Bowers &Wilkins : renouveau de la gamme 600

BowersWilkins-Black-683-twe

S'inspirant des modifications effectuées sur le modèle CM10, la marque britannique Bowers & Wilkins vient de refondre toute sa gamme S600 qui porte désormais le suffixe S2. La gamme est très complète et couvre tous les usages, de la simple Hifi aux systèmes multicanaux, même encastrés. Nous évoquerons dans un premier temps les modèles réservés à la Haute Fidélité, modèles qui devraient débuter leur carrière commerciale au début du mois de mars.

Comment nous l'avons évoqué dans notre début de texte, tous les modèles de l'ex-série S600 ont subi une cure de jouvence avec comme objectif principal de reprendre en partie les modifications apportées au modèle CM10, notamment en ce qui concerne le haut-parleur d'aigu. En effet, ce dernier avait vu l'introduction d'un tout nouveau HP pour les fréquences aiguës, un tweeter qui s'inspirait des modèles haut de gamme de la série 800 ou même, de la tout aussi célèbre PM1. B&W avait été d'ailleurs, avec cette CM10, assez loin dans sa démarche puisque ce dernier transducteur s'était vu retirer du coffret pour dominer l'enceinte : un HP totalement débafflé donc. Les prétentions de ce constructeur ont été moins poussées puisque avec cette série S600 S2, les tweeters restent à leur place, seule leur structure interne change. Ils bénéficient maintenant d'une technologie dite de "double dôme" qui associe un premier dôme et un anneau périphérique en aluminium. Ceci permet de repousser la fréquence de résonance du transducteur de 30 kHz à 38 kHz, c'est-à-dire largement plus loin que le spectre audible. De plus, ces haut-parleurs baignent dans une sorte de gel synthétique totalement amortissant, ce qui permet un parfait découplage avec le reste du coffret. Bien entendu, le concept de charge arrière infinie par un tube effilé a été repris. Il évite que les ondes arrières ne viennent perturber le travail du dôme principal.

BowersWilkins-Black-683-The

Pour les autres haut-parleurs, on retrouve des unités de médium à membrane en Kevlar bien reconnaissable par leur couleur quelque peu jaune. Ces derniers bénéficient de la technique propriétaire Fixed Suspension Transducer, une suspension périphérique en anneau constituée de mousse. De même, le cache-noyau en forme de chapeau issu de la PM1 est désormais implanté sur cette nouvelle série S600, il permet un meilleur travail en piston de la membrane. Les HP de grave des modèles 683 et HTM61 utilisent la nouvelle conception Double Couche car renforcés sur leur périphérie par une seconde épaisseur en aluminium. La fréquence de rupture de ces HP se déplace de 4 kHz à 5.5 kHz dans le but d'obtenir une réponse dans le bas encore plus propre et exempte de distorsion. Nous n'allons pas vous indiquer, modèle par modèle, toutes les spécifications techniques de chacun d'entre eux, en revanche, l'indication de leur prix nous a semblé justifiée.

• 683 S2 : enceinte colonne 3 voies : 1 500 € (la paire)
• 684 S2 : enceinte colonne 2 voies : 1 050 € (la paire)
• 685 S2 : enceinte bibliothèque 2 voies : 650 € (la paire)
• 686 S2 : enceinte bibliothèque 2 voies : 500 € (la paire)

A savoir que la gamme complète Bowers & Wilkins S600 S2 compte aussi deux voies centrale (HTM61 et HTM62), trois caissons de grave (ASW610XP, ASW610 et ASW608) et une enceinte d'effets (DS3), tous ces modèles répondant aux mêmes techniques évoquées.

Site du fabricant : www.bowers-wilkins.fr


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Comments est propulsé par CComment

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework