Quand la 3D rejoint la 3D, Formlabs développe des embouts personnalisés pour les écouteurs Sennheiser Ambeo

Formlabs Sennnheiser ONMag 3 

L'entreprise Formlabs est spécialisée dans le principe de stéréolithographie - une méthode d'impression 3D utilisant une résine liquide qui se solidifie au passage d'un laser – et l'a démocratisée à travers des machines de bureau accessibles. Elle entend utiliser son savoir-faire pour créer des embouts d'écouteurs, personnalisés aux oreilles des utilisateurs. L'impression 3D est utilisée depuis très longtemps pour la fabrication d'écouteurs, mais la fabrication d'embouts pour des produits universels n'est pas si courante (même si ce procédé a connu son heure de gloire). Modèle ciblé ici : les écouteurs Ambeo Smart Headset de Sennheiser.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Un confort universellement personnalisé

Le procédé de stéréolithographie possède plusieurs avantages, en particulier sa précision déjà élevée, bien supérieure à celle des classiques imprimantes de type dépôt de filaments. C'est pourquoi cette technologie est déjà utilisée dans l'industrie dentaire, ou encore dans l'audio.

Si ce principe n'est pas non plus nouveau pour la fabrication d'embouts personnalisés (dans le cas des écouteurs sur-mesure du moins), le procédé est ici davantage automatisé et transposé sur des imprimantes Formlabs Form 3B, relativement accessibles et compactes, ce qui permettra de réduire les coûts d'une fabrication personnalisée.

Formlabs Sennnheiser ONMag 1
Le genre d'embouts qu'il est assez facile de créer avec une imprimante 3D de type SLS

En créant un partenariat avec la division Ambeo de Sennheiser, Formlabs débute ainsi son aventure de manière intéressante. Premièrement, la connaissance de Sennheiser en matière d'audio permettra de valider ou non la qualité du procédé. Deuxièmement, ces écouteurs de la marque allemande constituent l'exemple le plus critique. En effet, les écouteurs Ambeo Smart Headset ne sont pas seulement des écouteurs ; ils intègrent un microphone de chaque côté, permettant un enregistrement dit "binaural". Cet enregistrement stéréo assure une reproduction 3D du son relativement convaincante (même si la verticalité n'est pas crédible pour tout le monde). Le placement des microphones, par trop éloignés de la position réelle des tympans, est assez déterminante, d'où la nécessité d'utiliser des embouts adaptés.

À terme, l'objectif est de replacer la personnalisation des embouts sur écouteurs universels, ce qui était la mode il y a une dizaine d'années, remise en avant comme un principe d'avenir par Ultimate Ears avec ses récents écouteurs True Wireless UE Fits. Outre le confort, un embout parfaitement adapté améliore sensiblement l'isolation.

Formlabs Sennnheiser ONMag 4
Une des techniques envisageable pour le scan de l'oreille. Méthode qui parait, même avec la qualité actuelle des capteurs (à moins d'utiliser un lidar), peu compatible avec la précision du sur-mesure

Formlabs envisage donc ce partenariat comme un point de départ : "notre collaboration technologique avec Sennheiser vise à changer la manière dont les clients interagissent avec les marques qu'ils aiment en permettant une approche plus personnalisée et centrée sur l'utilisateur pour le développement des produits. La connaissance approfondie du secteur et l'expertise étendue de Formlabs en matière de développement de solutions évolutives nous permettent de proposer des innovations tangibles à nos clients. Dans ce cas, nous travaillons avec l'équipe AMBEO de Sennheiser pour offrir une expérience unique, accessible et sur-mesure".

LA SUITE APRÈS LA PUB

Des modèles d'embouts pour Ambeo devraient arriver assez rapidement, même si leur prix, point crucial ici, n'est pas encore précisé. Les embouts personnalisés peuvent-ils revenir à la mode ? Ou les modèles de type universel sont-ils trop dominants pour espérer une réelle démocratisation de l'impression 3D ? Difficile de le prévoir.


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Sennheiser

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework