Hegel présente sa première œuvre vinylique : le V10 ou la phonoménologie du préampli Hifi RIAA

Hegel V10

Avec son V10, le fabricant norvégien d'électroniques Hifi (et plus récemment Home CinémaHegel fait sa première incursion dans le domaine de la préamplification phono (ou RIAA). À l'image des autres produits de la marque, cet appareil ne manque pas d'ambition ; il intègre tout ce que nous sommes à même d'attendre d'un modèle moderne, tout en conservant un tarif assez mesuré.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Sa philosophie ? La discrétion

Premier argument du V10 : sa furtivité. Construit dans une enveloppe très épurée en aluminium noir, il ne mesure que 28 x 21 x 6 cm (pour 2,2 kg), ce qui lui permet de trouver sa place à peu près partout.

Rien ne déborde de sa façade, si ce n'est son sobre logo et, bien sûr, le bouton d'allumage/extinction avec sa diode de fonctionnement. Le tout repose sur de petits pieds noirs avec revêtement amortissant en caoutchouc. Décidément, une discrétion absolue.

Hegel V10 03

Cela permet à Hegel de mieux faire déborder la connectique et les réglages sur la face antérieure du produit.

D'une topologie dual-mono, le V10 arbore toutes les connectiques de chaque canal sur un côté dédié, la prise GND (masse) restant au centre. Très simple mais suffisamment complet, l'appareil dispose d'une entrée MM (pour cellule à aimant mobile) en RCA, d'une entrée MC (cellule à bobine mobile), d'une sortie préamplifiée en RCA et d'une sortie préamplifiée en XLR. Toutes les prises bénéficient d'un placage or, assurant une meilleure durabilité.

Filtre subsonique, MM, MC, etc…

Parti sur cette bonne base ergonomique, le préampli Hegel V10 dispose pour commencer d'un circuit d'alimentation séparé de son circuit d'amplification ; tous deux sont placés sur des cartes différentes. Ce choix reste le plus sage en la matière pour un design tout intégré, le summum restant d'utiliser une alimentation séparée.

Ne déviant pas d'un iota de sa philosophie "tout en transistors", Hegel utilise pour le V10 une architecture principalement en composants discrets. Ainsi, son étage d'entrée se base-t-il sur des transistors JFET "ultra faible bruit", à la fois pour l'entrée MM et l'entrée MC. Pour cette dernière entrée, toujours particulièrement sujette au bruit (de par la sensibilité extrêmement faible des cellules de ce type), Hegel utilise un réseau de 4 transistors JFET montés en parallèle. La marque précise que cette technique permet de garantir un niveau de bruit minimum et d'éviter toute rétroaction négative du courant de polarisation dans la cellule MC (DC feedback).

LA SUITE APRÈS LA PUB

Hegel V10 01

Les étages de gain utilisent quant à eux un ensemble de transistors bipolaires, pensés eux aussi pour réduire au maximum le bruit.

L'alimentation n'est pas en reste, partant d'un large transformateur de type E-Core (appelé ainsi à cause de sa forme), placé dans son propre compartiment blindé magnétiquement.

Enfin, présentés sous la forme de minuscules commutateurs, de nombreux réglages permettent de basculer le préamplificateur phono en mode MM ou MC, de s'adapter à l'impédance et à la capacitance de la cellule, de définir l'utilisation ou non d'un filtrage subsonique (-3 dB à 20 Hz, -18 dB par octave) et bien évidemment de régler le gain. Celui-ci peut être de :

  • en MM : entre 34 dB et 46 dB en RCA, et entre 40 dB et 52 dB en XLR
  • en MC : entre 54 dB et 66 dB en RCA, et entre 60 dB et 72 dB en XLR.

Le gain est donc potentiellement très conséquent. Enfin, il ne faudra pas être trop exotique sur les enregistrements écoutés, puisque seule la courbe d'égalisation RIAA est utilisée.

Le préamplificateur Hegel V10 est annoncé pour mi-février au prix de 1 400 euros, un tarif déjà assez élevé pour un préamplificateur, mais pas exagéré au vu de ses caractéristiques.

 

LA SUITE APRÈS LA PUB

Spécifications

  • Type : préamplificateur phono
  • Compatibilité MM et MC
  • Gain en MM via prise XLR : 40 / 45 / 50 / 52 dB
  • Gain en MC via prise XLR : 60 / 65 / 70 / 72 dB
  • Gain en MM via prise RCA : 34 / 39 / 44 / 46 dB
  • Gain en MC via prise RCA : 54 / 59 / 64 / 66 dB
  • Impédance de charge en MC : réglable entre 33 et 550 Ohms
  • Capacitances de charge en MM : 100pF / 147pF / 220pF / 247pF / 320pF / 420pF / 467pF (47 kOhms)
  • Filtrage subsonique : -3 dB à 20 Hz, -18 dB par octave
  • Précision de correction RIAA : +-0,2 dB entre 20 Hz et 20 kHz
  • Niveau de bruit (sortie) : -84 dB en MM (pondération A avec ref 0dBV), -81 dB en MC (pondération A avec ref 0dBV)
  • Impédance de sortie (RCA et XLR) : 200 Ohms
  • Diaphonie : -84 dB (à 1 kHz)
  • Réponse en fréquence : 2 Hz – 20 kHz (pas de précision)
  • Distorsion : < 0,005 % en MM, < 0,009 % en MC (à 1 kHz, 0 dBV)
  • Entrées : 1 RCA, 1 XLR
  • Sorties : 1 RCA, 1 XLR
  • Dimensions : 28 x 21 x 6 cm
  • Poids : 2,2 kg
  • Prix : 1 400 euros


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Hegel

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework