Aries Cerat Ianus Geminae : un ampli Hifi mono novateur et furieusement High-End à 110 k€ la paire

Aries Cerat Lanus Geminae ONmag resultat

Particulièrement respecté, le constructeur audio Aries Cerat n'est pas du genre à transiger sur tel ou tel point technique. Il applique ses idées innovantes, quitte à faire exploser le devis. C'est ainsi que la marque dispose d'enceintes et d'électroniques High-End que certains n'hésitent pas à comparer aux plus grandes. Sa nouvelle série d'amplificateurs Ianus suit cette vision absolue de l'audio, tout en évitant de passer pour trop ésotérique. Découverte du Geminae et du modèle un peu plus abordable Essentia.

Ianus Geminae : le TriodeFet, la technologie parfaite

Nous sommes habitués avec les amplificateurs mono très haut de gamme : le poids du Geminae tient plus de l'armoire normande que du petit intégré en classe D. Jugez par vous-même : 165 kg, à la fois d'électronique mais surtout d'une imposante structure entièrement métallique, marquée par un étrange design. Au moins ce produit ne ressemble-t-il pas aux habituels modèles parallélépipédiques en aluminium brossé.

Aries Cerat Lanus Geminae ONmag03 resultat

La forme est une chose, mais c'est avant tout sur ses composants que la marque met l'accent, ou plutôt sur sa technologie. À la base de celle-ci, Aries Cerat a cherché à résoudre l'éternel problème lié à la difficulté d'exploiter les avantages des lampes sans pouvoir suivre les transistors sur l'ampérage.

C'est là que la marque intègre sa technologie dite de TriodeFet. Pour ne pas devenir trop abscons, disons que cette disposition particulière de l'étage de sortie permet d'exploiter au maximum la topologie en classe A de l'amplificateur, ici de type circlotron (montage particulier de lampes avec étage de sortie en push-pull), par un courant de polarisation bien plus important qu'à l'habitude. Cet étage de sortie TriodeFet, de type OTL (sortie sans transformateur), permettrait selon la marque de conserver une linéarité impressionnante du signal, tout en conservant la musicalité du montage en triode.

Aries Cerat Lanus Geminae ONmag06 resultat

Grâce à cette approche, Aries Cerat peut également se passer totalement de boucle de rétroaction (feedback) et réduire drastiquement l'impédance de sortie de l'amplificateur. Le facteur d'amortissement est ainsi de 200.

Ce design et cette réserve en courant permettent aussi de garder un fonctionnement stable jusqu'à une impédance de 1 ohm, ce qui est d'autant plus impressionnant pour un amplificateur à lampes.

Aries Cerat Lanus Geminae ONmag07 resultat

Pour le reste, la marque essaie de ne pas se laisser aller à l'ésotérisme et ne nous présente pas une déferlante de composants qui, s'ils sont bien évidemment très haut de gamme, ne nous apprendraient pas grand-chose. Au hasard de quelques photos des entrailles, nous distinguons d'imposants condensateurs de filtrage, ainsi qu'un assemblage visiblement irréprochable.

La puissance de l'Aries Cerat Geminae atteint 130 W sous 8 ohms et 260 W sous 4 ohms, avec une réserve de puissance suffisante pour descendre encore un peu plus bas.

Aries Cerat Lanus Geminae ONmag01 resultat

L'innovation High-End a un prix, puisque ce fer de lance s'établit au prix d'environ 110 000 euros la paire (sachant qu'il s'agit d'un amplificateur mono, cela implique d'en acheter une paire).

 

Ianus Essentia : un essentiel plus que haut de gamme

Pour nous consoler d'un tel tarif, la marque a également dévoilé l'Essentia, qui appartient lui aussi à la série Ianus. La promesse est assez simple, puisqu'il s'agit d'une version légèrement simplifiée, ou plutôt moins puissante, du Geminae. La puissance de sortie est ainsi abaissée à 40 W sous 8 ohms, mais les principales qualités sont conservées, la marque le dotant notamment de sa précieuse technologie TriodeFet.

Aries Cerat Lanus Essentia ONmag resultat

Son châssis tout aussi fou mais moins imposant lui permet là encore d'intégrer de très larges dissipateurs thermiques.

La sortie de l'Essentia étant prévue au dernier trimestre 2020, Aries Cerat n'en a pas encore dévoilé tous les détails. Son prix devrait s'établir à un très solide 40 000 euros, ce qui reste largement dans le domaine du High-End.


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Aries Cerat

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework