Baladeur audiophile Cowon Plenue D3 : l'amie molette et l'USB-C débarquent pour moderniser la recette

Cowon Plenue D3

Le Plenue D2 de Cowon nous avait franchement convaincus, encore qu'il ne soit plus, en 2020, un incroyable exemple d'interface utilisateur ; il méritait bien un petit rafraîchissement. La marque a écouté une partie des critiques, en modernisant certains points, et en en conservant d'autres sur son Plenue D3.

LA SUITE APRÈS LA PUB

En forme de Cowon

Baladeur audiophile au format mini, non connecté, le Plenue D3 est presque un ovni en 2020 et s'attirera autant d'éloges que de railleries de la part des pro et anti baladeurs connectés. Il conserve la même forme que le bon vieux Plenue D2, combinant un châssis principalement en plastique très dense, une large plaque en aluminium anodisé sur le dessus et un petit écran LCD tactile de 2,8" d'une définition de 240 x 320 (seulement). Sur ce point, le Plenue D3 ne change absolument rien à la recette ; l'écran est là pour consommer peu et servir à la simple navigation.

Mais en lieu et place du simple bouton d'alimentation, il arbore une belle molette métallique, qui permet de régler rapidement le volume. Ce point était sans doute le plus important à corriger, tous les baladeurs ou presque ayant adopté cette ergonomie. Le bouton d'alimentation est ici relégué sur la tranche gauche, à côté des boutons de navigation.

Cowon PLenue D3 02

Autre changement : l'arrivée d'un port USB-C, qui remplace enfin l'antique port micro-USB des précédentes versions. Le Plenue D3 sera donc plus en phase avec les chargeurs actuels.

Petite entorse à l'absence de connectivité : l'intégration d'un module Bluetooth, compatible SBC et AptX. Ce module est en outre compatible avec Jet Effect (système d'égalisation/traitement sonore de Cowon).

Dernier micro changement, la prise en charge native de l'encodage DSD jusqu'en DSD128 (DSD64 sur la précédente verison), avec intégration du format SACD-ISO (en plus des DFF et DSF, déjà pris en charge).

Une (quasi) même base sonore

On ne relève pratiquement rien de nouveau sur le plan technique en lui-même. La conversion est toujours confiée à un bon montage en Dual-DAC de Cirrus-Logic CS43131 et le traitement sonore s'appuie sur l'ensemble d'égaliseurs et d'effets JetEffect 5.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Malgré sa petite taille, le Plenue D3 pourra alimenter pratiquement tous les casques audio du marché. Via sa sortie symétrique en jack 2,5 mm, il peut atteindre jusqu'à 4 V RMS en tension de sortie, de quoi se confronter aux hautes impédances. En jack 3,5 mm, cette tension passe à 2 V RMS max, ce qui est déjà suffisant pour alimenter la majorité des modèles.

Cowon PLenue D3 01

Gros point fort des premiers Plenue D, l'autonomie annoncée s'étend toujours entre 30 h (en Flac 24 bits) et 45 h (en MP3), bien supérieure à la moyenne des baladeurs actuels, qui peinent généralement à dépasser les 12 -15 h. À l'inverse, le plus gros défaut de ce baladeur est sa gestion du stockage. La mémoire interne est de 64 Go, mais l'extension micro SD, elle, ne peut pas prendre en charge les cartes de plus de 128 Go.

Le Cowon Plenue D3, malgré tout une belle mise à jour du Plenue D2, sera vendu à 370 euros à partir du 26 novembre.  


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Cowon

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework