PUBLICITÉ

Oriolus DPS-L2 : et si vous mettiez un DAC ES9038 Pro dans le premier Walkman de l'histoire ?

 Oriolus DPS L2 ONmag01 ONmag width 698px

Symbole de toute une époque et appareil mythique qui reste l'objet de tous les fantasmes, le TPS-L2 est le premier baladeur à cassettes du marché et le premier modèle à avoir adopté la dénomination Walkman. En 2019, Sony nous avait proposé le NW-A100 TPS, une déclinaison très paresseuse de l'A105, dont seulement quelques éléments rappelaient le TPS-L2. La marque japonaise Oriolus va bien plus loin avec son DPS-L2, un baladeur audiophile en forme d'hommage sérieux, car extrêmement poussé dans ses ressemblances avec l'original.

LA SUITE APRÈS LA PUB

La nostalgie bat son plein

L'un des intérêts de l'Oriolus DPS-L2 n'est pas tant dans ses composants, très haut de gamme malgré tout, que dans sa forme, étudiée dans les moindres détails pour rappeler le bon vieux baladeur à cassettes TPS-L2. Ses dimensions ne sont malheureusement pas exactement les mêmes, puisque le DPS-L2 affiche une taille de 118 x 76 x 25 mm contre 150 x 90 x 35 mm pour le TPS-L2 dont il s'inspire, mais cet écart n'est pas gigantesque.

Les codes couleurs ainsi que le placement des boutons d'origine sont largement respectés et, cerise sur le gâteau, tous les boutons sont justement fonctionnels et mécaniques. Les anciens boutons lecture/pause, stop, ou avance rapide/retour rapide sont conservés. Encore plus poussé : les glissières de contrôle de volume sont également présentes, animées par un potentiomètre 2x2 d'ALPS, lequel permet de gérer indépendamment la droite et la gauche.

Oriolus DPS L2 ONmag04 ONmag width 698px

Le DPS-L2 conserve même les deux prises jack 3,5 mm, dont la présence était presque unique (à l'époque et encore maintenant). Pour un peu plus de modernité, Oriolus ajoute également une prise jack 4,4 mm (symétrique), en respectant parfaitement les codes présents chez Sony (cerclage plaqué or).

Le bouton orange, qui permettait à l'époque de parler à l'utilisateur raccordé sur la seconde prise casque, déclenche ici la fonction mute.

Oriolus DPS L2 ONmag02 ONmag width 698px

Le côté cassette transparaît dans l'utilisation d'une façade rabattable, donnant accès à un certain nombre de boutons de contrôle (comme un égaliseur 10 bandes), ainsi qu'au petit écran de 2,4 pouces. Ce dernier est aussi petit pour conserver un look "cassette à travers une vitre", en singeant l'animation d'une cassette en mouvement.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Enfin, toujours intégré avec beaucoup de discrétion, un petit commutateur permet de basculer entre deux modes de gain (bas et haut) et une discrète prise USB-C propose d'accéder à différentes fonctions : recharge de la batterie de 5 000 mAh, fonctionnement en tant que DAC externe, fonction OTG (transfert de fichier).

Oriolus DPS L2 ONmag03 ONmag width 698px

La mémoire interne de l'Oriolus DPS-L2 n'est pas précisée, mais elle peut être étendue jusqu'à 512 Go grâce à une carte micro-SD.

 

Un vrai audiophile

Oriolus ne s'arrête clairement pas à l'hommage, puisque même si le petit écran du DPS-L2 le cantonne à rester un baladeur principalement non connecté, les composants et fonctions ne sont pas en reste. Pour commencer, la conversion numérique-analogique est confiée à une puce Sabre ES9038 Pro, tout simplement ce qui se fait de plus haut de gamme chez ESS (la version Pro étant rarement utilisée sur un baladeur). L'appareil assure ainsi une lecture des fichiers PCM jusqu'en 32 bits/384 kHz et du DSD256 en natif. La conversion est ensuite épaulée par le très bon ampli OP OPA1612, pour un SNR annoncé à 117 dB sur sortie jack 3,5 mm et 119 dB sur sortie jack 4,4 mm, ainsi qu'un THD mesuré à 0,0015 % (sans précision sur la mesure).

Oriolus DPS L2 ONmag ONmag width 698px

Même si ce baladeur ne peut pas se connecter à des services de streaming, il reste compatible Bluetooth et peut fonctionner via l'application HiBy Link (qui permet de prendre le contrôle de l'appareil via l'application pour smartphone).

LA SUITE APRÈS LA PUB

Annoncé à un équivalent de 1 800 euros, l'Oriolus DPS-L2 se donne les moyens de caresser la nostalgie dans le sens du poil. Un produit très cher, mais pas délirant. 


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Oriolus

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus