icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

Boulder 3010 : réussir le pari du préampli ultra high-end avec le plus de fonctions possibles

Boulder 3010 Front with alim

Boulder est une marque étasunienne trentenaire d’équipement hifi high-end. Oui, on a envie de dire « équipement » car non seulement ses créateurs viennent du milieu pro, mais aussi, en utilisant ses produits, on a l’impression de faire partie d’une armée du futur ou de disposer de gros matériel médical de pointe. Pour la sortie de son modèle 3010, elle annonce réussir le pari d’un préampli ultra high-end combinant le plus de fonctions possibles.

Ajouter des fonctions à un préampli, c’est pourtant pour certains audiophiles un écart qui pourrait coûter au son des altérations parasites, étant donné que l’ajout d’étages et de modules complexifie forcément le circuit et additionne des composants. Mais Boulder a voulu faire mentir la croyance populaire et a mis le paquet pour faire sortir ce monstre de son usine de Lousiville au Colorado. Un Boulder 3010 qui pourrait bien devenir l’un des préamplificateurs les plus chers du monde à l’annonce de son prix.

Une bête avec multi-alimentation séparée

Le châssis en aluminium luxueux et rétrofuturiste ne trompe pas, avec son dessin massif et les 35 kg qu’il pèse sur la balance, on a bien à faire à un monstre. Le châssis supplémentaire d’alimentation en rajoute une couche avec 20 kg en sus. Ce dernier contient des modules d’alimentation séparés pour les canaux gauche et droit, un autre pour l’étage de préamplification et encore un autre uniquement dédié au mode économie d’énergie. Sur le châssis principal, la taille de l’écran LCD (38 cm) et la diversité des boutons de contrôle prend une place en façade qui peut perturber, mais c’est pour au mieux ajuster et parfaire l’écoute de tous types d’enregistrements, y compris anciens, en mono, ou ne donnant pas d’habitude une image ordonnée et centrée à l’écoute.

La série 3000 qui compte maintenant un ampli mono, un ampli stéréo et un préampli.

Des modules symétriques ultra-qualitatifs

À l’intérieur de l’appareil, le circuit sépare entièrement les canaux gauche et droit, et dispose d’un étage de contrôle de gain dual-phase de type 993SD. Le gain se règle indépendamment et en temps réel sur toutes les entrées et sorties actives. Le circuit se dote aussi d’un contrôle de volume propriétaire Boulder dit « symétrique », qui permet d’atténuer le volume de manière passive, et donc d’éliminer des composants pouvant provoquer de la distorsion ou de la coloration. Les trois entrées symétriques peuvent être contrôlées indépendamment ou ensemble pour de la bi- ou tri-amplification.

Un petit tour de l'usine de Boulder à Louisville (Colorado)

Un appareil aussi ultra high-end que pratique ?

Ce préamplificateur dispose d’un mode « conversation », qui sans couper le volume, le diminue temporairement pour pouvoir parler à quelqu’un durant l’écoute. L’appareil dispose aussi d’une prise Ethernet ainsi que d’une connectique adaptée pour être utilisé dans un système home-cinéma ou en intégration. Sans application de contrôle, une page HTML permet néanmoins d’effectuer tous les réglages et des ajustements encore plus fins, ainsi que d’effectuer les mises à jour depuis un ordinateur ou un appareil mobile.

Site de la marque : http://boulderamp.com


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Boulder

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework