SMSL SU-9 : un DAC audiophile roi du rapport qualité/prix qui met un coup de fouet à la concurrence

 SMSL SU9 ONmag

Il ne faut pas se voiler la face, sur le papier, bien des constructeurs chinois de DAC semblent ridiculiser les marques occidentales historiques. Ils utilisent des puces de dernière génération quand les fabricants traditionnels proposent des convertisseurs plus datés, et affichent des prix défiant toute concurrence. C'est dans ce contexte que SMSL, qui a gagné ses lettres de noblesse même au-delà du public adepte de "Chi-Fi" (le nom généralement donné à la Hifi accessible de marque chinoise), présente le SU-9, évolution du SU-8, un DAC de salon doté de la plus performante des puces de chez ESS.

Simple, compact, complet

La forme du SU-9 ne fait pas particulièrement rêver, encore que... L'appareil arbore un bon petit châssis parallélépipédique en aluminium, un petit écran indicatif en façade et des connectiques bien rangées à l'arrière. Cela ne paraît pas attirant, mais la finition semble soignée, le châssis est usiné et l'écran est un modèle couleur.

Le SMSL SU-9 se détache légèrement du SU-8 par l'adoption d'une molette multifonction présente en façade, qui permet de régler le volume ou encore de naviguer dans les menus et de sélectionner l'entrée.

SMSL SU9 ONmag02

La connectique est dans la lignée des classiques DAC de salon, n'allant donc pas piocher dans des prises plus modernes, type HDMI. Elle se compose d'une prise USB-B, d'une prise optique Toslink et d'une entrée coaxiale RCA pour l'interface numérique. Nous pouvons également relever la présence d'un module Bluetooth 5.0, qui permet de recevoir le signal d'un smartphone. Au chapitre des codecs, la marque met le paquet, avec la prise en charge des formats SBC, AAC, AptX, AptX HD, LDAC et même du très brumeux format UAT de Hiby, un codec HD pouvant atteindre du 24 bits / 192 kHz via son bitrate de 1200 kb/s.

L'ensemble peut sortir en double XLR trois broches, afin de connecter le SU-9 sur un amplificateur symétrique, ou via ses connectiques RCA, pour les amplificateurs asymétriques, plus classiques (encore que).

 

Tranchant comme le plus affûté des Sabre

La grande force de ce DAC réside dans l'utilisation de la puce la plus haut de gamme du constructeur ESS, la Sabre ES9038Pro, un choix qui s'éloigne légèrement de celui que SMSL a fait pour le SU-8, qui exploite deux puces ES9038Q2M (moins énergivores, un peu plus pensées pour le nomadisme à la base) en Dual-Dac. Ce DAC est couplé à une puce de régulation ES9311 pour optimiser les performances.

Le SMSL SU-9 peut ainsi lire les fichiers PCM jusqu'en 32 bits / 768 kHz (valeur uniquement disponible en USB), le DSD512 en natif et peut décoder en hardware le format MQA de Meridian.

SMSL SU9 ONmag01

La marque annonce un rapport signal/bruit de 131 dB (ce qui est sans doute un peu optimiste) et un THD +N mesuré à -121 dB.

L'un des principaux atouts du SU-9 demeure sans doute son prix : environ 450 euros en France. Un tarif dérisoire par rapport à des équivalents de "grandes" marques Hifi ; d'ailleurs on peut même se procurer le SU-8 V2 pour environ 250 euros.


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: SMSL

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework