CD : George Crumb rencontre Schubert sous le signe du chiffre XIII

Quatuor Ardeo XIII

  • ''XIII''
  • Franz Schubert : Quatuor à cordes N°13 en La mineur D 804 ''Rosamunde''
  • George Crumb : Black Angels, 13 images pour un pays sombre, pour quatuor à cordes électrique
  • Claudio Monteverdi : ''Hor che'/ ciel e la terra '' (extrait du Livre VIII des Madrigaux guerriers et amoureux)
  • Henry Purcell : Sarabande en Sol mineur, Chaconne en Sol mineur
  • Franz Schubert/Quatuor Ardeo : Lied ''Der Tod und das Mädchen'' D 531, Lied ''Die Götter Greichenlands'' D 677
  • Quatuor Ardeo
  • 1 CD Klarthe : K104 (Distribution : PIAS) www.klarthe.com
  • Durée du CD : 70 min 02 s
  • Note technique : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile verte (5/5)

Ce CD porte un projet audacieux : une glose musicale sur l’œuvre de l'américain George Crumb Black Angels, remontant au Quatuor Rosamunde de Schubert. Le chiffre XIII en est le révélateur, puisque le quatuor de Schubert est le treizième et la pièce de Crumb est faite de 13 parties. Les jeunes femmes du Quatuor Ardeo mènent à bien l'entreprise qui révèle d'étranges correspondances.

Lire la suite

  

CD : ''Cantilena'' ou les charmes envoûtants du duo alto-piano

Cantilena

  • ''Cantilena''
  • Astor Piazzolla : Le Grand Tango
  • Isaac Albeniz : Tango (extrait de ''España'' op.165)
  • Xavier Montsalvatge : Cinco canciones negras
  • Manuel de Falla : Siete canciones populares españolas
  • Heitor Villa-Lobos : Ária (Cantilena ), extraits des Bachianas Brasileiras, N°5
  • Pablo Casals : Quatre chansons
  • Enrique Granados : Tonadillas en estilo antiguo (extraits)
  • Tabea Zimmermann (alto), Javier Perianes (piano)
  • 1 CD Harmonia Mundi : HMM 902648 (Distribution : PIAS)
  • Durée du CD : 72 min 10 s
  • Note technique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rouge (5/5) 

À la gloire du chant de l'alto, l'instrument du chant, ce disque décline un siècle de musique, d'un tango (Albeniz) à l'autre (Piazzolla) avec au cœur de son propos des transcriptions de pièces vocales puisées en territoires espagnol et sud-américain. Là où on ne l'attendait peut-être pas, la grande dame de l'alto Tabea Zimmermann nous convie à vivre une expérience aussi inattendue qu'envoûtante.

Lire la suite

 
 

CD : une myriade de berceuses selon Bertrand Chamayou

Bertrand Chamayou Good Night

  • ''Good Night !''
  • Morceaux en forme de berceuse de Leoš Janácek, Franz Liszt, Sergei Lyapunov, Frédéric Chopin, Heitor Villa-Lobos, Mel Bonis, Edvard Grieg, Ferruccio Busoni, Helmut Lachenmann, Bohuslav Martinů, Mily Balakirev, Charles-Valentin Alkan
  • Bryce Dessner : Song for Octave
  • Bertrand Chamayou, piano
  • 1 CD Erato : 0190295242435 (Distribution : Warner Music)
  • Durée du CD : 55 min 15 s
  • Note technique : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange (5/5)

En ces temps de vitesse et de tumulte, il est réconfortant d'en suspendre le vol par une musique respirant calme et réflexion, empruntant au genre de la berceuse. Une constellation de compositeurs s'y sont consacrés, de Chopin à Busoni, de Brahms à Martinů, de Janáček à Mel Bonis. Et bien des russes. Bertrand Chamayou a eu la fière idée d'en proposer un savant florilège qui, plus qu'une collection de vignettes, est imaginé « comme un récit aux multiples inflexions, entre innocence et introspection ». À savourer sans modération.

Lire la suite

  

CD : Betulia Liberata de Mozart

Betulia Liberata

  • Wolfgang Amadé Mozart : Betulia Liberata, K 118. Action sacrée en deux parties. Libretto de Pietro Metastasio
  • Sandrine Piau (Amital), Teresa Iervolino (Guiditta), Pablo Bemsch (Ozia), Nahuel Di Pierro (Achior), Amanda Forsythe (Cabri & Carmi)
  • Chœurs Accentus
  • Les Talens Lyriques, dir. Christophe Rousset
  • 2 CDs Aparté : AP235 (Distribution : PIAS)
  • Durée des CDs : 66 min + 65 min
  • Note technique : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)

Christophe Rousset retrouve les œuvres vocales du jeune Mozart. Après Mitridate, naguère chez Decca, voici Betulia Liberata. Composé peu après cet opéra, en 1771, ce qui est le seul oratorio de son auteur est écrit sur un livret de Métastase, tiré du Livre de Judith de l'Ancien Testament. L'interprétation est fastueuse, comme sait en concocter ce chef décidément inspiré, avec son ensemble des Talens Lyriques et une valeureuse distribution.

Lire la suite

  

CD : deux clarinettes d'exception

Double Michel Portal Paul Meyer

  • ''Double''
  • Carl Stamitz : Concerto pour clarinettes N°4 en si bémol majeur
.
  • Georg Philip Telemann : Concerto en ré mineur pour deux Chalumeaux. Sonate en mi mineur
  • Piotr Iliych Tchaikovski : Herbtslied pour clarinette et quatuor à cordes (arrangement pour orchestre à cordes de Toru Takemitsu)
  • Felix Mendelssohn : Konzertstück N°1, op.113. Konzertstück N°2 , op.114
  • Carl Philipp Emanuel Bach : Duo pour clarinettes en do majeur
  • Michel Portal, Paul Meyer, clarinettes
  • Orchestre royal de chambre de Wallonie, dir. Paul Meyer
  • 1 CD Alpha : Alpha 415 (Distribution : Outhere Music) www.outhere-music.com
  • Durée du CD : 65 min 16 s
  • Note technique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rouge (5/5)

La rencontre entre clarinettistes et compositeurs a de longue date fertilisé la musique : ainsi d'Anton Stadler et de Mozart ou de Richard Mühlfeld et de Brahms, et plus récemment de Michel Portal et de Boulez ou de Paul Meyer et de Penderecki. Lorsque ces deux derniers instrumentistes s'unissent, semble-t-il pour la première fois au disque, cela produit aussi de beaux fleurons. Le florilège de pièces réunies sur ce disque est une belle leçon de musique, au plus haut point divertissante : 65 minutes de pur bonheur !

Lire la suite

 
 

Concert : le Quatuor Diotima à l’Auditorium de Radio France

QuatuorDiotima

  • Maurice Ravel : Quatuor à cordes
  • Ernest Chausson : Concert pour piano, violon et quatuor à cordes en ré majeur op.21
  • Augustin Dumay, violon
  • Selim Mazari, piano
  • Quatuor Diotima : Yun-Peng Zhao (violon), Constance Ronzatti (violon), Franck Chevalier (alto), Pierre Morlet (violoncelle)
  • Mardi 13 octobre 2020, à 20 h
  • Auditorium de Radio France
    www.maisondelaradio.fr

Maurice Ravel et Ernest Chausson, interprétés par le Quatuor Diotima, Augustin Dumay au violon et Selim Mazari au piano.

Lire la suite

  
  

CD : L'Heure bleue, de Hildegarde de Bingen à Philippe Hersant

LHeureBleue Marianne Piketty

  • ''L'Heure bleue''
  • Hildegarde de Bingen : Trois Visions (arrangement pour orchestre à cordes par Olivier Fourés)
  • Karl Amadeus Hartmann : Concerto Funèbre pour violon et orchestre à cordes
  • Philippe Hersant : Une vision d'Hildegarde
  • Dmitri Chostakovitch : Deux pièces pour octuor à cordes, op.11
  • Le Concert Idéal, violon et dir. Marianne Piketty
  • 1 CD Évidence classics : EVCD 068 (Distribution :PIAS)
  • Durée du CD : 60 min
  • Note technique : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange (5/5) 

Le concept de l'Heure bleue, moment d'incertitude entre fin de nuit et lever du jour, est aussi celui des prémonitions. Autour de ce thème, la violoniste Marianne Piketty et son ensemble Le Concert Idéal ont conçu un programme à la rencontre de compositeurs visionnaires comme Karl Amadeus Hartmann et Hiledegarde de Bingen. Mais aussi Dmitri Chostakovitch et Philippe Hersant. Un parcours entre ombre et lumière, pour une expérience sensorielle intense. Défendu avec brio.

Lire la suite

 
 

CD : Pièces de clavecin d'Armand-Louis Couperin

Couperin Christophe Rousset

  • Armand-Louis Couperin : Pièces de clavecin en sol et en si bémol
  • Christophe Rousset, clavecin
  • 2 CDs Aparté : AP 236 (Distribution: PIAS) www.apartemusic.com
  • Durée des CDs : 49 min + 51 min
  • Note technique : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)

Le nom de Couperin évoque bien sûr d'abord celui de François, dit ''Le Grand''. Armand-Louis Couperin, son neveu, reste méconnu, sauf des spécialistes. Organiste, comme son père, il a composé aussi des pièces de clavecin. L'infatigable dénicheur Christophe Rousset répare une injustice et offre ce qui est, semble-t-il, une première intégrale au disque, dans une interprétation qui met en valeur le caractère original et parfois même sensuel des ces morceaux. À découvrir.

Lire la suite

  

Opéra : La magie du Ballet royal de la Nuit

Ballet royal de la Nuit Champs Elysees 1


Grand Ballet final (au centre : Sean Patrick Mombruno/le roi Louis XIV ©Vincent Pontet

  • ''Le Ballet royal de la Nuit'', Grand divertissement pour le jeune Roi Soleil. Ballet de cour en quatre parties
  • Textes d'Isaac Bensarade
  • Musiques de Jean de Cambefort, Antoine Boësset, Louis Constantin, Michel Lambert, Francesco Cavalli, Luigi Rossi et d'anonymes
  • Lucile Richardot (La Nuit/Vénus), Violaine Le Chenadec (Une Heure/Cintia/ Une Grâce française), Caroline Weynants (Eurydice/Une Grâce française/Une Grâce italienne/Une Ombre errante), Ilektra Platiopoulou (Junon), Caroline Dagin-Bardot (Vénus/Le Silence/ une Grâce italienne), Perinne Devillers (Pasitea/Mnémosyne/L'Aurore), Deborah Cachet (La Lune/Déjanire/Une Grâce française/La Beauté/Une Ombre errante)
  • David Tricou (Apollon/Une Ombre errante/une Grâce italienne), Étienne Bazola (Le Sommeil/ Un suivant de Vénus/Une Ombre errante), Renaud Bres (Hercule, Nicolas Brooymans, Le Grand Sacrificateur)
  • Sean Patrick Mombruno, danseur, Louis XIV
  • Jive Faury, Yan Oliveri, Vincent Regnard, jongleurs
  • Julien Amiot, Marianna Boldini, Pierre-Jean Bréaud, Frédéric Escurat, Alexandre Fournier, Leticia Garcia, Pierre Le Gouallec, Caroline Le Roy, Pablo Monedero de Andrès, Jordi Puigoriol, Michael Pallandre, Etienne Revenu, acrobates
  • Léontine et Gustave Pallandre-Le Roy, figurants enfants
  • Chœur et orchestre Ensemble Correspondances, direction et reconstitutions musicales : Sébastien Daucé
  • Francesca Lattuada, mise en scène
  • Costumes : Olivier Charpentier, Bruno Fatalot
  • Lumières : Christian Dubet
  • Maquillages, coiffures, perruques : Catherine Saint-Sever
  • Vidéo : Aitor Ibáñez
  • Théâtre des Champs-Élysées, Paris, le 9 octobre 2020 à 19 h 30
    www.theatrechampselysees.fr

Voici enfin à Paris la magistrale production du Ballet royal de la Nuit, créée en 2017 à Caen. Un spectacle total associant musique, chant, danse et mouvements d'acrobates pour illustrer un divertissement à la gloire du jeune roi Louis XIV. « L'un des spectacles les plus marquants du règne de Louis XIV », souligne Sébastien Daucé, auteur de cette fastueuse reconstitution musicale. Car c'est bien ce qui caractérise cette proposition restituant le ballet de cour du XVIIème siècle à travers une féerie moderne, poétique et esthétique d'une grandiose démesure.

Lire la suite

  

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework