PUBLICITÉ

Safari Gryphon Tour : voyage au pays de monstres audiophiles, pas du tout imaginaires, mais bien réels

The Gryphon Tour ouverture

Sur invitation de la société Fusion Acoustic, nous sommes partis en safari dans les steppes danoises, en compagnie de quelques confrères journalistes ainsi que revendeurs belges et français. Un voyage que nous ne sommes pas prêts d'oublier à la découverte de l'univers de légendes de la marque "The Gryphon".

Gryphon fait aujourd'hui partie des quelques références européennes incontournables en matière de Hi-Fi ultra High End. Créée il y a 30 ans, l'entreprise danoise est le fruit de la vision d'un homme, Flemming E. Rasmunssen, qui a consacré toute sa carrière à la création d'électroniques et enceintes acoustiques sans aucun compromis.
Connue des audiophiles du monde entier, la marque reste néanmoins relativement secrète, ne donnant pas beaucoup d'informations sur ses méthodes de travail et de production. Nous étions donc très excités à l'idée d'une visite des bureaux et ateliers Gryphon.
Le voyage débuta tôt, par un premier vol depuis Paris à 7h05, jusqu'à Bruxelles, puis un second vol sur un petit bimoteur à hélice, pour Billund, le pays des Legos et des Gryphon. Enfin, après quelques heures de route à travers les mornes, mais verdoyantes plaines danoises, nous sommes arrivés chez Selektro, une entreprise bardée de certifications de qualité, a qui Flemming E. Rasmunssen, le créateur de Gryphon, a confié une partie de sa production.

LA SUITE APRÈS LA PUB

The Gryphon tour selecktro 1

Sur les traces des plus gros amplificateurs Gryphon chez Selektro

En effet, Gryphon est une marque qui, en dehors de l'assemblage final de ses enceintes, ne fabrique presque rien dans ses propres locaux. Pour la développer, Flemming E. Rasmunssen a choisi d'externaliser l'essentiel des étapes de production tout en gardant un contrôle très strict de chaque opération. Afin de réaliser ses rêves de grandeur en matière d'appareils Hi-Fi aux performances ultimes, il s'est entouré au fil des années des meilleurs prestataires.
Selektro est une des trois entreprises sélectionnées par Gryphon pour la construction de ses électroniques. Il s'agit d'une entreprise spécialisée dans les circuits électriques et systèmes de sécurités de haute fiabilité pour le secteur industriel. Elle travaille notamment pour certaines sociétés pétrolières à qui elle fournit des armoires embarquant des systèmes de détection et alerte en cas de dysfonctionnement pour les tankers ou plateforme de forage, des lieux soumis à des conditions climatiques et techniques difficiles, voire extrêmes, sur lesquels l'erreur n'est pas permise.

The Gryphon Tour Slektro 2

Les produits Gryphon représentent 5 % de l'activité de Selektro. Mais ils y mobilisent déjà trois personnes à temps plein pour l'assemblage, le contrôle qualité, et jusqu'à sept ou huit employés à temps partiel.
Lors de notre passage, plusieurs énormes blocs de puissance Colosseum (43 000 € l'unité) étaient en cours d'assemblages sur les tables de montages de Selektro. Pour chaque appareil, les composants sont très sévèrement triés, sélectionnés et testés. Les transformateurs d'alimentation, plus particulièrement, subissent une séance de torture, avec montée en charge maximale de plus de 24 heures avant d'être intégrés.
Une fois assemblée, chaque électronique Gryphon est mise en chauffe et pré-rodage, puis suit toute une batterie de tests. Sur les amplis Colosseum, plus d'une centaine de points de mesure, réalisés manuellement, sont pris en compte de manière à s'assurer que chaque produit touche à la perfection.

Dans la pouponnière des Gryphon

Après un dîner de carnassier, bien arrosé, puis une nuit à Aarhus, seconde ville du Danemark, nous avons repris le lendemain notre minibus, pour visiter, cette fois-ci, le siège de Gryphon.
Installé à la campagne, le lieu respire la quiétude. On n'y rencontre pas de grosses lignes d'assemblage ni d'important laboratoire de recherche. Juste quelques enceintes attendant de recevoir leurs haut-parleurs et leurs filtres. L'accent est surtout mis sur le contrôle qualité, la fiabilité des produits, le sérieux indéfectible du service après-vente. Des milliers de pièces de remplacement (10 % des achats de production) sont stockées de manière à assurer que tout modèle Gryphon puisse être réparé, même plusieurs décennies après sa commercialisation. La marque tient également depuis 20 ans une base de données extrêmement précise recensant tous les dysfonctionnements ou anomalies rencontrés sur ses produits. En cas de panne pour des raisons inconnues, l'appareil concerné est rapatrié au siège afin d'être minutieusement inspecté.
Fiabilité et satisfaction du client final ne sont pas uniquement des concepts chez Gryphon. La marque propose d'ailleurs de très nombreuses finitions pour ses enceintes, dont plusieurs essences de bois pour leur placage. Elle aurait même réalisé, sur commandes d'un de ses clients, un habillage en peau d'alligator.

LA SUITE APRÈS LA PUB

The Gryphon Tour House

Flemming E. Rasmunssen nous a par ailleurs donné quelques informations sur le processus de création des produits Gryphon. Ce géant danois est un esthète, golfeur, grand amateur de pêche et de motos de collection. Il a fait des études artistiques et expérimente sans cesse de nouvelles solutions acoustiques. Il nous a notamment raconté comment il avait emprunté le cache noyau d'un de ses haut-parleurs à une balle de ping-pong ou encore de quelle façon les composants Jensen et Mundorf sont modifiés pour les besoins des filtres de ses enceintes.
Chaque nouveau produit Gryphon est à l'origine le fruit de l'imagination et des rêves de Flemming E. Rasmunssen. Pour le faire naître est réunie une équipe d'une demi-douzaine d'ingénieurs et designers, experts dans leurs domaines respectifs. Cette équipe travaille ensuite en étroite collaboration avec Flemming E. Rasmunsen, sous ses directives, jusqu'à atteindre le plus haut degré d'exigence.

Le jour où je me suis transformé en un Bisounours audiophile

Notre visite chez Gryphon s'est conclue par une longue écoute du plus grand et gros système Hi-Fi de la marque. Celui-ci était constitué des enceintes Pendagron (180 000 € la paire) formées de deux blocs pour chaque canal : une colonne, caisson de grave actif, toute en aluminium, armée de huit woofers de 20 cm ; et un panneau de médium-aigu, accueillant un tweeter à ruban orthoplanar de presque 2 mètres de haut plus quatre super-tweeters Air Motion Tranformer (AMT). L'alimentation des panneaux était confiée à un bloc de puissance Mephisto (54 000 €) délivrant "seulement" 175 watts pra canal, en classe A, sous 8 ohms, mais capables de monter à plus de 5000 watts sous 0,5 ohm. La source était un drive CD Scorpio (8 250 €) et un convertisseur Kalliope (23 500 €) associé à un préamplificateur Pandora (28 700 €).

The Gryphon Tour auditorium

Pendant les écoutes, notre cœur d'audiophile a littéralement fondu. La puissance du système est tout entière dédiée au service de la douceur, de la finesse et de la plénitude. Elle n'impose pas une force brute, une approche ultra dynamique ou hyper percutante. Il se dégage un sentiment d'aisance magistrale. La musique est reproduite sans stress, sans crispation. Cela semble simple et sans effort, même à des volumes sonores phénoménaux. L'esprit Gryphon n'est absolument pas à la démonstration de force ou à la performance technique pure.
Bien que les produits Gryphon soient des monstres de technologies, il se dégage à leur écoute une sensation de grande humanité et de tendresse. Nos collègues journalistes et revendeurs qui ont assistés aux écoutes, sont en effet plusieurs avoir souligné ce caractère "très accessible" et "humain".
Les paysages sonores dépeints par ce système Gryphon sont immenses, mais on n'a absolument pas l'impression d'être perdu. Les interprètes sont d'une grande présence très proches.
Sur un extrait du disque de Palo Pandolfo, "Improvisando" (plage 3) le réalisme de la restitution était saisissant. Les petits rires et messes basses fantomatiques, les bruits des musiciens se préparant à jouer étaient d'un naturel confondant, sans effet de loupe artificiel, mais plutôt comme s'il était en chair et os devant nous, de façon naturelle et évidente.

LA SUITE APRÈS LA PUB

De toutes les écoutes que nous avons pu faire, celle de ce système Gryphon restera gravée dans nos mémoires comme étant une des plus agréables. Nous avons ressenti une sensation de puissance énorme, distillée avec une immense décontraction. En sortant nous étions réellement très émus, avec le sourire jusqu'aux oreilles et l'envie de serré Flemming E. Rasmunsen dans nos bras pour le remercié de ces moments musicaux magiques et enchanteurs.

Plus d'infos : www.gryphon-audio.dk
le site du distributeur Gryphon pour la France : http://fusion-acoustic.com


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus