icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

Concert : Lars Vogt dirige l’Orchestre de chambre de Paris au Théâtre des Champs-Élysées

Lars Vogt

  • Widmann : Con brio ouverture de concert pour orchestre, version de 2013
  • Schumann : Concerto pour piano et orchestre en la mineur, op.54
  • Beethoven : Symphonie No4 en si bémol majeur, op.60
  • Orchestre de chambre de Paris
  • Lars Vogt, piano et direction
  • Jeudi 20 décembre 2018, 20 h
    Théâtre des Champs-Élysées
    www.orchestredechambredeparis.com
    www.theatrechampselysees.fr

Le pianiste Lars Vogt aux commandes de l’Orchestre de chambre de Paris dirige Widmann, Schumann et Beethoven.

CD : Renaud Capuçon nous emmène au CINEMA

Renaud Capucon Cinema

 

  • Musiques de film arrangées pour le violon (arrangements de Cyrille Lehn, Daniel Capelletti)
  • Ennio Morricone : Cinema Paradiso, The Mission
  • John Barry : Out of Africa
  • John Williams : La liste de Schindler
  • Georges Delerue : Le Mépris
  • Nicola Piovani : Life is beautiful
  • Erich Wolfgang Korngold : The Adventures of Robin Hood
  • Maurice Jarre : Le Cercle des poètes disparus
  • Michel Legrand : Yentl. Un été 42
  • Philippe Rombi : Joyeux Noël
  • Yann Tiersen : Le fabuleux destin d'Amélie Poulain
  • Bob Telson : Bagdad Cafe
  • Vladimir Cosma : La 7ème cible. Le grand blond avec une chaussure noire
  • Henri Mancini : Diamants sur canapé
  • Nino Rota : The Godfather
  • Alexandre Desplat : The Twilight Saga
  • James Horner : Lagends of the Fall
  • Renaud Capuçon, violon
  • Avec Nolwenn Leroy (Calling you)
  • Brussels Philharmonic, dir. Stéphane Denève
  • 1 CD Erato : 0190295633936 (Distribution : Warner Music)
  • Durée du CD : 76 min 17 s
  • Note technique : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)

Renaud Capuçon réalise un rêve de gosse : nous emmener au cinéma pour y écouter des musiques de films, les plus belles selon son cœur, jouées au violon de son archet prestigieux. Certains morceaux ont été conçus d'origine pour le violon, d'autres sont le fruit de transcriptions pour les besoins de la cause. Des thèmes en tout cas transfigurés par la magie de l'instrument, et surtout la maestria de l'interprète. De Korngold à Desplat, de Rota à Legrand, une collection à chérir. 

Concert : le claveciniste Jean Rondeau en récital à la Salle Cortot

Jean Rondeau

Salle Cortot, le claveciniste Jean Rondeau proposait un voyage autour de l’œuvre pour clavecin de deux compositeurs, Bach et Scarlatti, nés la même année (1685) et tous deux porteurs d’une formidable créativité.

CD : Les Sonates pour violoncelle et basse continue de Vivaldi

Vivaldi Sonates pour violoncelle

  • Antonio Vivaldi : Six Sonates pour violoncelle et basse continue : N°1, RV 47, N°2, RV 41, N°3, RV 43, N° 4, RV45, N° 5, RV 40 & N°6, RV 46
  • Jean-Guihen Queyras, violoncelle
  • Michael Behringer, clavecin, orgue
  • Lee Santana, luth
  • Christoph Dangel, violoncelle
  • 1 CD Harmonia Mundi : HMM 902278 : (Distribution : PIAS)
  • Durée du CD : 71 min 11 s
  • Note technique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rouge (5/5)

Ces œuvres de Vivaldi ont connu une histoire digne d'un roman d'espionnage. Le manuscrit des Sonates pour violoncelle et basse continue se voit publier à Paris en 1740. Il se trouve qu'il s'agit d'une copie, effectuée par un certain « Scribe 9 », de pièces composées à Venise entre 1725 et 1726... Elles ont été écrites de manière autonome, et non conçues comme un tout, ce que peut laisser à penser leur présentation sur le présent disque. Qu'importe ! Car voilà bien une succession de morceaux d'un haut intérêt que Jean-Guihen Queyras éclaire par sa pénétrante interprétation.

Concert : un Requiem allemand de Brahms aux Invalides

Patrick Davin

  • Brahms : Un Requiem allemand, op.45 pour soli, chœur et orchestre
  • Lili Boulanger : Psaume 129 « Ils m’ont assez opprimé dès ma jeunesse » pour chœur et orchestre
  • Patrick Davin, direction
  • Lionel Sow, chef de chœur 
  • Solistes : Caroline Jestaedt (soprano), Edwin Fardini (baryton)
  • Orchestre du Conservatoire de Paris
  • Webern Symphonie Orchester de Vienne
  • Chœur de l’Orchestre de Paris
  • Cathédrale Saint-Louis, Mardi 18 décembre 2018, 20 h
  • Hôtel national des Invalides
    www.musee-armee.fr

Deux œuvres au programme. Celle d’une jeune compositrice trop tôt disparue : Lili Boulanger, et le Requiem allemand de Brahms qui très tôt fit de ce compositeur succédant à Schumann une figure emblématique de la musique allemande.

Jazz à l’étage #10 : le festival fête ses 10 ans du 9 février au 9 mars entre Rennes et St Malo

jazzaletage festival onmag

Une nouvelle édition électrique du festival breton mythique qui, après avoir mis en valeur plus de 500 artistes au fil des ans, en présente encore, venus de France et d’ailleurs : Michaël Vigneron, Fabrice Moreau, Mathias Levy, Nicolas Gardel, Indra Rios-Moore, Joëlle Léandre, Pascal Contet, Etienne Jaumet, Camion Bazar, La Mamie's. Ces talents se produiront aux côtés de figures incontournables tels que Paul Lay, Eric Le Lann, Thomas de Pourquery, Yutaka Shiina, Max Ionata, Guillaume Perret, Avishai Cohen et bien d’autres !

CD : Duphly et contemporains sous les doigts de Violaine Cochard

Duphly Violaine Cochard

  • Jacques Duphly : Allemande en ré mineur. Courante en ré mineur. La Vanlo. Rondeau tendre en ré mineur. Les Grâces. La Boucon. Chaconne. La Forqueray. Médée
  • Antoine Forqueray : La Cottin. La Portugaise
  • Jean-Baptiste-Antoine Forqueray : La Angrave
  • Joseph Nicolas Pancrace Royer : L'Aimable. La Marche des Scythes
  • Claude-Bénigne Balbastre : La d'Héricourt
  • Jean-François Dandrieu : La Lyre d'Orphée
  • Violaine Cochard, clavecin
  • 1 CD La Música : LMU14 (Distribution : Harmonia Mundi)
  • Durée du CD : 62 min 37 s
  • Note technique : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile verte (5/5) 

La claveciniste Violaine Cochard propose un récital placé sous le motto ''Portraits et autres danses'', réunissant des pièces de Jacques Duphly et de quelques-uns de ses contemporains. C'est ainsi que 9 de celui-ci sont jouées en miroir avec d'autres morceaux de Forqueray, père et fils, Royer, Balbastre et Dandrieu, pour mettre en évidence ce qui les rapproche ou les distingue. Le choix d'un instrument bien spécifique, un clavecin de Kroll, leur apporte des couleurs particulières. Qui sont jouées de manière souveraine. 

Concert : Simon Rattle et le LSO associent Brahms, Debussy et Enesco

Simon Rattle LSO

  • Johannes Brahms : Concerto pour violon et orchestre en ré majeur op. 77
  • Claude Debussy : Images, pour orchestre
  • George Enesco : Rhapsodie roumaine N°1
  • Leonidas Kavakos, violon
  • London Symphony Orchestra, dir. Sir Simon Rattle
  • Philharmonie de Paris, Grande salle Pierre Boulez, le 17 décembre 2018 à 20 h 30

Dans le cadre de sa résidence parisienne, le LSO et son directeur musical Sir Simon Rattle jouaient Brahms, Debussy et Enesco. Un programme s'inscrivant dans le cycle en cours à Londres sous le thème ''Racines et origines'', associant pour ce concert trois compositeurs qui ne le sont pas nécessairement, bien que chacun inspiré par une forme de tradition populaire. Le violoniste Leonidas Kavakos prêtait son concours à l'entreprise et la phalange londonienne ses immenses talents, singulièrement dans la pièce française.

Opéra : Rodelinda à l'Opéra de Lyon ou le conflit familial sublimé

Rodelinda Opera Lyon 1

 
©DR, photo de la production au Teatro Real, Madrid

  • Georg Friedrich Haendel : Rodelinda. Opéra en trois actes. Livret de Nicola Francesco Haym d'après Antonio Salvi et la tragédie de Pierre Corneille ''Pertharite, roi des Lombards''
  • Sabina Puértolas (Rodelinda), Laurence Zazzo (Bertarido), Krystian Adam (Grimoaldo), Avery Amereau (Eduige), Jean-Sébastien Bou (Garibaldo), Christophe Ainslie (Unulfo), Fabián Augusto Gómez Bohórquez (Flavio)
  • Orchestre de l'Opéra de Lyon, dir. Stefano Montanari
  • Mise en scène : Claus Guth
  • Décors et costumes : Christian Schmidt
  • Lumières : Joachim Klein
  • Chorégraphie : Ramses Sigl
  • Vidéo : Andi Müller
  • Dramaturgie : Konrad Kuhn
  • Opéra de Lyon, samedi 15 décembre 2018 à 19 h 30
    Et jusqu'au 1er janvier 2019
    www.opera-lyon.com

Bien que ce soit un des opéras les plus parfaits de Haendel, Rodelinda n'a pas souvent les honneurs de la scène. On chérit le souvenir d'une production mémorable naguère au festival de Glyndebourne, défendue par le tandem Villégier-Christie. Aussi l'initiative de l'Opéra de Lyon de le monter est-elle plus que bienvenue. D'autant que servi par une mise en scène d'une rare cohérence alliée à une présentation d'un raffinement esthétique extrême, et un plateau musical de haute tenue. Un spectacle d'une belle complétude.

Concert : le pianiste Jean-Philippe Collard en récital à la Salle Gaveau

Jean Philippe Collard

 

Le pianiste Jean-Philippe Collard invite le public de la Salle Gaveau à un voyage passionnant au cœur du répertoire pianistique symbolisant avec éclat l’Âme russe.

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework