icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

Opéra : La lumière irradiante d'Ariane et Barbe-Bleue au Capitole

Ariane et Barbe Bleue 1


Sophie Koch, Ariane - ©Cosimo Mirco Magliocca

  • Paul Dukas : Ariane et Barbe-Bleue, conte musical en trois actes. Livret de Maurice Maeterlinck
  • Sophie Koch (Ariane), Vincent Le Texier (Barbe-Bleue), Janina Baechle (La Nourrice), Eva Zaïcik (Sélysette), Marie -Laure Garnier (Ygraine), Andrea Soare (Mélisande), Erminie Blondel (Bellangère), Dominique Sanda (Alladine), Pascal Gardeil (Un Vieux Paysan/Voix au lointain), Bruno Vincent (Premier Paysan), Thierry Vincent (Second Paysan), Dongjin Ahn (Alfredo Poesina), Laurent Labarbe (Voix au lointain)
  • Nicoletta Cabassi, Juliette César, Cécile Mauclair, Frida Ocaompo, Léa Perat, Sophie Planté, danseuses
  • Eva Bossaert, Sylvie Clanet, Elfi Forey, Paula Espinoza, Marine Jardin, Fanny Kuhn, figurantes
  • Chœur du Capitole
  • Orchestre national du Capitole, dir. Pascal Rophé
  • Mise en scène, décors, costumes et lumières : Stefano Poda
  • Paolo Giani, collaborateur artistique
  • Théâtre du Capitole, Toulouse, jeudi 4 avril 2019 à 20 h
  • Et les 9, 12 avril 2019 à 20 h & 14 avril à 15 h 

Aussi incroyable que cela puisse paraître, Ariane et Barbe-Bleue, un de joyaux de l'opéra français, entre au répertoire du Théâtre du Capitole. Un événement qui se double d'un autre : la prise du rôle titre par Sophie Koch, phare de ce drame singulier, un des plus généreux et éprouvants de l'opéra français. Et nul doute une des raisons de sa rareté à la scène. La présente présentation, magistrale par un savant travail d'esthétique de la lumière, achève de faire de ce spectacle un des points forts de la saison lyrique hexagonale.

CD : Michel Dalberto joue Franck

Michel Dalberto Cesar Franck

  • César Franck : Prélude, Choral & Fugue, M21. Prélude, Aria & Final, M23. Prélude (andantino, extrait de Prélude, Fugue & Variations, M30)
  • Quintette pour piano et cordes, M7
  • Michel Dalberto, piano, Novus Quartet
  • 1 CD Aparté : AP203 (Distribution : PIAS)
  • Durée du CD : 79 min 09 s
  • Note technique : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile verte (5/5)

Pour son troisième album consacré à la musique française de clavier, après Debussy et Fauré, Michel Dalberto se tourne vers Franck, dont il donne deux œuvres majeures de piano seul et le quintette pour piano et cordes. Des interprétations réfléchies, d'une grande richesse, de la part d'un interprète qui a cette formule : « César Franck et le piano ou la complexité faite poésie ».

Concert : Franco Fagioli, contre-ténor et Il Pomo d’Oro en concert à la Salle Gaveau

Franco Fagioli

  • Francesco Durante, Concerto a quattro No2 en sol mineur
  • Leonardo Vinci, Il trionfo di Camilla
  • Johann Adolph Hasse, Sinfonia en sol majeur, op.5 No6
  • Leonardo Vinci, Siroe, Rè di Persia,Medo
  • Leonardo Vinci, Gismondo, Rè di Polonia, Ernelinda
  • Francesco Durante, Concerto a quattro No1 en fa mineur
  • Leonardo Vinci, Partenope (La Rosmira fedele)
  • Nicola Fiorenza, Sonata a tre violini
  • Leonardo Vinci, Gismondo, Rè di Polonia
  • Franco Fagioli, contre-ténor
  • Il Pomo d’Oro (ensemble) 
  • Zefira Valova,violon et direction 
  • Salle Gaveau
    45, rue La Boétie
    75008 Paris
  • Samedi 30 mars 2019, 20 h 30
    www.philippemaillardproductions.fr
    www.lesgrandesvoix.fr
    www.sallegaveau.com

Francesco Durante, Leonardo Vinci, Johann Adolph Hasse, Nicola Fiorenza au programme de Franco Fagioli et de l’ensemble Il Pomo d’Oro.

Opéra : Un Postillon qui a aussi du coffre, triomphe à l'Opéra Comique

Le Postillon de Lonjumeau


Michael Spyres (Chapelou) ; ©Stefan Brion

  • Adolphe Adam : Le Postillon de Lonjumeau. Opéra-comique en trois actes. Livret d'Adolphe Leuven et Léon-Lévy Brunswick
  • Michael Spyres (Chapelou/Saint-Phar), Florie Valiquette (Madeleine/Madame de Latour), Franck Leguérinel (Le marquis de Corcy), Laurent Kubla (Biju/Alcindor), Michel Fau (Rose), Yannis Ezziadi (Louis XV), Julien Clément (Bourdon)
  • Accentus
  • Orchestre de l'Opéra de Rouen Normandie, dir. Sébastien Rouland
  • Mise en scène : Michel Fau
  • Emmanuel Charles, décors
  • Christian Lacroix, costumes
  • Joël Fabing, lumières
  • Pascale Fau, maquillages
  • Opéra Comique, Paris, lundi Ier avril 2019 à 20 h
  • Et les 5, 9 avril 2019 à 20 h & le 7 avril à 15 h

Une première depuis 1894, Le Postillon de Lonjumeau d'Adolphe Adam revient à l'Opéra Comique. Dans une réjouissante production due à Michel Fau, qui n'hésite pas à forcer le trait pour dérouler une intrigue amoureuse à l'envers, sur fond de théâtre sur le théâtre, et une distribution resplendissante menée par l'américain Michael Spyres, formidable ténor.

CD : Transcription pour quatuor à cordes de thèmes de La Flûte enchantée

Quatuor Zaide Amadeus

  • Wolfgang Amadé Mozart : Die Zauberflöte, K. 620 : transcription pour quatuor à cordes. Quatuor K. 387
  • Quatuor Zaïde
  • 1 CD NoMadMusic : NMM 060 (Distribution : PIAS)
  • Durée du CD : 72 min 04 s
  • Note technique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rouge (5/5) 

Les quatre filles du Quatuor Zaïde consacrent leur nouveau CD à Mozart, le compositeur qui a donné leur nom d'artiste, emprunté à un de ses opéras. Et jouent deux œuvres a priori dissemblables : le Quatuor à cordes K. 387, et une rareté, la transcription pour cette formation de la musique de La Flûte enchantée. Une association finalement non fortuite car, selon elles, les éléments figuralistes de ce quatuor, qui le rendent théâtral, rejoignent l'univers du dernier opéra de Mozart. Ce qu'elles démontrent par des superbes interprétations.

Concert : Turangalîla-Symphonie d’Olivier Messiaen à l’Auditorium de Radio France

Malkki Susanna

  • Olivier Messiaen : Turangalîla-Symphonie
  • Roger Muraro, piano
  • Cynthia Millar, ondes Martenot
  • Orchestre Philharmonique de Radio France
  • Susanna Mälkki, direction
  • Auditorium de Radio France, vendredi 29 mars 2019, 20 h
    www.maisondelaradio.fr

Une seule œuvre à ce concert donné à l’Auditorium : la Turangalîla-Symphonie d’Olivier Messiaen.

CD : Deux œuvres majeures d'Ernest Chausson

Ernest Chausson Amour mer

  • Ernest Chausson : Poème de l'amour et de la mer, op. 19. Symphonie op. 20
  • Véronique Gens, soprano
  • Orchestre national de Lille, dir. Alexandre Bloch
  • 1 CD Alpha : Alpha 441 (Distribution : Outhere Music France)
  • Durée du CD : 60 min 07 s
  • Note technique : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)

Ce CD rapproche deux œuvres pour l'orchestre essentielles d'Ernest Chausson : la Symphonie op. 20 et le Poème de l'amour et de la mer. Au-delà de la proximité d'opus, on y trouve la quintessence de l'art d'un musicien français singulier, chantre d'un symbolisme musical capiteux, qu'on a trop souvent considéré dans l'orbite de Franck et ne reniant pas l'héritage wagnérien. Elles sont interprétées avec fougue et conviction par l'Orchestre national de Lille.

CD : ''Come Sorrow'', un florilège de musique élisabéthaine

Robert Jones Come Sorrow

  • Robert Jones : The Second Booke of Songs or Ayres (extraits)
  • John Dowland : The Second Booke of Songs or Ayres (extraits). The Frog Gaillard
  • Tobias Hume : The First Part of Ayres (extraits)
  • Alfonso Ferrabosco II : Lessons for 1, 2 and 3 viols
  • Ensemble Près de votre oreille : Anaïs Bertrand (mezzo soprane), Nicolas Brooymans (basse), Thibaut Roussel (Luth renaissance), Robin Pharo (viole de gambe et direction)
  • 1 CD Paraty : PARATY 138245 (Distribution : PIAS)
  • Durée du CD : 79 min 35 s
  • Note technique : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile verte (5/5) 

Ce disque concrétise un intéressant projet à la gloire de la musique élisabéthaine anglaise, organisé autour de Robert Jones et de ses pièces composées pour deux voix et deux parties instrumentales. Elles sont entourées de compositions écrites par plusieurs de ses contemporains plus célèbres, Dowland ou Hume. L'interprétation en est confiée à un jeune ensemble de talent, dont le seul nom est gage d'une écoute attentive.

CD : Le Ballet Cendrillon de Prokofiev, au piano, et quelques pièces de Henry Cowell

Prokofiev Cinderella Latchoumia

  • Sergei Prokofiev : Trois Pièces de Cendrillon, op. 95. Dix Pièces de Cendrillon op. 97. Six Pièces de Cendrillon op. 102
  • Henry Cowell : Aeolian Harp, The Tides of Manaunaun, Banshee, The Fairy Bells
  • Wilhem Latchoumia, piano
  • 1 CD La Dolce Volta : LDV54 (Distribution : PIAS)
  • Durée du CD : 60 min 37 s
  • Note technique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rouge (5/5)

Pendant qu'il écrit son ballet Cendrillon, Serge Prokofiev en adapte certains numéros pour le piano, fait compositionnel rare. Ces morceaux sont donc antérieurs aux suites d'orchestre qu'il en a tiré après la création du ballet en 1945 au Théâtre Bolchoi. Un ensemble de pièces que le pianiste Wilhem Latchoumia interprète avec autorité et finesse. Auxquelles il associe des œuvres du compositeur américain Henry Cowell. Un rapprochement curieux, mais qui fonctionne plutôt bien. Car comme le remarque Latchoumia, « qui dit récital dit avant tout récit ».

Opéra : Ariane à Naxos ou le déséquilibre d'une œuvre polymorphe maîtrisé ?

Ariane a Naxos Prologue


Prologue - ©Vincent Pontet

  • Richard Strauss : Ariadne auf Naxos. Opéra en un acte et un Prologue. Livret de Hugo von Hofmannsthal.
  • Camilla Nylund (Ariadne), Roberto Saccà (Bacchus), Kate Lindsey (Le compositeur), Olga Pudova (Zerbinetta), Jean-Sébastien Bou (Le maître de musique), Marcel Beekman (Le maître de ballet), Huw Montague Rendall (Arlequin), Jonathan Abernethy (Brighella), Emilio Pons (Scaramouche), David Shipley (Truffaldin), Beate Mordal (Naïade), Lucie Roche (Dryade), Elena Galitskaya (Echo), Petter Moen (Un officier), Jean-Christophe Lanièce (Un perruquier), Maik Solbach (Le majordome), Guilhem Worms (Un laquais)
  • Orchestre de Chambre de Paris, dir. Jérémie Rhorer
  • Mise en scène : Katie Mitchell, reprise par Heather Fairbairn
  • Martin Crimp: dramaturgie et dialogues additionnels
  • Chloé Lamford : décors
  • Sarah Blenkinsop : costumes
  • James Farncombe : lumières
  • Joseph W. Alford : responsable des mouvements
  • Théâtre des Champs-Elysées, Paris, jeudi 21 mars 2919 à 19 h 30
  • Et les 26, 28, 30 mars à 19 h 30 

Coproduction avec le Festival d'Aix-en-Provence (édition 2018), Ariadne auf Naxos est donné au Théâtre des Champs-Elysées. Où il ne le fut plus depuis 1937. Dans une mise en scène habile qui asservit les faiblesses d'un opéra en apparence déséquilibré et renouvelle grandement sa dramaturgie. Et une distribution de haut niveau, dominée par trois rôles féminins, parfaites figures de ces héroïnes que Strauss a amoureusement dépeintes.

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework