Accueil  |  ZeGreen  |  TopAudio  |  HD Smart Home  |  Showroom
icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

CD : "Rhapsodie roumaine" signée Enesco et Bartók

Rhapsodie Roumaine Enesco Bartok

  • Georges Enesco : Rhapsodie roumaine N° 1, op. 11 ;
  • Sonate pour violon et piano N° 3 op. 25, "dans le caractère populaire roumain" ;
  • Nocturne "Ville d'Avray" pour quatuor avec piano.

  • Béla Bartók : "Un soir au village" pour violon et piano ;
  • Duos pour deux violons (extraits - arrangement pour deux altos) ;
  • Danses populaires roumaines pour violon et piano.

    Gilles Apap, violon, Diana Ketler, piano. Ensemble Raro

    1 CD Solo musica : SM 277 (Distribution : Sony music)
    Durée du CD : 61 min 26 s
    Note technique : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)

L'inspiration folklorique roumaine a rarement été si bien servie que par le roumain Enesco et le hongrois Bartók. Autant le premier, bercé dès l'enfance de ces airs populaires, que le second qui se fit un devoir de les collecter, ont porté la simplicité de cette musique à un haut degré de raffinement artistique. L'un comme l'autre ont su recréer, par une ingénieuse instrumentation, la subtile alchimie et surtout l'essentielle expressivité qu'elle renferme. Ce CD associe les deux compositeurs en croisant plusieurs pièces de chacun d'eux. 

Concert : Le Quatuor Ébène aux Bouffes du Nord, à Paris

Quatuor Ebene Julien Mignot

  • Ludwig van Beethoven : Quatuors N° 3 en ré majeur op. 18 N° 3 & N°9 en ut majeur op. 59 N°3 «Razumovsky»
  • Gabriel Fauré : Quatuor à cordes en mi mineur op. 121
  • Quatuor Ébène : Pierre Colombet, Gabriel Le Magadure, violons, Marie Chilemme, alto, Raphaël Merlin, violoncelle

    Théâtre des Bouffes du Nord
    Lundi 14 mai 2018
    www.bouffesdunord.com 

Dans le cadre du projet «La Belle Saison», réseau fédérant théâtres et salles de concerts qui par leur jauge adaptée et leur qualité acoustique, servent au mieux la musique de chambre, le Quatuor Ébène donnait un concert aux Bouffes du Nord. Pour un programme associant Beethoven et Fauré ; de quoi confirmer les talents d'une formation qui se hisse sans mal au plus haut niveau et pas seulement parmi ses confrères français. 

Concert : Haendel à L'Auditorium de Radio France, par l’Orchestre Philharmonique de Radio France

Leonardo Garcia Alarcon Radio France

Explorant les chemins du baroque, ce samedi 5 mai à l’auditorium de Radio France, la soprano Kristina Mkhitaryan et le chef d’orchestre Leonardo Garcia Alarcon nous conviaient à un concert entièrement consacré à Georg Friedrich Haendel.

Concert : Vasily Petrenko dirige l'Orchestre Philharmonique de Radio France à La Philharmonie de Paris

Vasily Petrenko

Donné à la Philharmonie de Paris, ce concert s’ouvrait avec une pièce du compositeur japonais Toru Takemitsu, avant de se poursuivre avec des œuvres d’Ernest Chausson et d’Alexander Von Zemlinsky. 

Concert : Gustavo Dudamel interprète Bernstein et Beethoven à la Philharmonie de Paris

Gustavo Dudamel

Concert en deux parties : tout d'abord Leonard Bernstein, Chichester Psalms puis Ludwig van Beethoven, Symphonie No9 «Hymne à la joie», à la Philharmonie de Paris, par le Los Angeles Philharmonic et le London Symphony Chorus, sous la direction de Gustavo Dudamel.

CD de musique de chambre : Quintette pour piano et cordes de Chostakovitch, Quatuor Balcea et Piotr Anderszewski

Chostakovitch quintette pour piano

Ce CD marque la première incursion du Quatuor Balcea dans l'univers de Chostakovitch avec un couplage intéressant, comme naguère l'imaginèrent les Borodine et Sviatoslav Richter : le Quintette pour piano, où ils font équipe - également pour la première fois - avec Piotr Anderszewski, et le Troisième Quatuor à cordes. Une belle réussite. 

CD classique : La Mer et Images de Debussy, Emmanuel Krivine et l'Orchestre National de France

Debussy LaMer Images Krivine ONF

Pour son premier CD avec l'Orchestre National de France, dont il est désormais directeur musical, Emmanuel Krivine a choisi un programme Debussy associant deux partitions majeures, l'une et l'autre en forme de triptyque, La Mer et Images. Des interprétations frappées au coin d'une technique musicale irréprochable et parées de couleurs franches.

Concert classique : Andris Nelsons et le Gewandhausorchester Leipzig, Philharmonie de Paris, le 3 mai 2018

Andris Nelson Gewandhausorchester Leipzig Philharmonie Paris

Ce n'est pas tous les jours qu'il est donné d'entendre pareil festin orchestral à Paris ! L'Orchestre du Gewandhaus de Leipzig, la plus vieille formation symphonique de la planète, y était de passage au cours d'une tournée européenne dans onze villes, la première sous la direction de son nouveau Kapellmeister, Andris Nelsons. Un poste de directeur musical où s'illustrèrent des noms célèbres tels que Felix Mendelssohn, Arthur Nikisch, Kurt Masur ou Riccardo Chailly. L'universalité de cet orchestre tient du prodige, quel que soit le répertoire abordé. Une identité sonore unique qui distingue cette phalange de ses homologues, fussent-ce les plus prestigieuses. 

Représentation : L'Opéra des gueux ressuscité aux Bouffes du Nord, à Paris, le 2 mai

Opera des Geux The Beggars Bouffes du Nord ouverture

The Beggars' Opera de John Gay et Johann Christoph Pepusch, créé en 1728, appartient au genre du ''ballad opera'', à savoir une pièce satirique faite de textes parlés et d'airs chantés. On le connaît surtout par la célèbre adaptation qu'en firent Bertold Brecht et Kurt Weill en 1928 dans «L'Opéra de quat' sous». Il connut encore, entre autres, deux versions notoires : l'adaptation faite par Benjamin Britten en 1948, et le film de Peter Brook de 1953. Il est ressuscité maintenant par Robert Carsen, aidé du fidèle Ian Burton, et par William Christie pour la partie musicale. Le spectacle donné au théâtre des Bouffes du Nord à Paris, où Brook officia bien des années - joli clin d'œil - fera date en ce qu'il transforme l'opéra en un musical, ce dont il est en effet sans doute l'ancêtre.

Deutsche Grammophon+ : Canal+ et Universal Music créent une chaîne exclusivement dédiée à la musique classique

CanalPlus chaine Deutsche Grammophon

Le célèbre éditeur de musique classique Deutsche Grammophon, label appartenant à Universal Music, bénéficie désormais d’une chaîne mettant en valeur son catalogue ; elle est accessible à certains chanceux abonnés de Canal+. Vouée à grandir, à voir son contenu s’enrichir, Deutsche Grammophon+ sera aussi accessible à un nombre croissant d’abonnés.

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework