L'atypique fabricant Peachtree Audio revient enfin en France, l'ADN puissant et boisé

Peachtree Audio Nova Onmag01

Marque iconoclaste s'il en est, Peachtree Audio, fondée en 2007, s'est rendu assez célèbre grâce à ses designs marquants, très vintage. Assez courageusement, le constructeur américain avait décidé en 2016 de relocaliser toute sa production, chinoise jusqu'alors, aux États-Unis. Plus ambitieuse que jamais, sa série Nova a ainsi monté en gamme à partir de 2017. Mais, hérésie pour certains, Peachtree Audio a délaissé l'amplification hybride en classe AB, pas assez performante selon elle, au profit d'une amplification en classe D de type "Ice Power". 
À moins de passer par des circuits alternatifs, Peachtree n'était depuis plus distribué en France. En 2020, ce manque est enfin comblé avec l'arrivée dans l'Hexagone de la marque, à travers sa gamme Nova. Au programme, quatre modèles au design caractéristique et à l'ambition technique certaine : Nova 150, Nova 300, Nova 500 et Nova 500 Amp.

Trois amplificateurs intégrés + un amplificateur de puissance = quatre modèles boisés

Gamme relativement réduite, la série Peachtree Nova propose d'un côté trois amplificateurs intégrés stéréo, chacun de puissance différente ; de l'autre, un amplificateur de puissance.

Peachtree Audio Nova Onmag04

D'un design caractéristique et presque inchangé depuis la création de la marque, les modèles Nova combinent un châssis interne assez sobre, tout de métal brossé, avec un coffrage externe aux bords arrondis en bois verni à la finition noire ou moka (ébène) et laissant une ouverture sur le dessus (pour la dissipation). Depuis ce passage à la classe D, la petite ouverture, dévoilant une des lampes de préamplification, a disparu.

Partageant les mêmes dimensions, les quatre produits se distinguent par la puissance de l'amplification et quelques menus détails. Le Nova 500 Amp reste un peu à part, puisqu'il n'assure que la fonction d'amplificateur de puissance.

Peachtree Audio Nova Onmag03

Pour le socle commun entre les Nova 150, Nova 300 et Nova 500, il comprend :

  • fonction d'amplificateur stéréo intégré, avec étage de conversion numérique-analogique, préamplification et ampli de puissance en classe D. Ils intègrent également une section dédiée à l'amplification casque, permettant de gérer les très basses impédances (certains écouteurs) ;
  • entrées numériques : 2 entrées optiques, 1 entrée coaxiale, 1 entrée USB-B, 1 entrée USB-A spécialement dédiée à un raccordement sur appareils iOS. Celle-ci permet un raccordement asynchrone, avec mise en place de la technologie DyNEC (Dynamic-Noise Elimination Circuit) de Peachtree ;
  • 1 entrée Ligne RCA, 1 entrée phono MM (avec prise de terre), 1 entrée et 1 sortie Loop, donnant la possibilité de raccorder un égaliseur externe ou un traitement sonore. Leur fonction est celle d'un simple bypass, ce qui permet un usage Home Cinéma ;
  • 1 sortie RCA préamplifiée ;
  • 1 sortie casque ;
  • 1 sortie bornier stéréo.

Peachtree Audio Nova Onmag05

Reprenant le discours d'autres constructeurs, Peachtree justifie l'absence de module sans fil, pour la lecture réseau, comme un moyen d'éviter toute perturbation électromagnétique. Un discours qui se tient, même s'il est un peu facile à notre goût ; en effet, une interface Ethernet limiterait assez largement ces phénomènes. Nous parlons tout de même d'appareils haut de gamme.

Les Nova 150 et Nova 300 utilisent une puce de conversion 9018K2M Sabre, quand le Nova 500 embarque une ESS 9028 Pro. Les trois modèles peuvent prendre en charge les fichiers PCM jusqu'en 24 bits / 192 kHz et le DSD128. Nous avons vu plus impressionnant, mais cela est plus que suffisant en pratique.

Peachtree Audio Nova Onmag02

Comme leurs noms l'indiquent, les Nova 150, 300 et 500 permettent de sortir une puissance max sous 8 Ohms de respectivement 150 W, 300 W et 500 W. Sous 4 Ohms, celle-ci monte à un impressionnant 250 W, 450 W et 700 W. En d'autres termes, grâce à leur amplification en classe D, ils sont en mesure de faire chanter pratiquement toutes les enceintes du marché, même très "demandeuses".

Plus limité dans ses fonctions, puisqu'il ne fait office que d'amplificateur de puissance, le Nova 500 Amp jouit d'une topologie symétrique, avec entrée double XLR, tout en intégrant un étage buffer en pure classe A. Tout comme son homologue intégré, ce Nova 500 Amp affiche une puissance max de sortie de 500 W sous 8 Ohms et 700 W sous 4 Ohms. Sans doute un peu plus qualitatif dans l'unique mission qui lui est assignée, il est également moins dispendieux.

Peachtree Audio Nova Onmag07

Se targuant d'un design original, d'une fabrication made in USA et d'une très grande puissance, les quatre produits de la gamme Peachtree Nova sont disponibles en France (un site .fr verra bientôt le jour) aux tarifs suivants :

  • Peachtree Nova 150 : 1 800 euros (finition noir) - 1 900 euros (finition moka)
  • Peachtree Nova 300 : 2 400 euros (finition noir) - 2 500 euros (finition moka)
  • Peachtree Nova 500 (intégré) : 3 500 euros (finition noir) - 3 600 euros (finition moka)
  • Peachtree Nova 500 (Amp) : 2 200 euros (finition noir) – 2 300 euros (finition moka)


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Peachtree Audio

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework