TMaudio Deca et Naked : enceintes Hi-Fi made in Italie, toutes nues et sans caféine ?

TMaudio Hero enceinte lapurista finitions

Nouvel entrant sur le marché très disputé des enceintes Hi-Fi, TMaudio espère pourtant bien faire entendre sa voix. Basée dans la cité de Milan, en Italie, la marque annonce sa toute première série d’enceintes, composée des Naked et Deca, avec l’ambition de créer chez les audiophiles une toute nouvelle “expérience émotionnelle”.

LA SUITE APRÈS LA PUB

TMaudio Naked : tout est dans le titre

Assemblées à la main dans les ateliers de la marque à Lambrate (district du chef-lieu de la Lombardie) les enceintes TMaudio font preuve d’une sobriété presque étonnante. Alors que de nombreux autres constructeurs appuient leur argumentation sur le travail des formes ou de la matière, Marco Tagliaverga - fondateur et PDG de tagMa, maison mère de TMaudio - préfère jouer la carte de la simplicité. 

TMaudio naked vuedehaut

Ainsi les enceintes de la série Naked s’affranchissent-elles de tout artifice esthétique pour n’exposer que l’essentiel : un parallélépipède ultra classique, avec deux haut-parleurs en façade et une rangée d’ouvertures discrètes comme évent bass-reflex. Néanmoins, le coffrage en bois multiplis profite de la technologie ClevCab, combinant plusieurs densités de bois, nappé d’un revêtement en bois ou fibre de carbone qui rappelle l’univers automobile. Cet agencement devrait, sur le papier, permettre une meilleure définition du registre médium, grâce à une réduction de la quantité d’isolant interne nécessaire à l'amortissement.

Très classique, la topologie deux voies bass-reflex s’articule autour d’un woofer de 18 cm à cône en polypropylène avec saladier en aluminium, moulé sous pression. Le tweeter profite quant à lui d'un dôme d’aluminium de 25 mm. Petite folie du constructeur, on note l’adoption d’un évent multiport en façade, censé réduire les turbulences afin de délivrer un grave plus net. 

Mais c’est au niveau du filtrage que TMaudio entend se distinguer. Entièrement “capacitorless”, les filtres des enceintes Naked s’affranchissent totalement de condensateurs pour garantir la restitution la plus pure possible. Les circuits conservent des résistances, en l’occurrence des TO200 affichant une tolérance d’à peine 1%, produites exclusivement pour la marque, selon un cahier des charges rigoureux. Tout ce beau monde est fixé sur une base en cuivre OFC, agissant comme une masse virtuelle, afin de garantir une parfaite isolation du système.

TMaudio naked vuedeface

LA SUITE APRÈS LA PUB

À noter que cette enceinte TMaudio se décline aussi bien en version bibliothèque avec habillage bois (JEM56 Turbo à 5000 € la paire) ou carbone (JEM56 LaPurista à 6000 € la paire) qu’en version colonne habillée de carbone (JEM66 LaPurista 8200 € la paire).

TMaudio Deca One : comme le café

Paradoxalement moins onéreuse, l'enceinte TMaudio Deca One nous semble beaucoup plus intéressante sur le papier. Présentée comme un modèle hyper compact, elle ne mesure que 10 cm de large pour 21 cm de profondeur et 88 cm de haut ; des dimensions qui rappellent les modèles Iota Alpha de Neat Acoustics, certes plus larges, mais encore plus courtes (49 cm !).

TMaudio deca one focus tweeter

Visuellement, la Deca One se veut beaucoup plus inspirée. Cette enceinte trois voies adopte non seulement un tweeter débafflé “on-top” à dôme de 25 mm en soie, deux transducteurs large-bande de 9 cm mais aussi un haut-parleur de grave latéral de 16,5 cm. Une configuration prometteuse, d’autant que le coffrage interne se divise en deux compartiments distincts : transducteurs large-bande d’un côté, woofer de l’autre.

Mais c’est au creux même de l’enceinte que la One joue sa carte maîtresse. En effet, à l’inverse de la série Naked, très conservatrice en matière de design, la série Deca profite d’un châssis à parois non parallèles. Un choix technique qui, non content de trancher avec les codes habituels, réduit les résonances internes et autres ondes stationnaires.

Une enceinte étonnante donc, annoncée à 4000 € la paire.

TMaudio deca one vue en pied

LA SUITE APRÈS LA PUB

Source : TMaudio


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: TMaudio

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework