icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

Bang & Olufsen E8 Sport : quand des écouteurs true wireless premium passent en mode super sportif

Bang and Olufsen E8 SPort ONmag 4

Marque premium et pourtant bien connue du grand public, Bang & Olufsen a été l'une des pionnières du True Wireless avec ses premiers E8. Un peu vieillissante, cette gamme d'écouteurs zéro fil a récemment été modernisée avec la troisième itération, les E8 3.0, ou Beoplay E8 3.0. Les E8 Sport sont un équivalent de ces derniers mais destinés aux sportifs ; ils promettent de concilier classe et solidité.

B&O next gen

Assez proches des E8 3.0, de loin, les E8 Sport pourraient se confondre avec d'autres modèles ultra sportifs comme les Jabra Elite Active 75T, un type d'écouteurs s'éloignant des imposants mais néanmoins excellents Powerbeats Pro par exemple. Ce design s'accompagne d'une topologie semi-intra, avec utilisation d'une canule courte et d'un simple système de vissage de l'écouteur dans l'oreille. Nous pouvons ainsi espérer une combinaison de légèreté et de confort.

Bang and Olufsen E8 SPort ONmag 02

La fabrication prend ici en compte les spécificités d'un usage sportif, à savoir la mise en avant du plastique, mais surtout du silicone texturé afin de conserver un bon maintien dans l'oreille et une bonne préhension. L'arrivée de petites ailettes permet de totalement sécuriser cette tenue, en calant les écouteurs dans la conque de l'oreille.

La boîte a elle aussi été largement revue, délaissant l'élégance classique du cuir texturé au profit de silicone parsemé de petits sillons. Sans être extrêmement novateur, le design de ce boîtier de recharge a quelque chose d'encore plus B&O que le boîtier original, sans doute de par sa forme et sa simplicité typique de l'école scandinave.

Bang and Olufsen E8 SPort ONmag 04

La connexion passe à une très moderne puce Bluetooth 5.1 compatible avec les codecs AAC et AptX, l'autonomie annoncée atteignant cette fois-ci  7 h en simple charge et jusqu'à 30 h en comptant la boîte. Point intéressant, la recharge passe par un port USB-C, mais est également compatible avec les systèmes à induction Qi, ce qui est encore très rare sur les modèles sportifs.

La partie sonore exploite un transducteur électrodynamique de 5,7 mm, sans doute dérivé du Beoplay E8 3.0. La sonorité est quant à elle paramétrable grâce à 5 égaliseurs présents au sein de l'appli Bang & Olufsen.

Bang and Olufsen E8 SPort ONmag 01

La cerise sur le gâteau tient bien évidemment aux capacités sportives, puisqu'en plus de leur revêtement spécial, les Beoplay E8 Sport sont certifiés IP57, ce qui implique une résistance à la poussière et à une immersion totale (1 m pendant 30 min).

Vendus à 350 euros (en noir ou bleu cyan), soit le même prix que la version plus casanière mais plus luxueuse E8 3.0, les E8 Sport affichent malgré tout une tarification plus élevée que la moyenne. Bien sûr la touche premium de B&O est une chose, mais il faudra clairement justifier cela sur le plan de la qualité sonore.

Bang and Olufsen E8 SPort ONmag 03

Site : bang-olufsen.com


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Bang & Olufsen

Comments est propulsé par CComment

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework