Refoorest : planter des arbres en surfant avec Google, maintenant c’est possible

Refoorest moteur recherche plante arbres2

Contribuer à la reforestation en utilisant son moteur de recherches ? C’était déjà possible avec Ecosia, la star allemande et écolo des moteurs de recherches. Elle ne serait actuellement utilisée que par 1% de la population en France, alors que Google continue de jouer les titans avec 92% d’utilisateurs dans l’Hexagone. La solution ? Refoorest : une extension que l’on peut utiliser avec tous les moteurs de recherches, y compris Google.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Chez ON-mag, nous sommes un peu des irréductibles gaulois. Et pour cause, cela fait un moment que nous utilisons Ecosia sur Firefox pour planter des arbres en surfant. Mais désormais, les internautes qui restent sur Google n’auront plus d’excuse, puisqu'il est possible d’ajouter gratuitement l’extension Refoorest et on plante des arbres à chaque recherche, même en utilisant Google ou d’autres moteurs de recherches. Il ne s’agit pas d’une alternative à Ecosia puisque le moteur écolo peut aussi s’utiliser avec l’extension Refoorest, pour planter encore plus d’arbres.

Mais qui plante des arbres, et où ?

L’objectif de Refoorest est de participer à la plantation d’1,2 milliard d’arbres d’ici à 2030. Refoorest génère des revenus via le soutien de plus de neuf mille entreprises dont notamment Cdiscount, Rue du Commerce, Sarenza, Interflora, Cultura, La Fnac, Smartbox, Oui.SNCF, Mano Mano. Refoorest prélève ensuite 20% des revenus générés pour ses frais de fonctionnement et reverse 80% à Eden Reforestation.

Refoorest moteur recherche plante arbres

Cette organisation élabore des projets de plantation d’arbres au Népal, à Madagascar, en Haïti, au Honduras, au Nicaragua, au Mozambique, au Kenya et en Indonésie. Les projets de plantation génèrent des emplois locaux dans des projets agricoles communautaires, avec des objectifs d’impacts de long terme sur l’économie des zones concernées.

Et je peux continuer à consommer comme un fou ?

Si l’initiative de Refoorest est intéressante, elle ne doit pas faire oublier que le problème principal reste la surconsommation d’énergie. Or, accéder à un site sans passer par un moteur de recherches en utilise quatre fois moins. Les data centers sont responsables de 3% à 6% des émissions globales de CO2 selon les estimations, avec une moyenne de 7 g de CO2 par requête Google. Une petite masse qui se multiplierait plus de deux-cent millions de fois par jour. En termes de consommation annuelle et par personne, cela est comparable, et s’ajoute souvent, à la consommation d’un lave-linge ! À cela, il faut aussi ajouter la surconsommation matérielle et notamment électronique, qui ne fait qu'augmenter. Dans la suite de cette réflexion, certaines enseignes comme Cash Express proposent un programme de fidélité qui récompense les clients par rapport à l'économie d'empreinte carbone qu'ils réalisent en achetant des occasions. Alors, planter des arbres, c’est bien, mais en réduisant aussi l’ensemble de sa consommation, c’est mieux !

Source : refoorest.com

Vidéo officielle de présentation de Refoorest

LA SUITE APRÈS LA PUB

Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Refoorest