icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

Accuphase C-3900 et DG-68 : l'orfèvre japonais de la Hifi présente deux nouveaux produits High-End

Accuphase C3900 ONmag01

Marque de rêve qui n'atteint pourtant pas les sommets d'inaccessibilité de certaines, Accuphase vient de dévoiler deux nouvelles électroniques haut de gamme, aux fonctions différentes. D'un côté le préamplificateur C-3900 est doté des plus impressionnantes technologies de la marque, de l'autre le DG-68 est un égaliseur avancé.

Accuphase C-3900 : un préamplificateur fer de lance pour célébrer les 50 ans de la marque

Splendide pièce au design néo-rétro typique d'Accuphase, le C-3900 présente une épaisse façade en aluminium anodisé et surtout un coffrage en bois massif qui laisse apparaître ses nervures. Mesurant 477 x 156 x 412 mm pour un poids de 24,6 kg, ce préamplificateur est un joli bébé qui constitue le sommet de la gamme.

Accuphase C3900 ONmag04

Pour ne pas changer ses habitudes, Accuphase intègre en façade un écran à base de petites Leds rouges, qui affichent à la fois l'entrée utilisée et le volume sonore. À ce titre, les commandes se répartissent en deux immenses molettes, l'une assurant la sélection des très nombreuses entrées audio, l'autre s'acquittant du rôle de potentiomètre. Accuphase n'oublie pas de prévoir une sortie casque en jack 6,35 mm.

Un petit panneau rabattable permet d'accéder à un très grand nombre de réglages, dont celui du gain, de la balance droite/gauche, ou encore d'un "loudness compensator" qui propose de légèrement jouer sur le niveau autour des 100 Hz.

À l'arrière, il y a véritablement de quoi se perdre :

  • 6 entrées Ligne RCA,
  • 4 entrées Ligne en double XLR 3 broches,
  • 2 prises RCA dédiées aux enregistreurs,
  • 2 sorties RCA,
  • 2 sorties XLR,
  • 1 entrée RCA pour une connexion sur un préamplificateur externe,
  • 1 entrée XLR pour une connexion sur un préamplificateur externe.

Accuphase C3900 ONmag

Le C-3900 est ainsi un véritable petit concentrateur audio, destiné à accueillir un très grand nombre d'appareils en entrée, puis se connecter à un amplificateur de puissance en sortie.

Forcément, la marque ne lésine pas sur les technologies, déjà entrevues sur le préamplificateur phono C-47 ou encore l'amplificateur intégré haut de gamme E-800.

Sa topologie est entièrement en dual-mono, séparant même l'alimentation entre deux transformateurs toriques et deux circuits de filtrage utilisant de nouveaux condensateurs développés pour l'occasion.

Accuphase C3900 ONmag03

Toute la partie amplificatrice est assurée par un circuit propriétaire AAVA (utilisé par exemple sur l'E-800), monté ici en double symétrique (Dual Balanced AAVA), une amélioration de la technologie existante qui permet encore de réduire le niveau de bruit de 30%.

En grande partie basé sur des composants discrets, ce système AAVA sépare chaque étage d'alimentation et d'amplification sur des circuits imprimés isolés les uns des autres et montés sur un même rack.

Cette préamplification AAVA est un peu différente d'une préamplification conventionnelle, qui atténue d'abord le signal via un réseau de résistances puis amplifie le résultat. Ici, la gestion du volume s'appuie sur des convertisseurs V-I (tension-courant) découpés en plusieurs pas d'intensité, pouvant être allumés ou éteints via un réseau de commutateurs. Cela permet un réglage extrêmement précis, sans craindre une détérioration du signal du fait de l'imprécision naturelle des résistances.

Accuphase C3900 ONmag02

Enfin, notons que la sortie casque n'est pas balancée comme un simple petit bonus, mais comme une véritable caractéristique avec circuit d'amplification dédié.

Taillé pour de la Hifi de très haute volée, l'Accuphase C-3900 met en avant un SNR supérieur à 118 dB et un THD inférieur à 0.005%.

Disponible d'ici la fin du mois d'août, ce préamplificateur High-End s'affichera au prix de 31 000 euros.

 

DG-68 : l'égalisation graphique portée à un niveau extrême

Avec le DG-28 lancé en 1997, la marque a introduit le concept d'égalisation graphique. Près de 23 années plus tard, Accuphase annonce avec son DG-68 une sorte de quintessence du genre. Cet appareil est à la fois capable d'analyser une pièce et de corriger précisément une signature sonore, le tout pouvant être piloté sur son écran LCD en façade.

Accuphase DG68 ONMag

Le DG-68 donne accès à trois fonctions :

  • la fonction "Voicing", qui mesure l'acoustique d'une pièce (via une entrée micro en XLR) et applique les compensations idéales. À ce titre, son fonctionnement se rapproche très fortement de celui du système Dirac, déjà maintes fois évoqué sur ON-Mag ;
  • l'égaliseur graphique : qui comme son nom l'indique est un système d'égalisation sonore, qui donne la possibilité de jouer sur la tonalité musicale bien plus précisément qu'un égaliseur classique ;
  • un analyseur de spectre capable d'afficher en temps réel les composantes fréquentielles du morceau joué.

L'appareil se divise en trois circuits. Premièrement le convertisseur numérique-analogique, deuxièmement le convertisseur analogique-numérique. Enfin, un circuit de traitement à base de DSP ADSP-21489 assure l'ensemble du traitement, de l'analyse et de la correction sonore.

Le signal d'entrée est envoyé soit en numérique, soit en analogique (converti via le DSP dans un tel cas), traité par l'unité DSP, avec ou sans utilisation de l'analyse de la pièce, puis converti par le convertisseur numérique-analogique ou laissé tel quel. L'interface permet en outre de stocker des corrections ou des égalisations, accessibles via un simple bouton.

Accuphase DG68 ONMag01

Assez atypique, cet Accuphase DG-68 est le genre de produit qui peut parfaitement trouver sa place dans une configuration Hifi complète, d'autant que ses capacités de conversion lui permettent de fonctionner en tant que DAC.

Déjà disponible, l'Accuphase DG-68 est proposé au tarif de 14 000 euros.


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Accuphase

Comments est propulsé par CComment

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework