icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

La JMB Audio Grande Aventure, la grande surprise du Salon Hifi & Home Cinéma

jmb-grande-550

Fruit de l’artisanat français, la Grande Aventure de JMB Audio est une des enceintes haut de gamme qui ont le plus marqué les esprits lors du dernier salon Hifi & Home Cinéma qui s’est tenu début octobre. Sa conception «qui va droit au but» ne peut laisser aucun audiophile indifférent et remet à l’honneur les bonnes vieilles recettes «qui marchent» de l’acoustique.

Une grosse enceinte qui s’assume… et qui est fière de l’être

Sommet de la gamme d’enceintes JMB Acoustique - qui comporte également la compacte Petite Aventure (1 600 euros la paire) et la colonne Aventure (7 500 euros la paire) - la Grande Aventure est une enceinte massive, fort imposante, de presque deux mètres de haut. Cependant la forme «polyédrique» de son ébénisterie - pouvant s’habiller, selon les desiderata de son acquéreur, d’une peinture laquée ou d’un placage en bois massif – lui confère une élégance certaine.

famille-jmb550

Mais trêve de considérations esthétiques car les vrais atouts de la Grande Aventure sont ailleurs. En effet, l’ambition de la Grande Aventure est d’être une grosse enceinte, capable de restituer toute la bande audio à un niveau sonore réaliste, c’est-à-dire identique à celui du concert. Pour cela, elle met toutes les chances de son côté avec un volume de charge important, cinq haut-parleurs dont un vrai woofer (ou haut-parleur d’extrême grave) de 46 cm de diamètre.

Ces transducteurs proviennent tous du fabriquant Monacor, à l’exception du tweeter qui est un modèle à chambre de compression F17H de chez Fostex (www.fostexinternational.com).
Les deux haut-parleurs de médium identiques mesurent 15 cm de diamètre chacun et ils possèdent une membrane en papier ainsi qu’un moteur à aimant ferrite. Il en va de même du boomer de 38 cm et du woofer de 46 cm.
Par ailleurs, chacun de ces transducteurs dispose de son propre volume de charge indépendant. Celui du woofer est accordé en bass-reflex, mais peut aussi être clos. Son évent est interchangeable afin d’adapter son accord - et donc le comportement de la Grande Aventure dans le grave - à l’acoustique de la pièce d’écoute.
Des réglages sont également disponibles pour ajuster les niveaux des haut-parleurs de médium et du tweeter.

La réalisation de la Grande Aventure est enfin très soignée. Son ébénisterie réalisée en France est assemblée à partir de panneaux de médium de 30 à 50 mm d’épaisseur. Le câblage interne est de type «avionique», en cuivre argenté avec gaine téflon. Le quintuple bornier donne la possibilité d’alimenter chaque haut-parleur, indépendamment des autres, et d’envisager toutes les combinaisons de multicâblage et multi-amplification actives ou passives.

Un système d’écoute d’une simplicité incroyable

Le système utilisé pour les démonstrations de la Grande Aventure sur le Salon Hifi & Home Cinéma était d’une simplicité étonnante, voire minimaliste :

  • Lecteur de CD Wadia 6
  • Préampli Mc Intosh C30
  • «Petit» ampli de puissance JVC (2 x 100 W) datant de 1978
  • Câbles haut-parleur Maxitrans de première génération et modulation JMB Acoustique

De la musique en grandeur nature et sans «chichis»

Comme nous le disions en introduction de cet article, La Grande Aventure a été pour nous une des meilleures surprises du Salon Hifi & Home Cinéma 2009. Ce qui nous a le plus marqués avec la restitution sonore de cette enceinte est une cohérence étonnante de tous les registres. Contrairement à ce que l’on entend avec beaucoup de grosses enceintes multivoies, les haut-parleurs ne semblent pas ici jouer chacun dans leur coin. Par ailleurs, la Grande Aventure apparaît (toujours pour une grosse enceinte) particulièrement facile à «driver». Lors des démonstrations sur le salon de la Hifi, elle fonctionnait déjà très bien dans une pièce de 30 m2 seulement et, grâce entre autres à son rendement de 95 dB, un «petit» ampli ainsi que des câbles standards (ne ressemblant pas à de gros tuyaux d’arrosages) suffisaient à la faire marcher.
Malgré sa stature imposante la Grande Aventure est donc une enceinte «à taille humaine» et pas du tout élitiste. Ce n’est pas une Formule 1 de la Hi-Fi qu’il est impossible de faire rouler en dehors d’un circuit. C’est plutôt une luxueuse berline, hyper confortable, dont le moteur a beaucoup de répondant sur tous types de terrains.
La Grande Aventure n’est pas dans la recherche artificielle de l’ultra performance. Avec elle, pas de transparence surréaliste dans le médium, d’impact assommant dans le grave, de vrombissement à lézarder les murs ni d’aigu à vous dévisser les tympans. On ne constate pas non plus d’excès de chaleur, de douceur ou de mièvrerie. Le message sonore est franc, massif, puissant si nécessaire. Il est délivré avec énormément d’aisance et de naturel ainsi qu’une réponse en fréquence homogène, très étendue et surtout parfaitement équilibrée.

Pour nous, la Grande Aventure est un gros coup de cœur !

Spécifications techniques de la Grande Aventure

  • Type : enceinte 5 voies, 5 haut-parleurs, bass-reflex
  • Woofer : 46 cm, membrane en papier
  • Boomer : 38 cm, membrane en papier
  • Transducteurs de médium : 2 x 15 cm, membrane en papier
  • Tweeter : Fostex FT17H à chambre de compression
  • Rendement : 95 dB
  • Dimensions : 190 x 51,5 x 65 cm
  • Poids : 86 kg
  • Prix : 20 000 euros (en vente directe – hors livraison)

Contact : www.jmbacoustique.com


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework