Denon PMA-A110 et DCD-A110 : un ampli Hifi et un lecteur SACD aux caractéristiques royales, pour les 110 ans de la marque

 Denon PMA A110 ONmag 1

Il n'est pas donné à toutes les marques audio de pouvoir célébrer 110 années d'existence. Le vénérable constructeur japonais Denon fête donc cela en grande pompe, tout en restant fidèle à son ADN. En résulte la sortie de quatre produits haut de gamme, véritables concentrés de son savoir-faire. Nous vous avons déjà présenté l'amplificateur audio-vidéo AVC-A110, évoquons ici le duo composé de l'amplificateur intégré PMA-A110 et du lecteur SACD DCD-A110, sans oublier la nouvelle cellule phono DL-A100.

Amplificateur PMA-A110 : cathédrale sonore à échelle discrète

L'amplificateur intégré PMA-A110 impressionne par son imposant châssis tout en aluminium. Sorte de passerelle entre l'ancienne école tout en analogique et les nouvelles approches plus numériques, le design mêle d'un côté les simples boutons de contrôle ainsi que les bons vieux réglages type aigus, basses, et balance droite/gauche, avec de l'autre côté un petit écran indicatif à LEDs, plus épuré. Le design se montre ainsi sobre et classieux à la fois, d'inspiration rétro mais pourtant assez moderne. De fait, l'année 2020 (et la fin des années 2010) étant marquée par un certain retour du rétro, ce modèle paraît presque plus classique que le PMA-A100 des 100 ans de la marque

Sa fonction première étant celle d'amplificateur intégré, il comprend 5 entrées Ligne RCA, une sortie RCA non amplifiée, une entrée RCA pour signal préamplifié pour raccorder à un préamplificateur, et bien sûr deux paires de borniers, plaqués or, pour une connexion sur enceintes stéréo. À ce titre Denon conserve une approche classique et éprouvée de la Hifi, ne cédant pas aux interfaces et topologies symétriques, ni aux sirènes du bi-câblage et de la bi-amplification. 

Le PMA-A110 intègre également une interface de conversion numérique-analogique, avec trois entrées optiques, une entrée coaxiale en RCA, et une entrée USB-B. Ainsi le PMA-A110 est-il un produit complet ; il ne lui manque qu'une fonction de lecteur réseau.

Une fois dans les entrailles de la bête, les choses sérieuses commencent. Un simple coup d'œil montre à quel point Denon maîtrise de bout en bout son sujet et sait rendre belle une architecture sonore. Le châssis interne est ici divisé en 6 zones distinctes, isolées mécaniquement entre elles par le procédé Direct Mechanical Ground, plaçant sur des îlots respectifs les éléments suivants : le circuit d'entrée et l'égaliseur phono, les circuits de contrôle de volume, le circuit de conversion numérique/analogique, les circuits d'amplification, la section d'alimentation, et la section de commande. Au centre de cette cathédrale, prennent place deux immenses transformateurs développés par la marque, ainsi qu'un circuit de filtrage avec deux condensateurs haut de gamme de la marque japonaise Nichicon.

Le reste est un petit ballet visuel, presque uniquement formé de composants discrets, de haute qualité - cela va sans dire. Malgré le volume interne de l'appareil, ses composants paraissent presque à l'étroit, ce qui donne ce côté si fourmillant, typique des amplificateurs Hifi des années 60-80.

L'amplification utilise un principe propre à Denon, à savoir un circuit de topologie UHC (Ultra High Current) de 7ème génération, à sortie dite en "simple Push-Pull". Cette amplification, la plus analogique qui soit selon Denon, permet d'atteindre 160 W de puissance par canal sous 4 Ohms, et 80 W sous 8 Ohms, le tout dans la plus grande musicalité.

En plus de ce circuit d'amplification, la marque intègre un étage de préamplification phono de haute qualité, compatible avec les cellules MM (aimant mobile) et MC (bobine mobile).

La conversion numérique-analogique passe par un ensemble "Quad-DAC", usant de quatre convertisseurs PCM1795 de Burr-Brown réglés en mode mono. Cette conversion est secondée par un système de traitement Ultra AL32, un algorithme de traitement et de suréchantillonnage, permettant par exemple de faire passer un signal PCM 384 kHz à 1,536 mHz avant conversion.

Pour réduire encore les perturbations entre circuits numériques et analogiques, Denon intègre, en plus d'un circuit isolateur numérique à haute vitesse, et de circuits d'alimentation séparés, un mode "analogique pur", qui permet de couper totalement l'étage numérique en cas d'utilisation de l'amplificateur seul.

Vraiment haut de gamme dans son approche, le Denon PMA-A110 est pourtant annoncé à "seulement" 3 500 euros pour le mois d'octobre. Un tarif qui est certes déjà élevé, mais l'approche technique et le perfectionnisme de son architecture pourraient donner des leçons à des modèles pourtant beaucoup plus chers.

 

Lecteur SACD DCD-A110 : l'amour du disque

Sound United (qui détient entre autres Marantz et Denon) n'a décidément pas abandonné le lecteur CD/SACD, lui offrant même un regain d'intérêt avec l'apparition de plusieurs modèles haut de gamme, mais loin des délires incontrôlables des quelques acteurs High End du marché.

Si l'intérieur du lecteur DCD-A110 n'est pas aussi impressionnant que celui de l'amplificateur PMA-A110 de prime abord, nous pouvons pourtant apprécier le même sérieux.

Là aussi, chaque circuit est isolé des autres, tandis que les circuits numériques et analogiques sont alimentés par des couples transformateur/circuit d'alimentation séparés.

Le transport CD/SACD est équipé d'un système S.V.H (suppress Vibration Hybrid) hérité des modèles Denon les plus haut de gamme. Cette unité utilise de l'acier de 2 mm pour ses supports mécaniques, de l'aluminium moulé pour le plateau de chargement, mais également une élégante structure de cuivre pour rigidifier la façade supérieure.

Chaque élément suceptible d'être affecté (mécaniquement) par la rotation du CD et de son unité de lecture, est isolé sur une structure appelée la "Construction Direct Mechanical Ground". Celle-ci permet à la fois d'isoler des éléments comme les transformateurs des vibrations du transport CD/SACD, mais également d'évacuer leurs propres vibrations directement vers les pieds du lecteur. Le châssis principal est par ailleurs renforcé par deux plaques en acier de 1,6 mm, créant une triple couche très rigide.

La conversion s'appuie là aussi sur une topologie en Quad-DAC, formée par quatre DAC Burr-Brown PCM1795 en mode mono (meilleur SNR qu'en mode stéréo, entre autres) et secondée par un traitement Ultra AL32. L'étage de filtrage est ici totalement séparé du convertisseur, sur une unité dédiée. Nous pouvons remarquer qu'ici, le traitement Ultra AL32 est confié à une puce Cyclone 10 d'Intel, un circuit de type FGPA (circuit logique programmable), de plus en plus présent dans l'audio.

Le Denon DCD-A110 propose également une sortie optique et une sortie coaxiale. Il est en revanche vraiment dommage de ne pas avoir intégré d'entrée numérique.

Disponible d'ici octobre également, la DC-A110 sera vendu à 3 000 euros.  

 

Cellule phono DL-A110 : l'hommage à une légende phonographique

Développée sur la même base que la DL-A100 des 100 ans de la marque, elle-même basée sur la légendaire DL-103, la cellule phono à aimant mobile DL-A110 est à la fois un hommage et une continuité. Livré dans un bel étui, avec une petite brosse de nettoyage, ce modèle couleur graphite-argent pesant à peine 8,5 g utilise une connecteur type baïonnette, pour bras de lecture SME (un montage dans l'alignement du bras).

Cette cellule, avec bobinage (cuivre) effectué à la main dans l'usine Denon de Shirakawa, est garantie 5 ans (excepté le stylet). Côté caractéristiques, Denon annonce une réponse en fréquence de 20 Hz – 45 kHz, une tension de sortie de 0,25 mV et une impédance de sortie de 14 Ohms (donc une impédance de charge d'environ 140 Ohms).

La cellule DL-A110 sera disponible en octobre au prix de 500 euros

Malheureusement, contrairement à ce qu'elle avait fait pour ses 100 ans, la marque n'a pas dévoilé de casque audio haut de gamme pour l'occasion. 


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Denon

Comments est propulsé par CComment

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework