icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

CD : "Titan", François-Xavier Roth dirige la Première symphonie de Mahler

Titan Mahler LesSiecles

  • Gustav Mahler : "Titan". Poème symphonique en forme de symphonie en deux parties et cinq mouvements pour grand orchestre (version de 1893/1894 de la Première Symphonie )
  • Les Siècles, dir. François-Xavier Roth
  • 1 CD Harmonia Mundi : HMM 905299 (Distribution : PIAS)
  • Durée du CD : 57 min 01 s
  • Note technique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rouge (5/5)

Ce CD présente la Première symphonie de Mahler avec le fameux mouvement "Blumine". Autrement dit la version de l'œuvre telle que jouée à Hambourg en 1893, sous forme de poème symphonique en deux parties et 5 mouvements. La singularité de l'interprétation qu'en donnent Les Siècles sous la direction de leur chef François-Xavier Roth ne s'arrête pas à ce fait puisqu'ils en proposent une exécution sur instruments d'époque dont la sonorité diffère sensiblement de ce qu'on entend d'un orchestre conventionnel, singulièrement français.

Opéra : Mahagonny ou l'expressionnisme décomplexé

Mahagonny Festival Aix 1


©Pascal Victor/Artcompress

  • Kurt Weill : Grandeur et décadence de la ville de Mahagonny, opéra en trois actes et 20 scènes. Livret de Bertolt Brecht, assisté d'Elisabeth Hauptmann, Caspar Neher et Kurt Weill
  • Karita Mattila (Leokadja Begbick), Alan Oke (Fatty), Sir Willard White (Moïse la Trinité), Annette Dasch (Jenny Hill), Nikolai Schukoff (Jim Mahoney), Sean Penikkar (Jack O'Brien/Tobby Higgins), Thomas Oliemans (Bill), Peixin Chen (Joe)
  • Kristina Bitenc, Cathy-Di Zhang, Thembinkosi Magagula, Maria Novella Malfatti, Leonie Van Rheden, Veerie Sanders, Six Filles de Mahagonny
  • Chœur Pygmalion, Richard Wilberforce, chef des chœurs
  • Philharmonia Orchestra, dir. Esa-Pekka Salonen
  • Mise en scène : Ivo van Hove
  • Scénographie et lumière : Jan Versweyveld
  • Costumes : An d'Hyus
  • Vidéo : Tal Yarden
  • Dramaturgie : Koen Tachelet
  • Festival d'Aix-en-Provence, Grand Théâtre de Provence, le samedi 6 juillet 2019 à 20h
  • Et les 11 & 15 juillet 2019 à 20h

C'est une autre surprise du Festival d'Aix 2019 que d'y voir présenter, pour la première fois, Mahagonny de Kurt Weill. Chef-d'œuvre de l'expressionnisme aussi bien musical que théâtral, puisque l'auteur du livret n'est autre que Bertolt Brecht. On a fait appel à une équipe artistique de tout premier plan, avec Ivo van Hove à la régie et le chef Esa-Pekka Salonen dirigeant son incomparable Philharmonia Orchestra. Une production d'un impact certain.

Opéra : Le Requiem de Mozart mis en images

Requiem de Mozart Festival Aix


"Domine Jesu Christe" ©Pascal Victor/Artcompress 

  • Wolfgang Amadé Mozart : Requiem K. 626
  • Morceaux de chant grégorien a capella ("Christus factus est". "In paradisium") et de Mozart (Meistermusik, K. 477B. Miserere mei, K. 90. "Ne pulvis et cinis", K. ANH. 122. "Solfeggio" en fa majeur, K. 393/2. Amen, K 626 Appendice. "Quis te comprehendat", K. ANH. 110. "O Gottes Lamm", K. 343/1)
  • Siobhan Stagg (soprano), Sara Mingardo (alto), Martin Mitterutzner (ténor), Luca Tittolo (basse), Elias Pariente (Enfant chanteur)
  • Danseuses et danseurs issus du Pôle National Supérieur de Danse Rosella Hightower et du BNMNEXT, Marseille
  • Chœur et orchestre Pygmalion, dir. Raphaël Pichon
  • Mise en scène, scénographie, costumes, lumière : Romeo Castellucci
  • Collaboratrice à la mise en scène et aux costumes : Silvia Costa
  • Dramaturgie : Piersandra Di Matteo
  • Responsable des chorégraphies traditionnelles : Evelin Facchini
  • Festival d'Aix-en-Provence, Théâtre de l'Archevêché, vendredi 5 juillet 2019 à 22 h
  • Et les 10, 13, 16, 18, 19 juillet 2019 à 22 h

Il fallait l'oser ! Pour inaugurer son mandat de directeur du Festival d'Aix-en-Provence, Pierre Audi fait œuvre originale : donner une version scénique du Requiem de Mozart, avec la complicité de deux artistes majeurs du moment, le metteur en scène Romeo Castellucci et le chef d'orchestre Raphaël Pichon. Voilà un spectacle en soi, à prendre comme tel, car pour déconcertante qu'elle soit souvent visuellement, cette réalisation extrêmement travaillée sur le plan musical mérite le respect.

CD : Guillaume Coppola et les "Musiques du silence"

Guillauma Coppola musique du silence

  • Federico Mompou : Música Callada, nos 1, 15, 22, 24. Paisajes. Impresiones intimas : Secreto. Prélude N° 7 : ''Palmiers d'étoiles"
  • Maurice Ravel : Prélude
  • Erik Satie : Gymnopédie N° 1. Gnossienne n° 5
  • Henri Dutilleux : D'Ombre et de lumière
  • Alexandre Scriabine : Préludes op. 16 n° 4 & op. 11 n° 15
  • Frédéric Chopin : Prélude op. 28 n° 4
  • Töru Takemitsu : Pause ininterrompue, n° 3 : "A song of love"
  • Claude Debussy : "Clair de lune" (extrait de Suite bergamasque). "Feux d'Artifice" (extrait de Préludes du 2 ème livre)
  • Enrique Granados : Danzas españolas, n°2 : "Oriental"
  • Guillaume Coppola, piano
  • 1CD Eloquentia : EL 1857 : (Distribution: Socadisc)
  • Durée du CD : 59 min 54 s
  • Note technique : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5) 

Pour son nouveau disque, Guillaume Coppola interroge le rapport entre musique et silence. Il le fait autour du musicien catalan Federico Mompou dont il met en regard quelques pièces avec celles de ses contemporains et immédiats prédécesseurs. Une heure de rêverie poétique et une expérience sonore.

CD : ''L'Alessandro amante" par Xavier Sabata

Xavier Sabata LAlessandro Amante

  • Giovanni Bononcini : extraits de "Abdolomino" & de "L'Euleo festeggiante nel ritorno d'Alessandro Magno dall'Indie"
  • Georg Friedrich Haendel : extraits de "Poro, re dell'Indie" & d' "Alessandro"
  • Giovanni Battista Pescetti : extrait d' "Alessandro nell'Indie"
  • Agostino Steffani : sinfonia de "Il Zelo di Leonato"
  • Antonio Draghi : extraits de "La Vittoria della fortezza"
  • Francesco Mancini : extrait de "Alessandro il Grande in Sidone"
  • Leonardo Vinci : extrait de "Alessandro nell'Indie"
  • Leonardo Leo : extrait de "Alessandro in Persia"
  • Nicola Porpora : extrait de "Poro"
  • Xavier Sabata, contre-ténor
  • Vespres d'Arnadí. Clavecin et dir. : Dani Espasa
  • 1 CD Aparté : AP192 (Distribution : PIAS)
  • Durée du CD : 64 min 30 s
  • Note technique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise (4/5)

Témoin du formidable intérêt suscité à l'époque baroque par le personnage quasi mythique d'Alexandre le Grand, ce CD met en scène un florilège d'arias puisées chez 9 compositeurs. Elles sont chantées par le contre-ténor espagnol Xavier Sabata avec sensibilité et vaillance, à l'image du guerrier et de l'amant.

CD : "Amour et Mars", avec Clément Janequin et Claude Le Jeune

Amour et mars Theleme

  • Clément Janequin & Claude Le Jeune : "Le chant de l'Alouette", "Le chant du Rossignol"
  • Clément Janequin : "J'ay dict, j'ay faict". "Au joly jeu du pousse avant". "Ô mal d'aymer"
  • Claude Le Jeune : "Fuyons tous d'amour le jeu". "Ô voix, ô de nos voix". "Arm' arm' "
  • Pierre Guédron : "Puisque les ans n'ont qu'un printemps"
  • Pièces instrumentales de Nicolas Vallet, Claude Le Jeune
  • Thélème, dir. Jean-Christophe Groffe
  • 1 CD Coviello classics : COV 91908 (www.covielloclassics.de)
  • Durée du CD : 58 min 33 s
  • Note technique : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5) 

C'est à un intéressant programme de musique de la Renaissance que nous convie l'ensemble suisse Thélème : une brassée de chansons de Clément Janequin et de Claude Le Jeune. Sur le thème éminemment porteur de la conquête amoureuse via l'imagerie militaire.

CD : Préludes et Ricercari pour violoncelle

Patrick Langot Preludes

  • Domenico Gabrielli : Ricercari per il violoncello solo
  • Sofia Gubaidulina : 10 Préludes (Études) pour violoncelle solo
  • Benoît Menut : Postlude pour violoncelle solo
  • JS Bach : Préludes des 6 Suites pour violoncelle seul
  • Patrick Langot, violoncelle
  • 1 CD Klarthe Records: K066 (Distribution : PIAS)
  • Durée du CD : 81 min 07 s
  • Note technique : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange (5/5) 

Voilà une proposition tout à fait singulière qui voit le violoncelliste Patrick Langot associer ancien et moderne, de Domenico Gabrielli à Sofia Gubaidulina, de JS Bach à Benoît Menut. Ou comment par la magie de ce seul et envoûtant instrument préluder... Un disque qui assurément sort de l'ordinaire, instaurant un fascinant moment de méditation.

CD : Les trios pour piano de Rachmaninov

Rachmaninov Trio Wanderer

  • Sergei Rachmaninov : Trio pour piano, violon et violoncelle N° 1"Élégiaque". Trio N° 2 "Élégiaque" op. 9
  • Edward Grieg : Andante con moto
  • Josef Suk : Élégie op. 23 (version pour trio avec piano)
  • Trio Wanderer
  • 1 CD Harmonia Mundi : HMM 902338 (Distribution : PIAS)
  • Durée du CD : 72 min 04 s
  • Note technique : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)

Dans le domaine plus que restreint de la musique de chambre de Rachmaninov, les trios avec piano occupent une place essentielle. Ils sont interprétés ici avec le tact et l'immense musicalité caractérisant une formation qui poursuit inlassablement son exploration du répertoire : le Trio Wanderer.

Opéra : Iphigénie en Tauride, aux sources de la tragédie grecque

Iphigenie en Tauride Theatre Champs Elysees


Gaëlle Arquez (Iphigénie) & Stéphane Degout (Oreste) ©Vincent Pontet

  • Christoph Willibald Gluck : Iphigénie en Tauride. Tragédie lyrique en quatre actes. Livret de Nicolas-François Guillard
  • Gaëlle Arquez (Iphigénie), Stéphane Degout (Oreste), Paolo Fanale (Pylade), Alexandre Duhamel (Thoas), Catherine Trottmann (Diane/ Deuxième prêtresse), Francesco Salvadori (Un Scythe), Charlotte Despaux (première prêtresse/une femme grecque), Victor Sicard (un Ministre du Sanctuaire)
  • Balthasar-Neumann-Chor
  • Balthasar-Neumann-Ensemble, dir. Thomas Hengelbrock
  • Mise en scène : Robert Carsen
  • Chorégraphie : Philippe Giraudeau
  • Décors et costumes : Tobias Hoheisel
  • Lumières : Robert Carsen & Peter van Praet
  • Théâtre des Champs-Elysées, Paris, le mercredi 26 juin 2019 à 19 h 30
  • Et les 28 juin 2019 à 19 h 30, et 30 juin à 17 h

Le Théâtre des Champs-Elysées termine sa saison par une passionnante production d'Iphigénie en Tauride de Gluck où mise en scène et interprétation musicale s'unissent en un tout d'une rare intensité théâtrale puisé qu'il est à la tragédie antique et son huis clos inexorable.

CD : Histoires sacrées de Marc-Antoine Charpentier

Marc Antoine Charpentier Histoires sacrees

  • Marc-Antoine Charpentier : "Caecilia, virgo et martyr", H. 397. "Judith, sive Bethulia liberata", H. 391. "Mors Saülis et Jonathae", H. 403
  • Motet pour les trépassés à 8 H. 311. "Dialogus inter Magdalena et Jesum" H. 423. "Dialogus inter Christum et peccatores" H. 425 & 425a. "Dialogus inter Christum et homines" H. 417. Élévation H 408. "Pestis Mediolanensis" H. 398 &398a
  • Ensemble Correspondances, orgue, clavecin et dir. Sébastien Daucé
  • 2 CDs Harmonia Mundi : HMM 902280.81 + un DVD Bonus (Distribution : PIAS)
  • Durée des CDs : 2 h 40 min 51 s (+ 1 h 38 pour le DVD)
  • Note technique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rouge (5/5)

Sébastien Daucé et son fabuleux Ensemble Correspondances frappent encore un grand coup avec cet album Charpentier. Il présente un florilège de pièces appartenant au répertoire des "Histoires sacrées", qui n'a pas si souvent eu les honneurs du disque. Elles sont interprétées avec l'autorité musicale, l'élégance et le talent qu'on connaît à ces musiciens d'élite, chanteurs et instrumentistes.

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework