McIntosh MA12000 : un ampli Hifi hybride d'anthologie qui condense toute l’expérience de McIntosh dans un appareil

 McIntosh MA12000 ONmag 1

Décidément, McIntosh ne chôme pas depuis un an, chose que nous avions déjà relevée il y a moins d’un mois à l'occasion de la sortie des MC830 et C8. Pure créativité ou remplissage, ce bouillonnement n’empêche pas de retrouver une certaine diversité dans les nouveaux produits dévoilés. Aujourd'hui, avec l'annonce du MA12000, McIntosh présente tout simplement son plus puissant amplificateur intégré, de topologie hybride et stéréo, de quoi constituer un système audio complet.  

Un bloc à l'allure bien connue

Le MA12000 n'arbore pas le plus original des boîtiers jamais développés par McIntosh ; il partage davantage l'aspect massif des amplis de puissance de la marque, que celui plus élancé d'autres références élégantes comme le magnifique modèle (mono) MC901. Prévoyez bien un meuble solide, puisqu'avec ses 44,45 x 24 x 55,88 cm (L x H x P), le MA12000 pèse pas moins de 48,9 kg.

McIntosh MA12000 ONmag 6

Le formule reste bien rodée, le MA12000 affichant une façade noire laquée marquée par les habituelles touches bleutées des Vumètres, et la lumière verte presque éthérée des lampes de préamplification. Un sélecteur d'entrée, un réglage de volume, ainsi qu'un bel écran à leds bleues habillent le reste de cette façade. Enfin, elle se pare d'un ensemble de huit molettes d'égalisation, fonctionnant à base de composants discrets. Le tout reste contrôlable via une télécommande dédiée.

 McIntosh MA12000 ONmag 5

Conversion modulaire, mais pas économique

À l'instar de plusieurs autres constructeurs, McIntosh fait à présent reposer ses étages de conversion numérique-analogique sur des modules presque prêts à l'emploi. Ici, le constructeur américain intègre sa carte haut de gamme DA2, que nous avons déjà plusieurs fois évoquée ; elle vient se ficher dans un compartiment dédié. Cela permet en théorie de faire baisser les coûts de développement (cela reste à voir), mais surtout de la remplacer facilement, pour un upgrade ou une réparation.

McIntosh DA2 news ONmag 2

La DA2 intègre 2 prises optiques, 2 prises coaxiales, 1 port USB-B, 1 port HDMI ARC pour branchement sur TV, et une connectique MCT (transport numérique présent sur les lecteurs CD/SACD de la marque). Son DAC Cirrus Logic Quad DAC gère jusqu'à 8 canaux (utilisés ici pour un décodage stéréo) et permet de décoder un signal PCM 32 bits / 384 kHz et DSD512 via la prise USB, et "seulement" PCM 24 bits / 192 kHz via la prise optique et coaxiale SPDIF (pas de précision pour les HDMI et MCT). Le manque de fonction réseau reste toutefois un peu ennuyeux en 2020, surtout au vu de la tarification de l'appareil. 

 

Une amplification surpuissante et peu détaillée

McIntosh ne livre pas pléthore de précisions sur ses étages de préamplification et d'amplification de puissance, se concentrant plutôt sur quelques points clés et quelques-unes de ses technologies propriétaires.

McIntosh MA12000 ONmag 2

Cet appareil, de conception symétrique, se veut un véritable centre audio ; il ne lésine donc pas sur la connectique, composée de :

  • 2 entrées double XLR symétriques,
  • 6 entrées Ligne RCA,
  • 1 entrée phono MM (aimant mobile), avec prise de terre,
  • 1 entrée phono MC (bobine mobile), avec prise de terre. Le McIntosh MA12000 permet, sur ces deux dernières prises, de définir finement l'impédance des cellules phono ciblées,
  • 1 sortie double XLR préamplifiée,
  • 1 sortie RCA préamplifiée,
  • 1 paire de sorties borniers par impédance : 2 Ohms, 4 Ohms, 8 Ohms.
  • 1 prise casque jack 6,35 mm avec technologie HXD (Headphone Crossfeed Director), assurant selon la marque une spatialisation bien plus naturelle.

McIntosh MA12000 ONmag 8

Ici, la préamplification passe par un très habituel (pour McIntosh) quatuor de 12AX7 (deux par canal), suivi d'un étage de puissance tout en transistors.

Point toujours intéressant, la technologie Autoformer de McIntosh permet d'atteindre la même puissance de sortie, peu importe l'impédance ciblée. Ainsi, que ce soit sur ses prises 2 Ohms, 4 Ohms ou 8 Ohms, le McIntosh est-il capable de délivrer une puissance max (RMS) de 350 W par canal, assez impressionnante pour un amplificateur intégré stéréo.

McIntosh intègre plusieurs technologies de protection, bien connues des afficionados de la marque, comme le système Powerguards, monitorant en permanence le signal de sortie pour éviter les effets de clipping, ou encore le Sentry Monitor, protection contre les courts-circuits, fonctionnant sans fusible. 

McIntosh MA12000 ONmag 11

Enfin, la technologie Monogrammed Heatsinks permet, via une liaison entre les dissipateurs thermiques et les transistors de l'étage de sortie, d'optimiser l'utilisation de ces derniers.

Ce McIntosh MA12000, dont la sortie est prévue en novembre, reste, à l'image de la plupart des productions McIntosh, un produit d'exception. À ce titre, le tarif est à la hauteur des prétentions, à savoir 18 000 euros.


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: McIntosh

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework