembre 2020, à 20 h
  • Auditorium de Radio France
    www.maisondelaradio.fr

Richard Strauss et Robert Schumann au programme du concert de l’Orchestre National de France dirigé par Juraj Valčuha. 

Concert : La Femme sans Ombre en concert ou prima la musica

Yannick Nezet Seguin


Yannick Nézet-Séguin 

  • Richard Strauss : Die Frau ohne Schatten. Opéra en trois actes. Livret de Hugo von Hofmannsthal
  • Version de concert
  • Lise Lindstrom (La Teinturière), Elza van den Heever (L'Impératrice), Michaela Schuster (La Nourrice), Michael Volle (Barak), Stephen Gould (L'Empereur), Katrien Baerts (La voix du faucon), Bror Magnus Tødenes (L'apparition d'un jeune homme), Thomas Oliemans (Le Messager de Keikobad), Andreas Conrad (Le Bossu), Michael Wilmering (Le Borgne), Nathan Berg (Le Manchot)
  • Rotterdam Symphony Chorus
  • Maîtrise de Radio France, dir. Sofi Jeannin
  • Rotterdams Philharmonisch Orkest, dir. Yannick Nézet-Séguin
  • Théâtre des Champs-Elysées, lundi 17 février 2020 à 18 h 30 

Évènement au Théâtre des Champs-Elysées que la version de concert de La Femme sans ombre de Richard Strauss. Cet opéra, parmi les plus difficiles du répertoire, connaît une exécution mémorable. Grâce à une distribution de haute lignée et à une direction hautement électrisée due au chef canadien Yannick Nézet-Séguin. Certes, l'aspect scénique manque, mais du moins a-t-on l'occasion, et le plaisir, de se concentrer sur la musique luxuriante telle que l'a conçue Richard Strauss. 

CD : Diana Damrau chante les Quatre derniers Lieder de Strauss et quelques autres

Strauss

  • Richard Strauss : Vier letzte Lieder, op. 150
  • Mädchenblumen op. 22. Malven, op. posth. Letzte Blätter op. 10/ 7, 6, 2 & 3. Drei Lieder der Ophelia, op. 67. Cinq Lieder op. 39/1 & 4. 5 Kleine Lieder op. 69/3. Schlichte Weisen, op. 21/2. Lieder op. 37/4. Quatre Lieder op. 27/1. Cinq Lieder op. 15/3
  • Diana Damrau, soprano
  • Helmut Deutsch, piano
  • Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, dir. Mariss Jansons
  • 1 CD Erato : 0190295303464 (Distribution: Warner Music)
  • Durée du CD : 73 min 21 s
  • Note technique : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile verte (5/5)

Ce nouvel album que Diana Damrau consacre aux Lieder de Richard Strauss nous plonge dans un monde d'extrême séduction vocale. Il rapproche un florilège de pièces avec accompagnement de piano des Quatre derniers Lieder qu'adorne une luxuriante parure orchestrale. Ce chant du cygne de l'auteur du Chevalier à la rosecompte parmi les plus beaux morceaux du répertoire. Partout dans ce récital s'exprime une vraie affinité avec l'idiome straussien. 

CD : « Échos, à travers Espace et Temps », récital de Lieder

strauss richard echoes through space time label odradek ean 0855317003387 genre classique

Lieder de Richard Strauss, et de Hugo Wolf, Alban Berg, Johannes Brahms, Alexander von Zemlinsky et Erich Wolfgang Korngold
Claudia Moulin, soprano, Grégory Moulin, piano
1CD Odradek : ODRCD 338 (Distribution : UVM)
Durée du CD : 56'23
Note technique : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)

Pour leur premier récital, la soprano luxembourgeoise Claudia Moulin et son partenaire à la scène comme à la ville Grégory Moulin proposent de mettre en regard un bouquet de Lieder de Richard Strauss avec ceux de musiciens contemporains, de Brahms à Berg, de Zemlinsky à Korngold. Et ainsi de focaliser sur des liens et correspondances, voire des clins d'œil aussi bien textuels que musicaux. Démarche aussi originale qu'enrichissante.

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus