JM Reynaud Lunna : une vénérable enceinte Hifi colonne, 2,5 voies, made in France et abordable

JM Reynaud Lunna ONmag 1

Marque dont nous suivons la production avec attention, Jean Marie Reynaud (ou JMR, ou JM Reynaud) est un tout petit constructeur à l'échelle des marques Hifi - ce qui ne l'empêche pas de proposer des produits parfaitement aboutis. Sa dernière création, l'enceinte colonne Lunna, est totalement fidèle à cette approche.

Une colonne passe-partout

Du haut de ses 85 cm (85 x 30,8 x 18,6 cm), la JM Reynaud Lunna peut être qualifiée de mini colonne.

JM Reynaud Lunna ONmag 33

Son design est assez typique de la marque, à savoir sobre, marqué par des arêtes arrondies. Nous pourrions dire que cette enceinte, disponible en finition placage aniégré teinté merisier ou noir satiné, peut s'intégrer à pratiquement tous les styles de salons, aussi bien au sein d'une décoration moderne que classique.

Seul son poids de 18 kg (par enceinte) nous rappelle que la Lunna abrite bien plus qu'elle ne veut en dévoiler de prime abord. La construction est du genre simple mais efficace, le coffrage étant un assemblage de panneaux de MDF de 19 mm d'épaisseur, l'arrondi des angles évitant les effets de bord. Enfin, de la feutrine encercle l'espace des haut-parleurs afin d'éviter une réflexion directe des ondes sur l'ébénisterie.

JM Reynaud Lunna ONmag 3

 

Polyvalence et audiophilie

Les ambitions de l'enceinte Lunna sont assez claires : elle se veut un modèle polyvalent, aussi à l'aise sur les musiques calmes que les genres énergiques, sans sacrifier la qualité technique pure. Pour cela, la Lunna s'appuie sur une topologie dite deux voies et demie.

Elle embarque trois haut-parleurs : deux transducteurs de même type utilisés respectivement comme haut-parleur de médiums et comme boomer, ainsi qu'un tweeter dédié. Cette disposition est la définition même du deux voies et demie, qui n'est rien d'autre qu'un trois voies un peu particulier avec deux enceintes basses/médiums, dont l'une "a l'interdiction" de chanter dans les médiums, afin d'optimiser le rendu dans les graves.

JM Reynaud Lunna ONmag 21

Le haut-parleur de médiums/boomer est un nouveau modèle de 13 cm de diamètre fabriqué sur cahier des charges JMR, directement dérivé de celui intégré aux modèles Euterpe et Bliss Jubilé. Ce haut-parleur assez compact utilise un cône de papier à fibre longue, son dos et sa suspension recevant un traitement absorbant qui permet d'améliorer l'amortissement interne. Son moteur se base sur une bobine de 30 mm, le noyau du haut-parleur intégrant une bague de cuivre pour uniformiser l'impédance. Le tout est fixé sur un saladier en aluminium. Enfin, la marque intègre à l'ensemble un spider (élément de suspension placé derrière la membrane) ventilé. Rien de révolutionnaire donc, mais JM Reynaud optimise les performances possibles par rapport à la taille de son enceinte.

La Lunna se base sur une charge dite en ligne triangulaire avec évent frontal, une spécialité de la marque. Cela permet à l'enceinte de ne pas avoir besoin de trop d'espace par rapport au mur. Notons tout de même que le constructeur préconise un écart minimum de 40 cm, ce qui n'est pas négligeable.

Le tweeter est également un nouveau modèle de 25 mm, qui s'appuie sur un dôme textile et un aimant en néodyme, le tout placé dans une chambre (isolé du reste donc) accordée pour une fréquence de résonance basse de 650 Hz. JM Reynaud met l'accent sur la directivité peu marquée et assez progressive. La façade en ABS injecté, avec profil pavillonnaire, permettrait d'optimiser le rendement ainsi que le principe de directivité "étendue".

JM Reynaud Lunna ONmag 41

Le filtrage dit deux voies et demie de la Lunna utilise des fréquences de coupure respectives de 300 Hz et 2 800 Hz réglé en 6 - 12/12 dB par octave. Quant à sa bande passante annoncée à 40 Hz – 25 000 Hz, elle reste assez impressionnante, particulièrement dans le bas du spectre.

Sans avoir l'ambition du très haut de gamme Voce Grande, l'enceinte JM Reynaud Lunna est un produit pour le moins intéressant, polyvalent et destiné aux pièces de taille moyenne ou de petites dimensions. Son design et son architecture sonore rappellent très fortement le modèle Emma, présenté par le constructeur il y a deux ans. 

Disponible au prix de 1 800 euros la paire à partir du 15 septembre, un tarif qui reste relativement abordable, la JMR Lunna débarque dans une catégorie très concurrentielle, dans laquelle sa polyvalence et sa compacité pourraient bien lui donner un avantage. À écouter !

Spécifications

  • Type : enceinte HiFi 2,5 voies
  • 2 haut-parleurs 13 cm avec cône en fibre de papier (un HP utilisé en boomer, un HP utilisé en médium)
  • 1 tweeter de 25 mm avec dôme textile, isolé mécaniquement dans une chambre accordée
  • Filtrage deux voies et demie en 6/12/12 dB par octave
  • Fréquence de coupure : 300 – 2 800 Hz
  • Sensibilité : 91 dB/W
  • Puissance admissible : 40 à 160 W
  • Puissance de crête : 200 W
  • THD < 0,5 % (à 84 dB)
  • Réponse en fréquence : 40 Hz – 25 kHz
  • Impédance nominale : 4 Ohms
  • Raccordement mono-câblage
  • Dimensions : 85 x 30,8 x 18,6 cm
  • Poids : 18 kg par enceinte
  • Finitions : placage aniégré teinte merisier ; laque satinée noire
  • Prix : 1 800 euros la paire
 


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: JMR, JM Reynaud, Jean-Marie Reynaud

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework