Accueil  |  ZeGreen  |  TopAudio  |  HD Smart Home  |  Showroom
icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

CD : "Per il cembalo solo'' de Josep Haydn par Pierre Gallon au clavecin

Per il cembalo solo haydn pierre gallon clavecin

Joseph Haydn : Partita Hob.XVI:6 ''Divertimento per il cembalo solo''; Sonata per Clavicembalo Hob.XVI:27 ; Divertimento Hob.XVI:12 ; Sonata per cembalo « a Principe Niccolo Esterházy » op. 13 Hob.XVI:24 ; Capriccio Hob.XVII:1; Transcriptions pour clavecin de trois Lieder
Pierre Gallon, clavecin
1CD L'Encelade : ECL 1701 (Distribution: Socadisc et Believe Digital)
Durée du CD : 65'
Note technique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rouge(5/5)

Le propos de ce CD est ambitieux : comment restituer la musique de clavier de Joseph Haydn au plus près de ses intentions en matière de facture instrumentale ? Quel instrument permet d'apprécier aujourd'hui cette musique ? Le clavecin ? Plutôt que le pianoforte, et surtout le piano moderne comme il en a été depuis des années avec les maîtres Clara Haskil, Sviatoslav Richter, Vladimir Horowitz, et plus récemment Alfred Brendel, Rudolf Buchbinder ou Jean-Efflam Bavouzet. Un challenge et un retour aux sources car Haydn a composé ses pièces de clavier pour être exécutées sur les instruments alors à sa disposition, savoir le clavecin ou le clavicorde, et peut-être le ''nouveau'' pianoforte.

Mikko Franck interprète Onslow et Beethoven avec au piano Elisabeth Leonskaja

LEONSKAJA ELISABETH piano

Orchestre Philharmonique de Radio France
Mikko Franck, direction
Elisabeth Leonskaja, piano

Auditorium de Radio France - mercredi 24 janvier 2018, 20H

Ludwig van Beethoven : Fantaisie pour piano opus 77
George Onslow : Symphonie No2
Ludwig van Beethoven : Concerto pour piano No4 opus 58

www.maisondelaradio.fr

Elisabeth Leonskaja qui était la soliste de ce concert donné ce mercredi 24 janvier 2018 brisait l’habitude bien établie de jouer en première partie le Concerto pour piano, la Symphonie n’occupant que la seconde partie du programme.

CD : Sonates pour violoncelle et piano de Brahms par Jean-Guihen Queyras et Alexandre Tharaud

brahms tharaud queyras cover

Johannes Brahms : Sonates pour violoncelle et piano N° 1, op. 38 et N° 2, op. 99. Danses hongroises Nos 1, 4, 5, 7, 11, 14
Jean-Guihen Queyras, violoncelle, Alexandre Tharaud, piano
1CD Erato : 0190295723934 (Distribution : Warner music)
Durée du CD : 71'31
Note technique : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange(5/5)

La musique de chambre de Brahms contient des trésors, longtemps méconnus en France. Debussy ne professait-il pas le mot assassin « Fuyons, il va développer » ! Les deux sonates pour violoncelle et piano font indéniablement partie de ces gemmes. Elles sont interprétées ici par une paire de choix, à priori improbable chez cet éditeur, pourtant réunie avec bonheur, et qui se pique aussi de transcrire magistralement quelques Danses hongroises.

L'Opéra de Lyon crée "Le Cercle de craie" de Zemlinsky

8 LeCercleDeCraie3 JeanlouisFernandez065

Alexander von Zemlinsky : Der Kreidekreis. Opéra en trois actes et sept tableaux. Livret du compositeur d'après la pièce éponyme de Alfred Henschke dit Klabund.
Ilse Eerens, Lauri Vasar, Martin Winkler, Stephan Rügamer, Nicola Beller Carbone, Stefan Kurt, Zachary Altman, Paul Kaufmann, Doris Lamprecht, Hedwig Fassbender, Josefine Göhmann, Luke Sinclair, Alexandre Pradier, Matthew Buswell.
Orchestre, Maîtrise et Studio de l'Opéra de Lyon, dir. Lothar Koenigs.
Mise en scène : Richard Brunel
Opéra de Lyon, le 20 janvier et jusqu'au 1er février 2018
www.opera-lyon.com

L'Opéra de Lyon frappe un grand coup en offrant la première française du Cercle de craie de Zemlinsky, créé à Zurich en 1933. Compositeur et chef d'orchestre renommé, qui le mena de Vienne à Prague puis à Berlin, aux côtés d'Otto Klemperer au KrollOper, la scène avant gardiste, où il créera Erwartung de Schoenberg, Alexander von Zemlinsky (1871-1942) s'est beaucoup consacré à l'opéra. On lui doit notamment Une Tragédie florentine, Le Nain, et Le Roi Candaule. Son avant dernier opéra, Le Cercle de craie, est l'adaptation d'une pièce de l'écrivain Alfred Henschke, dit Klabund, sujet dont s'emparera une décennie plus tard Bertolt Brecht dans Le cercle de craie caucasien.

Concert de l'Orchestre de chambre de Paris dirigé par Thomas Dausgaard, avec le violoncelliste Jian Wang, le 19 janvier 2018

Dausgaarg Vang

Théâtre des Champs-Elysées
Orchestre de chambre de Paris
Thomas Dausgaard, direction
Jian Wang, violoncelle

CHOSTAKOVITCH : Concerto pour violoncelle No1
BRUCKNER : Symphonie No2 en ut mineur (version de 1877)

www.orchestredechambredeparis.com
www.theatrechampselysees.fr

Le chef danois Thomas Dausgaard inscrivait au programme de ce concert donné avec l’Orchestre de chambre de Paris les noms de deux compositeurs diamétralement opposés : Chostakovitch et Bruckner.

Concert : récital de François Dumont (piano) du 18 janvier à la Salle Gaveau, Paris

francois dumont recital piano salle gaveau 01 2018

  • Frédéric Chopin : Nocturne en ut dièse mineur op. posthume. Valse op. 70 n° 3. Trois Nocturnes op. 9. Barcarolle op. 60. Scherzo N°3 op. 39
  • Maurice Ravel : Gaspard de la nuit. La Valse
  • Claude Debussy : La plus que lente

Pour son récital à la Salle Gaveau, François Dumont avait convoqué Chopin et Ravel avec une incursion chez Debussy, anniversaire oblige. Le choix de cette salle, qu'il n'a pas de difficulté à remplir, peut sembler curieux à un moment où bien de ses confrères et consœurs optent pour la vastitude de la Philharmonie de Paris ou les ors du Théâtre des Champs-Elysées. À tout cela, le scrupuleux pianiste français préfère une proximité vraie avec son public et une manière sans doute plus intimiste d'aborder les œuvres.

Concert : le Quatuor Artemis à la Cité de la Musique

Quatuor Artemis Cite musique Bartok Mozart

Philharmonie de Paris, 8e biennale des Quatuors à cordes
du 11-21 janvier 2018

Wolfgang Amadeus Mozart, Quatuor à cordes No23
Béla Bartok, Quatuor à cordes No 2
Wolfgang Amadeus Mozart, quatuor à cordes No19 «  Dissonances »

www.philharmoniedeparis.fr

Ce mardi 16 janvier 2018 à la Philharmonie de Paris, c’était au Quatuor Artemis d’officier dans la grande salle des concerts de la Cité de la Musique. Refusant la facilité, le Quatuor Artemis faisait le choix d’inscrire à son programme deux Quatuors se situant parmi les plus complexes composés par Mozart, le Quatuor No23 et le Quatuor No19 « Dissonances ».
Entre ces deux Quatuors emblématiques de Mozart, le Quatuor Artemis avait fait le choix audacieux d’insérer le Quatuor No2 de Bartok.

CD : Schubert par Philippe Entremont

Schubert Entremont

Franz Schubert : Sonate en si bémol majeur D. 960. Fantaisie à quatre mains en fa mineur D. 940. Marche militaire N°1 D. 733.
Philippe Entremont, piano. Avec Gen Tomuro, piano.
1CD Solo musica : SM 276 (Distribution : DOM Distribution)
Durée du CD : 68'42
Note technique : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile griseetoile grise (3/5)

«Dans les mois qui viennent, j'aimerais enregistrer la sonate en si bémol majeur de Schubert ». C'est par ces mots que se referme le livre « Piano ma non troppo » publié par Philippe Entremont en 2015 (Éditions de Fallois). Un souhait désormais réalité. Le grand pianiste français a donc attendu longtemps, et l'âge de 83 ans, pour livrer sa vision de ce chef d'œuvre absolu qu'il chérit entre tous. Où il voit « une invite à la méditation, à l'intériorité ».

CD : Dorilla in Tempe, opéra de Vivaldi

Dorilla In Tempe

Antonio Vivaldi : Dorilla in Tempe. Mélodrame héroïco-pastoral en trois actes, RV 709. Livret de Antonio Maria Lucchini. Romina Basso, Serena Malfi, Lucia Cirillo, Marina de Liso, Sonia Prina, Christian Senn. Coro della Radiotelevisione svizzera. I Barocchisti, dir. Diego Fasolis
2 CDs Naïve : OP  30560 (Distribution : Believe Digital)
Durée des CD : 76'40+64'50
Note technique : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)

La prestigieuse Édition Vivaldi de Naïve renait avec un 55 ème volume et un opéra méconnu : Dorilla in Tempe. Créé en 1726 à Venise, plusieurs fois remanié jusqu'en 1734, ce ''melodramma eroico-pastorale'' appartient au genre du ''pasticcio'', c'est à dire une œuvre composite dans laquelle l'auteur emprunte à plusieurs de ses confrères, comme il était d'usage à l'époque. L'interprétation, confiée à Diego Fasolis et à une pléiade de chanteurs rompus au style vivaldien, offre bien des atouts et rappelle qu'en ce domaine de l'opéra, Vivaldi était passé maître.

Concert : Sir Andràs Schiff au piano à la Philharmonie de Paris

Sir Andras schiff

Philharmonie de Paris, Grande salle Pierre Boulez 12 janvier, 20H 30
Sir Andras Schiff, piano
Felix Mendelssohn, Fantaisie op.28
Ludwig van Beethoven, Sonate No24 en fa dièse majeur, op.78 « A Thérèse »
Johannes Brahms, 8 Klavierstücke op.76
Johannes Brahms, 7 Fantaisies op.116
Johann-Sebastian Bach, Suite anglaise No6 en ré mineur BWV 811
www.piano4etoiles.fr
www.philharmoniedeparis.fr

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework