Accueil  |  ZeGreen  |  TopAudio  |  Home Cinéma  |  Showroom

social facebook box white 64 logo-Twitter-icon logo-youtube  Logo-tumblr logo-instagram logo-storify social_rss_box_white_32
  • Zegreen

Test Lindy Pro IEM-50X : des écouteurs abordables et performants avec booster de grave intégré

Lindy IEM 50 test on mag

Si la marque Lindy existe depuis 1932, elle s'est implantée en France dans le début des années 90. Initialement connue pour ses équipements électroniques et composants informatiques, il faut reconnaître qu'elle a fait beaucoup de chemin depuis. Elle propose même des écouteurs et casques audio. Ses intras-auriculaires Pro IEM-50X sont surprenants par leur originalité. En effet, ils sont équipés d'un potentiomètre permettant un réglage dynamique des basses. Ajoutez à cela un tarif raisonnable, il n'en fallait pas plus pour aiguiser ma curiosité.

La boite est aussi originale que le produit qu'elle contient. De taille assez modeste, sa glissière ne couvre que 90% de la structure cartonnée. Au dos, nous retrouvons aussi des illustrations du produit, avec un bel effet de crayonné. L'ensemble, de par la clarté des informations techniques délivrées, donne un aspect finalement très pro. A l'intérieur, nous avons les écouteurs avec par moins de six paires d'embouts de rechange, un manuel, et une pochette de rangement. Cette dernière est très pratique et bien épaisse. A l'usage, elle s'avère idéale pour contenir tout ce petit monde, en toute sécurité.

Concernant le design, les écouteurs Lindy IEM-50X sont sobres et modernes : le noir avec quelques touches de rouge est parfait. Leur taille est aussi très réduite. Si au premier coup d’œil, le sens d'écoute (oreillettes droite et gauche) ne se devine pas (inscrit sous chaque écouteur), nous pouvons nous référer à la télécommande, toujours du coté droit. A ce propos, elle est minuscule et judicieusement placée, au plus près de la bouche. Pour ceux qui apprécient la simplicité et la compatibilité, elle n'a qu'un seul bouton central. Couramment nommé MFB, il ne sert qu'aux fonctions de base : play, pause, décrocher, raccrocher sur les smartphones ou tablettes tournant sous Android, iOS ou Windowsphone. La gestion du volume est donc laissée aux appareils sur lesquels ces écouteurs seront branchés.

Concernant le câble, Lindy a opté pour la sécurité. Plat sans avoir une grande largeur, il évite de faire des nœuds . Mat et doux au toucher, il se prend très bien en main et ne glisse jamais. Le diviseur en Y adopte aussi la même matière. Malheureusement fixe, il ne permet pas de régler l'écart entre les écouteurs, mais il est pour le coup très solide et original dans son aspect.
Non mentionné dans les spécifications mais confirmé par la marque, nous avons du cuivre OFC pour le câblage, garant d'une transmission audio de qualité. Pour finir en beauté, l'extrémité est dotée d'une fiche jack coudée à la réalisation exemplaire : pratique, robuste, et plaquée or. 

J'ajouterais une petite note pour les embouts, puisque pas moins de six paires sont fournies au total, contre trois généralement : de quoi trouver facilement chaussure à son pied. Deux formes sont disponibles pour les 5 paires standard noires (plate et bombée) . La paire montée d'origine sur les écouteurs est différente

Test Monster Streamcast S1 : une station d’écoute multiroom, compacte et musclée

Monster Streamcast s1

Plus petite que les stations S2 et S3, la Monster Streamcast S1 est une enceinte multiroom compacte qui fonctionne grâce au protocole Qualcomm AllPlay. Discrète par ses dimensions, elle reste musclée à l’écoute.

Test Denon Heos 1 + Go Pack : une enceinte qualitative, à la fois multiroom, Bluetooth et nomade

Denon Heos1 test On mag

Le système Heos by Denon, concurrent direct du titan Sonos sur le marché du multiroom, était initialement constitué d’une gamme qualitative plutôt courte, d’enceintes monoblocs et de répéteurs réseau, avec une interface propriétaire bien conçue. Après le High End 2015 de Munich, elle s’est enrichie d’une barre de son et d’une petite enceinte Heos 1 dotée en option d’un pack nomade avec batterie et d’un récepteur Bluetooth. C’est l’enceinte dont il s’agit ici, qui fait le pari de la polyvalence, à la fois multiroom, Bluetooth et nomade.

Clint Digital Freya Wifi : une enceinte déco, nomade sympa, aux couleurs pastel

Clint Freya 1

Née en 1994, Clint (du danois « klint » pour « falaise »), est une marque danoise spécialisée dans les appareils radios connectés. Son enceinte WiFi Freya, que l’on prendrait volontiers pour parfaire sa déco d'intérieure, a été dessinée par Phillip Bodum, qui serait, le fils Peter Bodum, designer des fameuses cafetières et théières éponymes.

Test Steljes Audio NS3 : des enceintes Bluetooth pour danser un brin de bambou là

Steljes NS3 test on mag

 

Steljes Audio est une jeune marque britannique au marketing bien rodé autour de produits audio mignons et sexy. Elle est distribuée depuis peu en France et nous avons pu tester ses enceintes Bluetooth NS3 en avant-première.

Test écouteurs sans-fil Yurbuds Leap Wireless pour les sportifs exigeants

Yurbuds Leap Wireless Noir tes On mag

Avec ce modèle "Leap Wireless", la marque Yurburds spécialisée dans les écouteurs pour le sport du groupe Harman, nous propose des modèles sans-fil, à embouts spéciaux, de type "Twist Lock" propre à la marque, qui permettent une excellente tenue dans l'effort.

Test écouteurs JVC "Wireless Sweat Splash Proof" HA-EBT5 : des intra-auriculaires sans-fil à un prix très "sport"

JVC HA EBT5 tes On mag

Comme nous l’avions constaté dans notre Guide Casques précèdent, la marque japonaise JVC est une habituée des bons petits écouteurs d’entrée de gamme et des modèles filaires destinés au sport. Avec l'HA-EBT5, elle propose, toujours dans une optique sport et accessible, une version sans fil.

Test Sony MDR-EX750NA : un prix agressif pour des écouteurs intra-auriculaires antibruit

Sony MDR EX750 colors

Après les casques antibruit, qui existent depuis un bon moment déjà et sont prisés des grands voyageurs, l’évolution logique se porte maintenant vers les écouteurs intra-auriculaires moins encombrants. Quelques-uns se dotent désormais d'un système actif de "noise cancelling", comme ce Sony MDR-EX750N, proposé à un prix agressif, bien en dessous des 250/300 € réglementaires de ses rares concurrents.

Test Sony MDR-ZX660 : il sait maintenant téléphoner et c'est toujours un des meilleurs casques à petit prix

Sony MDR ZX660AP

Le MDR-ZX660AP est la dernière évolution d'un best-seller de la gamme de petits casques nomades de Sony. Sur cette nouvelle version, son câble se dote d'un microphone pour pouvoir téléphoner depuis un smartphone.

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité
Powered by Warp Theme Framework