PUBLICITÉ

Cambridge Melomania Touch : un classique du True Wireless fait son retour dans une version améliorée

Cambridge Melomania Touch ONmag 03 

Ecouteurs assez atypiques, sans doute pas parfaits, mais qui ont largement su se démarquer de la masse, les premiers Melomania 1 avaient permis à Cambridge Audio de faire une entrée réussie sur le marché des écouteurs True Wireless. Quelques années plus tard, le fabricant anglais perfectionne sa recette avec l'arrivée des Melomania Touch, une version modernisée, qui pourrait bien secouer son monde.

Une ergonomie au goût du jour

Avec leur design en balle de fusil, les premiers Melomania 1 n'étaient pas forcément les plus ergonomiques ni les plus confortables des écouteurs zéro fil. Cela risque de changer avec les Melomania Touch, qui utilisent une forme bien plus proche de celle d'écouteurs classiques. Plus allongés et proches d'une forme (intérieure) d'oreille. Cette ligne a par ailleurs été développée en faisant la synthèse de plus de 300 oreilles, afin de s'approcher au mieux d'une forme "universelle". Se calant en quart de tour, les Melomania Touch bénéficient également de l'arrivée d'ailettes stabilisatrices. Ces dernières pourraient permettre d'envisager un usage sportif. Néanmoins, aucune certification IP n'est annoncée.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Difficile de se faire une vraie idée de la compacité de ces écouteurs, mais ils semblent suffisamment petits pour tenir dans une poche de pantalon.

Cambridge Melomania Touch ONmag 02

Les écouteurs et leur boîte, disponibles en noir ou en blanc, conservent une bonne dose d'originalité. Le boîtier, recouvert de microfibre, rappelle un peu les modèles de B&O. Les écouteurs, eux, paraissent opérer une bonne synthèse entre modernité et approche luxueuse. Le boîtier, surtout, passe à la recharge USB-C, ce qui manquait cruellement au premier modèle.

Le large dos (laqué) des écouteurs permet à Cambridge d'intégrer une zone tactile pour piloter les Melomania Touch. Le fabricant n'est pas très bavard concernant ces commandes, mais nous espérons qu'elles seront suffisamment bien pensées et complètes. 

Modernité et graphène

La marque britannique pousse clairement l'expérience des premiers Melomania à un autre niveau, tout en conservant ce qui faisait leur force.

Cambridge Melomania Touch ONmag

LA SUITE APRÈS LA PUB

La partie Bluetooth est ici confiée à la récente puce QCC3020 de Qualcomm, un modèle assez haut de gamme permettant la prise en charge des codecs SBC, AAC, et AptX, tout en assurant une autonomie de 9 h en simple charge, et 50 h en comptant le boîtier. Cette puce permet également au fabricant de mettre en place un mode Transparency, déclenchant un retour sonore grâce aux microphones intégrés, ainsi qu'une réduction de bruit en appel cVc (développée par Qualcomm).

Mais surtout, Cambridge reprend le principe de transducteur avec membrane au graphène. Ici, c'est un modèle de 7 mm qui est intégré, contre 5,8 mm pour les Melomania 1 - à voir si cela améliore l'expérience.

Enfin, l'application Melomania de Cambridge donnera la possibilité d'accéder, entre autres, à une égaliseur avancé. Cette application permettra également de déclencher les réglages de son, dont Transparency, mais également "haute performance" et "faible puissance", qui agissent différemment sur le son. 

Cambridge Melomania Touch ONmag 01

Sans céder au sirènes de la réduction de bruit active, les Melomania Touch n'en restent pas moins très ambitieux et, il faut bien le dire, particulièrement intéressants sur le papier.

Ces écouteurs zéro fil seront disponibles d'ici janvier 2021, pour un tarif de 140 euros.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Cambridge Audio

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus