icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

Elipson 4260 et Planet L : retour aux origines

Lors du dernier salon de la Hi-Fi, début octobre 2009, nous avons eu le plaisir de retrouver l’emblématique marque française Elipson avec deux nouveautés de taille : La grosse enceinte 4260 et le modèle sphérique Planet L.

Elipson-planeteL-Ring-450

On peut dire qu’Elipson est une revenante. Après quelques années noires, d’errances et d’incertitudes, elle a été rachetée récemment par le groupe français Inovadis (qui détient également les électroniques Carat, les enceintes Highland Audio, les câbles Norstone ou les écrans Lumene) et elle semble prête à renaître de ses cendres.

Née en 1938, Elipson a profondément marqué l’histoire de la Hi-Fi française. Aussi pour son nouveau redémarrage en 2009, elle a puisé l’inspiration dans son glorieux passé afin de donner naissance à aux grosses enceintes haut de gamme 4260 et aux modèles en forme de boules Planet L.

Elipson-trois-planet550

Planet L : une enceinte sphérique au look vintage

La Planet L est une enceinte sphérique particulièrement élégante. Son coffret en forme de boule de 30 cm de diamètre, adopte une finition laquée noire, blanche ou rouge qui se marie à merveille avec la grille métallique du cache haut-parleur et donne à l’ensemble une esthétique un peu vintage et rétro, très réussie. Ce coffret est construit en résine-bêton particulièrement solide et présentant des caractéristiques acoustiques fortes intéressantes (parois de 10 mm d’épaisseur). Il est chargé en bass-reflex par un petit évent situé à l’arrière et peut être monté sur un pied d’environ 80 cm de haut, un socle/support d’étagère ou un système d’accroche mural. Le haut-parleur qui l’équipe est un modèle coaxial de belle facture. Il réunit un boomer de 16,5 cm à membrane en papier enduit et un tweeter à dôme en tissu imprégné de 25 mm. Grâce à ce sérieux équipage, la Planet L peut couvrir une large bande fréquence de 48 à 20 kHz, ce qui est une belle performance pour une enceinte de ce volume.
La planet L est la première-née d’une nouvelle série de produit Elipson. Elle sera bientôt déclinée en des modèles plus compacts.

Spécification de l’enceinte Planet L

  • Type : enceinte compacte, bass-reflex, deux voies
  • Amplificateur recommandé : 30 à 80 W
  • Haut-parleur : coaxial avec section grave-médium de 16,5 cm à membrane en papier et tweeter à dôme tissu de 25 mm, circuit magnétique blindé
  • Réponse en fréquence : 48 Hz à 20 kHz
  • Sensibilité : 90 dB / 1 W / 1 m
  • Impédance nominale : 6 ohms
  • Dimensions : 29 cm de diamètre
  • Poids : 7 kg
  • Finition : peinture laquée noire, blanche ou rouge
  • Pieds spécifiques (199 euros la paire) ou supports muraux (89 euros la paire) livrés en option
  • Prix publics indicatifs : 349 euros pièce

Elipson-4260-450

Colonne 4260, le fruit de 70 années de recherche et développement

La 4260 est la nouvelle vitrine technologique d’Elipson. Cette grosse colonne est conçue pour rivaliser avec les meilleures enceintes du marché : B&W série 800, Focal Utopia, KEF Reference, Cabasse Karisma… Composée d’une ébénisterie pour la section grave surmontée d’une sphère pour la section médium-aigu, elle reprend des recettes exclusives à la marque, élaborées durant plus de sept décennies de recherche et développement. Le design de la 4260 rappelle en effet la forme de certaines mythiques réalisations de la marque comme par exemple la 4040 (sortie en 1964) suivie des 4050, 5050 et 5060 (1967) ou la plus récemment de la 4240 Millenium (2001).

 

Elipson-4050
Modèle Elipson 4050 de collection - photo www.passion-elipson.com

 

Mais la nouvelle 4260 est également une enceinte moderne, qui s’inscrit dans son temps et qui est en mesure de marquer son époque. Elle est d’une construction particulièrement haut de gamme et accuse un poids de prés de 150 kg sur la balance. L’ébénisterie de sa section grave présente des flancs galbés se recoupant à l’arrière comme ceux de la coque d’un bateau. Ses parois ont une épaisseur de 60 mm, culminant à 75 mm pour la face avant et elle comporte plusieurs cadres de renforts internes.
Cette section grave est équipée d’un woofer de 38 cm à membrane en papier traité associé à un circuit magnétique spécifique avec «anneau magnétique de démodulation de flux». Elle est accordée en bass-reflex par un gros évent dorsal.

La section médium-aigu est montée dans une boule en résine-bêton dont les parois mesurent 15 mm d’épaisseur. Elle accueille dans deux chambres séparées, un transducteur de médium de 21 cm à membrane en papier traité et un tweeter de 25 mm à dôme en soie. Le moteur de ce dernier utilise un aimant néodyme et comporte une charge arrière en aluminium amorti par des résonateurs accordés.

Spécifications de l’enceinte colonne 4260

  • Type : enceinte colonne, bass-reflex, 3 voies
  • Puissance admissible : 250 W
  • Woofer : 38 cm à membrane en papier traité
  • Transducteur de médium : 21 cm à membrane en papier traité
  • Tweeter : dôme en soie de 25 mm
  • Réponse en fréquence : 31 Hz à 40 kHz
  • Sensibilité : 92 dB /1 W /1 m
  • Impédance nominale : 8 ohms
  • Dimensions : 59 x 143,5 x 55 cm
  • Poids : 140 kg / pièce
  • Finitions : boir laqué + blanc mat ou blanc laqué + noir mat
    Livré dans une caisse de transport en bois
  • Prix : 9000 euros pièce

 

Premières impressions d’écoute

Les colonnes 4260 étaient en écoute en avant-première lors du Salon Hi-Fi & Home Cinéma, à Paris début octobre 2009, puis sur le salon du magazine Haute Fidélité, également à Paris, le second week-end d’octobre 2009.

Sur le Salon Hi-Fi & Home Cinéma, les démonstrations se déroulaient dans un très vaste auditorium (plusieurs centaines de mètres carrés), en alternance avec les Planet L. Les 4260 n’étaient alors, selon les dires de leurs propres concepteurs, pas 100 % finalisées. Néanmoins, sans être spectaculaire le résultat était déjà assez convainquant avec une bande passante large et une bonne cohérence globale des registres.

Les écoutes sur le salon du magazine Haute Fidélité, à partir de modèles a priori totalement aboutis, nous ont permis d’apprécier un grave assez physique une très belle cohérence des registres médium et aigu. L’association avec un amplificateur intégré Perreaux Eloquence 250i (2 x 250 W) formait un couple particulièrement chantant et agréable. Les premières impressions sont donc assez bonnes et laissent entrevoir un beau potentiel de la part des 4260. Des démonstrations à partir d’amplificateurs plus puissants et sources plus haut de gamme permettront certainement de le confirmer.

www.elipson.com


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework