icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      
  • Accueil

Théâtre des Champs-Elysées - ON mag

Concert : Douglas Boyd dirige l’Orchestre de chambre de Paris au Théâtre des Champs-Elysées

Douglas Boyd Fazil Say

  • Say : Symphonic Dances, op.64
  • Ravel : Concerto pour piano et orchestre en sol majeur
  • Haydn : Symphonie No87 en la majeur, Hob.I : 87
  • Douglas Boyd, direction
  • Fazil Say, piano
  • Orchestre de chambre de Paris
  • Jeudi 24 octobre 2019, à 20 h
  • Théâtre des Champs-Elysées
    www.orchestredechambredeparis.com
    www.theatrechampselysees.fr

Un concert de l’Orchestre de chambre de Paris qui réunissait les noms de Fazil Say, Maurice Ravel et Joseph Haydn.

Opéra : Der Freischütz au Théâtre des Champs-Elysées

Der Freischutz Theatre des Champs Elysées 1


Acte I, Anas Séguin/Kilian, Stanislas de Barbeyrac/Max, Thorsten Grümbel/Kuno ©Vincent Pontet

  • Carl Maria von Weber : Der Freischütz. Opéra en trois actes. Livret de Johann Friedrich Kind, d'après un conte populaire germanique
  • Stanislas de Barbeyrac (Max), Johanni van Oostrum (Agathe), Chiara Skerath (Ännchen), Vladimir Baykov (Kaspar), Christian Immler (L'Ermite/voix de Samiel), Thorsten Grümbel (Kuno), Daniel Schmutzhard (Ottokar), Anas Séguin (Kilian)
  • Clément Dazin, danseur, Samiel
  • Accentus, chef de chœur : Frank Markowitsch
  • Adrien La Marca : alto solo
  • Insula orchestra, dir. Laurence Equilbey
  • Mise en scène, conception magie, scénographie et vidéo : Clément Debailleul, Raphäel Navarro/Cie 14.20
  • Dramaturgie : Valentine Losseau/Cie 14.20
  • Chorégraphie : Aragorn Boulanger
  • Costumes : Siegrid Petit-Imbert
  • Lumières : Elsa Revol
  • Théâtre des Champs-Elysées, samedi 19 octobre 2919 à 19 h 30
  • Et le 23 octobre à 19 h 30

Les productions du Freischützde Weber sont plutôt rares, singulièrement à Paris. La dernière, en 2011 à l'Opéra Comique, présentait la version française adaptée par Berlioz. Celle proposée cette fois, dans l'original allemand, par Insula orchestra, dans le cadre d'une tournée française et européenne, comble-t-elle toutes les attentes ? L'exercice est complexe. Le spectacle présenté est certes habile, mais est-il suffisamment habité du dramatisme qu'exige une œuvre intense ?  

Opéra : Iphigénie en Tauride, aux sources de la tragédie grecque

Iphigenie en Tauride Theatre Champs Elysees


Gaëlle Arquez (Iphigénie) & Stéphane Degout (Oreste) ©Vincent Pontet

  • Christoph Willibald Gluck : Iphigénie en Tauride. Tragédie lyrique en quatre actes. Livret de Nicolas-François Guillard
  • Gaëlle Arquez (Iphigénie), Stéphane Degout (Oreste), Paolo Fanale (Pylade), Alexandre Duhamel (Thoas), Catherine Trottmann (Diane/ Deuxième prêtresse), Francesco Salvadori (Un Scythe), Charlotte Despaux (première prêtresse/une femme grecque), Victor Sicard (un Ministre du Sanctuaire)
  • Balthasar-Neumann-Chor
  • Balthasar-Neumann-Ensemble, dir. Thomas Hengelbrock
  • Mise en scène : Robert Carsen
  • Chorégraphie : Philippe Giraudeau
  • Décors et costumes : Tobias Hoheisel
  • Lumières : Robert Carsen & Peter van Praet
  • Théâtre des Champs-Elysées, Paris, le mercredi 26 juin 2019 à 19 h 30
  • Et les 28 juin 2019 à 19 h 30, et 30 juin à 17 h

Le Théâtre des Champs-Elysées termine sa saison par une passionnante production d'Iphigénie en Tauridede Gluck où mise en scène et interprétation musicale s'unissent en un tout d'une rare intensité théâtrale puisé qu'il est à la tragédie antique et son huis clos inexorable.

Concert : une Fantastique d'anthologie par le chef d’orchestre Mariss Jansons et les Viennois du Wiener Philharmoniker

Mariss Jansons


Mariss Jansons ©DR

  • Robert Schumann: Symphonie N° 1 op. 38, "Le Printemps "
  • Hector Berlioz : Symphonie Fantastique, épisodes de la vie d'un artiste en cinq parties op. 14
  • Orchestre Philharmonique de Vienne, dir. Mariss Jansons
  • Théâtre des Champs-Elysées, Paris, mardi 4 juin 2019 à 20 h 

Pour le second concert de leur résidence au Théâtre des Champs-Elysées cette saison, les Wiener Philharmoniker étaient dirigés par Mariss Jansons. Ils sont peu désormais les chefs de la génération senior à avoir les faveurs de cet orchestre mythique qui choisit ceux qui les conduisent. Le chef letton est de ceux-là et la complicité est au rendez-vous. Pour de grands moments de musique que sont la Première symphonie de Schumann et la Fantastique de Berlioz, joli clin d'œil à l'année anniversaire !

Concert : Maître Péronilla de Jacques Offenbach, une réjouissante découverte !

Offenbach


Jacques Offenbach photographié par Nadar

  • Jacques Offenbach : Maître Péronilla. Opéra-bouffe en trois actes. Livret de Monsieur X, attribué au compositeur
  • Édition du Palazzetto Bru Zane en collaboration avec les Éditions Mario Bois
  • Véronique Gens (Léona), Tassis Christoyannis (Ripardos), Anaïs Constans (Manoëla), Chantal Santon-Jeffery (Alvarès), Antoinette Dennefeld (Frimouskino), Éric Huchet (Maître Péronilla), François Piolino (Don Guardona), Patrick Kabongo (Vélasquez major), Loïc Félix (Vélasquez junior), Yoann Dubruque (Le Marquis Don Henrique), Matthieu Lécroart (Don Fabrice / Le premier juge), Raphaël Brémard, (Le notaire / Pedrillo), Jérôme Boutillier (Le corregidor / Bridoison / Juanito), Antoine Philippot (Le valet / Le majordome / L'huissier), Philippe-Nicolas Martin (Felipe / Antonio / le deuxième juge), Diana Axentii (Paquita / Marietta / Rosita)
  • Chœur de Radio France, chef des chœurs : Marc Korovitch
  • Orchestre National de France, dir. Markus Poschner
  • Version de concert
  • Coproduction Théâtre des Champs-Elysées, Radio France, Palazzetto Bru Zane
  • Théâtre des Champs-Elysées, Paris, le samedi 1er juin 2019 à 20 h 

Pour l'inauguration de son septième Festival parisien annuel, le Palazzetto Bru Zane affichait une rareté de Jacques Offenbach. Maître Péronilla ou "Les deux Maris de Manoëla" est un opéra-bouffe créé en 1878 comportant tous les ingrédients d'une jolie fantaisie. Il est enfin restitué dans son jus, même si en version de concert, grâce à une interprétation de haut vol. Un réjouissant moment de détente.

Concert : le violoniste Renaud Capuçon et le pianiste Nicholas Angelich interprètent Brahms au Théâtre des Champs-Elysées

Capucon Angelish

  • Brahms : Sonate pour violon et piano No1 en sol majeur op.78
  • Sonate pour violon et piano No2 en la majeur op.100
  • Sonate pour violon et piano No3 en ré mineur op.108
  • Renaud Capuçon, violon
  • Nicholas Angelich, piano
  • Lundi 27 mai 2019, à 20 h
  • Théâtre des Champs-Elysées
    www.theatrechampselysees.fr
    www.piano4etoiles.fr

Les trois Sonates pour violon et Piano de Brahms interprétées par un duo d’exception : Renaud Capuçon et Nicholas Angelich.

Concert : Ravel, entre Orient et contes...

Ravel Orchestre Champs Elysees


L'Orchestre des Champs-Elysées et Louis Langrée ©DR 

  • Maurice Ravel : Shéhérazade, ouverture de féérie. Shéhérazade, trois poèmes pour voix et orchestre sur des vers de Tristan Klingsor. Ma mère l'Oye, cinq pièces enfantines. La Valse, poème chorégraphique pour orchestre
  • Anne Sofie von Otter, mezzo-soprano
  • Orchestre des Champs-Elysées, dir. Louis Langrée
  • Théâtre des Champs-Elysées, Paris, le 20 mai 2019 à 20 h

Enfin un programme de concert entièrement consacré à Ravel, par un orchestre rompu à ses sonorités subtiles et envoûtantes ! C'est ce que le Théâtre des Champs-Elysées offrait grâce à la direction intuitive de Louis Langrée, qui accueillait aussi pour la partie vocale la grande cantatrice suédoise Anne Sofie von Otter. Une soirée de vraie musique.

Concert : Le pianiste Lars Vogt dirige le Mahler Chamber Orchestra au Théâtre des Champs-Elysées

Lars Vogt Mattthew Truscott

  • Wolfgang Amadeus Mozart : Musique funèbre maçonnique K.477
  • Concerto pour piano et orchestre No20 en ré mineur K.466
  • Joseph Haydn : Symphonie No83 en sol mineur Hob.I : 83 « La Poule »
  • Wolfgang Amadeus Mozart : Concerto pour piano et orchestre No21 en ut majeur K.467
  • Mahler Chamber Orchestra
  • Lars Vogt, piano et direction
  • Mattthew Truscott, premier violon et direction
  • Samedi 18 mai 2019, à 20 h
  • Théâtre des Champs-Elysées
    www.theatrechampselysees.fr

Le Mahler Chamber Orchestra dirigé par Lars Vogt rendait hommage aux deux bâtisseurs du classicisme viennois : Haydn et Mozart.

Concert : Antonio Méndez dirige l’Orchestre de chambre de Paris au Théâtre des Champs-Élysées

Antonio Mendez


Antonio Méndez

Mendelssohn, Strauss et Schumann, interprétés par un jeune chef talentueux, Antonio Méndez, aux commandes de l’Orchestre de chambre de Paris.

Concert : Poursuite de l’intégrale de la musique de chambre de Brahms au Théâtre des Champs-Elysées

Brahms Champs Elysees 19avril

  • Brahms : Sonate pour violoncelle et piano No1 en mi mineur op.38
    Edgar Moreau, violoncelle
    Sunwook Kim, piano
  • Quintette à cordes No1 en fa majeur op.88 pour deux violons, deux altos et un violoncelle 
    Guy Braunstein, violon
    Clara-Jumi Kang, violon
    Wilfried Strehle, alto
    Gilad Karni, alto
    Bruno Delepelaire, violoncelle
  • Sextuor à cordes No2 en sol majeur op.36 pour deux violons, deux altos et deux violoncelles
    Guy Braunstein, violon
    Clara-Jumi Kang, violon
    Wilfried Strehle, alto
    Gilad Karni, alto
    Edgar Moreau, violoncelle
    Bruno Delepelaire, violoncelle
  • Samedi 13 avril 2019, 20 h
  • Théâtre des Champs-Elysées
    www.piano4etoiles.fr
    www.theatrechampselysees.fr

Trois œuvres majeures de Brahms consacrées à sa musique de chambre données au Théâtre des Champs-Elysées.

Opéra : Ariane à Naxos ou le déséquilibre d'une œuvre polymorphe maîtrisé ?

Ariane a Naxos Prologue


Prologue - ©Vincent Pontet

  • Richard Strauss : Ariadne auf Naxos. Opéra en un acte et un Prologue. Livret de Hugo von Hofmannsthal.
  • Camilla Nylund (Ariadne), Roberto Saccà (Bacchus), Kate Lindsey (Le compositeur), Olga Pudova (Zerbinetta), Jean-Sébastien Bou (Le maître de musique), Marcel Beekman (Le maître de ballet), Huw Montague Rendall (Arlequin), Jonathan Abernethy (Brighella), Emilio Pons (Scaramouche), David Shipley (Truffaldin), Beate Mordal (Naïade), Lucie Roche (Dryade), Elena Galitskaya (Echo), Petter Moen (Un officier), Jean-Christophe Lanièce (Un perruquier), Maik Solbach (Le majordome), Guilhem Worms (Un laquais)
  • Orchestre de Chambre de Paris, dir. Jérémie Rhorer
  • Mise en scène : Katie Mitchell, reprise par Heather Fairbairn
  • Martin Crimp: dramaturgie et dialogues additionnels
  • Chloé Lamford : décors
  • Sarah Blenkinsop : costumes
  • James Farncombe : lumières
  • Joseph W. Alford : responsable des mouvements
  • Théâtre des Champs-Elysées, Paris, jeudi 21 mars 2919 à 19 h 30
  • Et les 26, 28, 30 mars à 19 h 30 

Coproduction avec le Festival d'Aix-en-Provence (édition 2018), Ariadne auf Naxos est donné au Théâtre des Champs-Elysées. Où il ne le fut plus depuis 1937. Dans une mise en scène habile qui asservit les faiblesses d'un opéra en apparence déséquilibré et renouvelle grandement sa dramaturgie. Et une distribution de haut niveau, dominée par trois rôles féminins, parfaites figures de ces héroïnes que Strauss a amoureusement dépeintes.

Concert : Fabio Biondi au violon et à la direction de l’Orchestre de chambre de Paris, au Théâtre des Champs-Elysées

Fabio Biondi

  • Bodin de Boismortier : Suite d’orchestre Don Quichotte chez la duchesse
  • Leclair : Concerto pour violon No3 en ut majeur
  • Rameau : Suite d’orchestre d’Abaris ou Les Boréades
  • Orchestre de chambre de Paris
  • Fabio Biondi , violon et direction
  • Théâtre des Champs-Elysées ; jeudi 21 février 2019,20 h
    www.orchestredechambredeparis.com
    www.theatredeschampselysees.fr

Fabio Biondi à la française ! Bodin de Boismortier, Leclair et Rameau par Fabio Biondi à la tête de l’Orchestre de chambre de Paris.

Concert : Schubert et Zender par Douglas Boyd et Mark Padmore avec l’Orchestre de chambre de Paris

Douglas Boyd


Douglas Boyd

  • Schubert : Symphonie No8 en si mineur « Inachevée »
  • Zender : Schuberts Winterreise - Voyage d’hiver, une interprétation composée pour ténor et petit orchestre
  • Douglas Boyd, direction
  • Mark Padmore, ténor
  • Orchestre de chambre de Paris
  • Jeudi 14 février 2019, 20 h
  • Théâtre des Champs-Elysées
    www.orchestredechambredeparis.com
    www.theatrechampselysees.fr

Schubert et Hans Zender au programme de l’Orchestre de chambre de Paris.

Concert : Mozart, Haydn et Gluck célébrés par Magdalena Kožená

Magdalena Kozena

  • . Wolfgang Amadé Mozart : Symphonie N°40 en sol mineur,K. 550. Arias extraites de Le Nozze di Figaro & de La Clemenza di Tito
  • Christophe Willibald Gluck : arias extraites de Paride e Elena & de Il Parnasso confuso
  • Joseph Haydn : cantate ''Berenice, che fai?'', Hob. XXIVa:10
  • Magdalena Kožená, mezzo-soprano
  • Orchestra of the Age of Enlightenment, dir. Giovanni Antonini
  • Théâtre des Champs-Elysées, Paris, le 13 février 2019, 20h

Voilà un concert qui sort des sentiers battus, au-delà du récital vocal, dépassant la soirée symphonique. Le programme conçu par la chanteuse Magdalena Kožená et le chef Giovanni Antonini s'articule autour des quatre mouvements de la Quarantième symphonie de Mozart, à laquelle sont associés des airs du même compositeur comme de Gluck et de Haydn. Mis en valeur par une voix d'exception et un orchestre qui ne l'est pas moins. Un concert passionnant de bout en bout. Et une invite à peut-être revoir la façon de concevoir les programmations pour les sortir de leur torpeur habituelle.

Concert : Douglas Boyd dirige l’Orchestre de chambre de Paris au Théâtre des Champs-Elysées

Douglas Boyd Alisa Weilerstein

  • Chostakovitch : Symphonie de chambre, op.110 a
  • Saint-Saëns : Concerto pour violoncelle et orchestre No1 en la mineur, op.33
  • Schnittke : Moz-Art à la Haydn, op.60
  • Mozart : Symphonie No35 « Haffner », K.385
  • Orchestre de chambre de Paris, direction Douglas Boyd
  • Alisa Weilerstein, violoncelle
  • Théâtre des Champs-Elysées, jeudi 24 janvier 2019, à 20h
    www.theatrechampselysees.fr
    www.orchestredechambredeparis.com

L’Orchestre de chambre de Paris dirigé par Douglas Boyd en compagnie de la violoncelliste Alisa Weilerstein, dans un programme évoluant entre modernité et classicisme.

Concert : Suite de l’intégrale de la musique de chambre de Brahms par Elisabeth Leonskaja au piano et le Quatuor à cordes de la Staatskapelle Berlin

Elisabeth Leonskaja piano

  • Brahms : Quatuor à cordes No3 en si bémol majeur op.67
  • Quatuor No3 en ut mineur pour piano, violon, alto et violoncelle op.60
  • Quatuor No1 en sol mineur pour piano, violon, alto et violoncelle op.25
  • Elisabeth Leonskaja, piano
  • Quatuor à cordes de la Staatskapelle Berlin
  • Wolfram Brandl, violon
  • Krzyszstof Specjal, violon
  • Yulia Deyneka, alto
  • Claudius Popp, violoncelle
  • Théâtre des Champs-Elysées, Mercredi 16 janvier 2019, 20 h
    www.piano4etoiles.fr
    www.theatrechampselysees.fr

En compagnie du jeune Quatuor à cordes de la Staatskapelle Berlin, Elisabeth Leonskaja nous invite à une approche singulière, revisitée, d’un monde musical à redécouvrir : celui de la musique de chambre de Brahms.

Concert : Elisabeth Leonskaja et le Quatuor à cordes de la Staatskapelle Berlin au Théâtre des Champs-Elysées

Elisabeth Leonskaja

  • Brahms : Quatuor à cordes pour deux violons, alto et violoncelle op.51 No2
  • Quatuor à cordes en ut mineur pour deux violons, alto et violoncelle op.51 No1
  • Quatuor No2 en la majeur pour piano, violon, alto et violoncelle op.26
  • Elisabeth Leonskaja, piano
  • Quatuor à cordes de la Staatskapelle Berlin
  • Wolfram Brandl, violon
  • Krzyszstof Specjal, violon
  • Yulia Deyneka, alto
  • Claudius Popp, violoncelle
  • Théâtre des Champs-Elysées, Mardi 15 janvier 2019 à 20 h
    www.piano4etoiles.fr
    www.theatrechampselysees.fr

Brahms célébré au Théâtre des Champs-Elysées dans son univers le plus secret : celui de sa musique de chambre.

Concert : Musique de chambre de Brahms au sommet

Elisabeth Leonskaja


Elisabeth Leonskaja ©Julia Wesely

  • Johannes Brahms : Quatuor à cordes N° 3 op. 67
  • Quatuors pour piano et cordes N° 3 op. 60 & N° 1 op. 25
  • Elisabeth Leonskaja, piano. Streichquartett der Staatskapelle Berlin : Wolfram Brandl, Krzysztof Specjal (violons), Yulia Deyneka (alto), Claudius Popp (violoncelle)
  • Théâtre des Champs-Elysées, le 16 janvier 2019 à 20 h 

Dans le cadre de l'intégrale de la musique de chambre de Brahms au Théâtre des Champs-Elysées, ce concert présentait un des quatuors à cordes et deux des quatuors pour piano et cordes, un Brahms plus abstrait que celui des sonates de violon ou de violoncelle, mais pas moins passionnant. Alors que servi par des interprétations raffinées et sensibles par des membres de la Staatskapelle Berlin et le talent d'une immense pianiste Elisabeth Leonskaja. Que du bonheur pour nous faire définitivement aimer Brahms. 

Opéra : L'Opéra de Munich offre à Paris une magistrale Arabella

Anja Hartejos


Anja Harteros  ©DR

  • Richard Strauss : Arabella. Comédie lyrique en trois actes. Livret de Hugo von Hofmannsthal
  • Anja Harteros (Arabella), Michael Volle (Mandryka), Hanna-Elisabeth Müller (Zdenka), Daniel Behle (Matteo), Doris Soffel (Adelaïde), Kurt Rydl (Le Comte Waldner), Dean Power (Le Comte Elemer), Sean Michael Plumb (Le Comte Dominik), Callum Thorpe (Le Comte Lamoral), Sofia Fomina (Fiakermilli), Heike Grötzinger (Une diseuse de bonne aventure), Niklas Mallmann (un valet de chambre/Jankel), Sebastian Schmid (Welko), Nikolaus Coquillat (Djura)
  • Chor der Bayerischen Staatsoper
  • Bayerisches Staatsorchester, dir. Constantin Trinks
  • Version de concert
  • Théâtre des Champs-Elysées, Paris, le 11 janvier 2019 à 19 h 30
  • Représentations à la Bayerische Staatsoper, Munich, les 18, 22, 25 janvier 2019
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Dans le cadre de sa résidence parisienne au Théâtre des Champs-Elysées, le Bayerische Staatsoper, l'Opéra de Munich, donnait Arabella. Alignant un casting de rêve pour une exécution en concert, judicieusement mise en espace : la fine fleur du chant straussien, réunissant au premier chef Anja Harteros et Michael Volle, et un jeune chef, Constantin Trinks, maniant à la perfection une musique d'un sûr impact théâtral, jouée par un orchestre qui la possède dans ses veines. Une soirée comme on en chérit où tout semble converger vers un seul but : la perfection d'une interprétation mémorable, comme sait en dispenser l'Opéra de Munich.

Concert : Lars Vogt dirige l’Orchestre de chambre de Paris au Théâtre des Champs-Élysées

Lars Vogt

  • Widmann : Con brio ouverture de concert pour orchestre, version de 2013
  • Schumann : Concerto pour piano et orchestre en la mineur, op.54
  • Beethoven : Symphonie No4 en si bémol majeur, op.60
  • Orchestre de chambre de Paris
  • Lars Vogt, piano et direction
  • Jeudi 20 décembre 2018, 20 h
    Théâtre des Champs-Élysées
    www.orchestredechambredeparis.com
    www.theatrechampselysees.fr

Le pianiste Lars Vogt aux commandes de l’Orchestre de chambre de Paris dirige Widmann, Schumann et Beethoven.

  • 1
  • 2

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework