Test lecteur réseau NuPrime Omnia WR-1 : une petite bombe musicale

NuPrime Omnia WR 1 by ONtopaudioAward

L'Omnia WR-1 n'est pas le premier lecteur réseau que propose NuPrime, marque spécialisée dans les amplis Hifi hybrides, numériques et audiophiles. Nous avons déjà essayé son WR-100 en compagnie de l'excellent intégré stéréo IDA-8 (ON-topaudio Award 2016). Cependant, celui-ci était plus présenté comme un accessoire complémentaire aux autres produits de la marque. Avec L'Omnia WR-1, l'approche est un peu différente. Si le format et le prix restent relativement compacts, c'est un produit indépendant à part entière, s'adressant à tous les possesseurs de chaînes Hifi et non uniquement aux aficionados de NuPrime.

LA SUITE APRÈS LA PUB

NuPrime Omnia WR-1

Type : lecteur de musique en réseau (streamer audio)
L'avis d'ON-mag : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange(5/5) produit ON-topaudio Award
Prix au moment du test : 380 €

 

>>> RETOUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE

Le NuPrime Omnia WR-1 est logé dans un boîtier très sobre et compact, mais il n'est pas indigent en termes de fonctionnalités. Il est livré avec une télécommande. Son dos comporte une entrée et une sortie analogique sur RCA, une entrée numérique optique, une sortie numérique coaxiale ainsi que des ports Ethernet et USB en plus de ses antennes Wi-Fi et Bluetooth.

Le cœur du NuPrime Omnia WR-1 est propulsé par LinkPlay, un des systèmes audio multiroom et de lecture de musique en réseau les plus populaires actuellement auprès des constructeurs d'appareils Hifi indépendants. L'appli de pilotage LinkPlay donne la possibilité de contrôler plusieurs produits de marques différentes. Elle propose l'accès direct aux services Qobuz, Tidal, iHeartRadio, TuneIn et QQ music (réservé à la Chine). Elle rend aussi l'Omnia WR-1 compatible avec les protocoles Spotify Connect, AirPlay, Roon, DLNA/UPnP et QPlay.
En complément, les différentes entrées du lecteur NuPrime (analogique, numérique et USB Host) peuvent servir à transmettre le son d'une source branchée sur l'une d'entre elles à tout autre appareil LinkPlay d'une installation audio multiroom.

Omnia WR 1 3

Un traitement numérique asynchrone et un convertisseur ESS Sabre Premier

Le petit boîtier du Nuprime Omnia WR-1 est entièrement réalisé en aluminium à partir de deux demi-coques dont l'épaisseur monte jusqu'à 3 mm. Il est particulièrement robuste. Son alimentation est assurée par un petit transformateur externe 5 V/2000 mA connecté en USB, puis filtré en interne par un circuit dédié. Outre le module LinkPlay (A13 V04), on trouve à l'intérieur du lecteur réseau Omnia WR-1 une puce de conversion de fréquence asynchrone (Cirrus Logic 8422CN) travaillant sur 24 bits/192 kHz, une interface de transmission numérique Wolfson (WM8805GED) également de chez Cirrus Logic et enfin un convertisseur ESS Sabre Premier (ES9023P). Ce dernier dispose de ses propres étages de sortie analogiques directs. Nuprime les complète par des Driver Ligne à gain ajustable (Texas Instrument DirectPath DRV632). La réalisation est à la fois simple, propre et intelligente.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Omnia WR 1 5

À l'écoute : un lecteur réseau ultra énergisant qui nous met une claque

Le Nuprime Omnia WR-1 se configure depuis l'appli mobile Omnia Receiver. Celle-ci n'était pas encore disponible sur iOS lors de notre test, mais bien présente sous Android. Il s'agit de l'appli LinkPlay rhabillée aux couleurs de NuPrime. On peut donc très bien aussi utiliser cette dernière. Quelle que soit la version, il s'agit d'une appli bien aboutie bénéficiant d'un bon support et d'un bon suivi.
Certaines fonctions (volume, choix de la source) sont accessibles depuis la façade de l'appareil. La télécommande ajoute des fonctions de lecture (play, pause, sauts de morceau) ainsi qu'un bouton qui permet d'activer un loudness sur trois paliers ou des modes d'égalisation (Rock, Pop, Jazz, Classical).

Pour l'écoute, nous avons relié le NuPrime Omnia WR-1 à un ampli Primare i25 et à nos enceintes Kelinac Kel 714 MG avec une paire de câbles de modulation AudioQuest Golden Gate parfaitement adaptés à un petit produit de ce type. Sa restitution n'est pas un exemple d'ultra haute précision ou définition, mais ce lecteur réseau sonne extrêmement bien. Il a du punch, de l'impact, de la générosité une super patate dans le bas du spectre. Nous avons adoré son interprétation sonore du morceau "Everything Has Change" de Best Coast. Il s'en dégage une énergie rock euphorisante, avec beaucoup de poids sur la rythmique et la basse, alors que l'enregistrement peut paraitre un peu mou ou platement "noisy" à partir de beaucoup d'autres sources, y compris certaines, relativement haut de gamme.

Le son est charnu, avec un équilibre légèrement physiologique (courbe en "V"). On peut juste regretter un petit manque de filé dans le haut du spectre, une sorte de simplification des timbres dans les aigus. Pour le reste, le NuPrime Omnia WR-1 est totalement surprenant. Il est très costaud dans le bas du spectre aussi bien en termes de dynamique que de profondeur. Cette caractéristique n'étouffe pas la restitution, car le registre médium lumineux et ouvert, avec comme un petit effet de "réverb", donne de la présence et de l'air. L'image stéréophonique est d'une bonne ampleur. Elle reste bien centrée tout en étant capable sur certains morceaux adéquats de simuler des effets surround.

Sur "Heat Waves" de Glass Animals, le NuPrime Omnia WR-1 nous a donné une sacrée claque. Il s'est montré d'un aplomb phénoménal sur ce morceau Electro, marquant le rythme avec explosivité, délivrant un modelé, une tessiture, des variations superbes dans les basses. Il nous a réellement donné envie de pousser le volume à s'en décalquer les tympans.

Le Nuprime Omnia WR-1 n'est pas parfait. Il peut se montrer parfois légèrement brouillon. Il n'est pas neutre, mais il a un caractère d'enfer. Cela faisait longtemps qu'un produit de cette catégorie de prix ne nous avait fait autant d'effet. Sa restitution sonore est tout à fait dans l'esprit auquel nous a habitués Nuprime, mais çà n'en reste pas moins une bonne grosse surprise.

 

LA SUITE APRÈS LA PUB

>>> A VOIR AUSSI : TOUS NOS TESTS DE PRODUITS HIFI CONNECTÉS

L'Arcam AVR-30 décortiqué par ON-mag

Spécifications

  • Type : lecteur de musique en réseau
  • Connectique : entrées numérique optique et analogique, sorties numérique coaxiale et analogique, Bluetooth, Ethernet, Wi-Fi, USB Host
  • Protocoles réseau : LinkPlay, Spotify Connect, AirPlay, DLNA/UPnP, QPlay, Roon
  • Services de musique intégrés : Qobuz, Tidal, iHeartRadio, TuneIn, QQ music
  • Dimensions : 10,41 x 14,48 x 3,56 cm
  • Poids : 250 g
  • Prix : 380 €

Site web de la marque : nuprimeaudio.com

Notre avis

  • Construction : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
  • Fonctions : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise(4/5)
  • Ergonomie : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
  • Performances : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise(4/5)
  • Musicalité : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue(5/5)
  • Intérêt : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange(5/5)


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: OnTopAudioAward, NuPrime

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework