Wilson Audio Alexx V : une enceinte Hifi High End de rêve, aussi morcelée qu'ultra technologique

Wilson Audio Alexx V ONmag 06

Le constructeur d'enceintes de l'Ohio Wilson Audio fait partie des quelques rares acteurs vraiment High End de cet univers. Au sommet de son catalogue trône la légendaire WAMM Master Chronosonic, un véritable monstre vendu à près de 700 000 $. Plus simple, la toute nouvelle Alexx V va déjà bien au-delà de la simple enceinte très haut de gamme. Elle hérite des nombreuses technologies développées pour la Chronosonic XVX, petite sœur de la Master Chronosonic. À ce titre, l'Alexx V reste une enceinte d'exception.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Refonte techno-squelettique

L'Alexx V est une enceinte colonne de grande taille (161 cm de hauteur) directement dérivée de la première Alexx Series 1, mais monte assez largement en gamme.

La première chose évidente est son appartenance à l'univers Chronosonic, même si c'est de manière simplifiée. Cela se manifeste dans la disposition des différentes haut-parleurs, rangés dans des modules séparés les uns des autres et articulés autour d'une structure en portiques, donnant à l'enceinte cet aspect de petite cathédrale.

Wilson Audio Alexx V ONmag 07
Le première Alexx (à gauche) face à l'Alexx V (à droite).

La moitié inférieure de l'enceinte accueille les HP dédiés au bas du spectre, tandis que la partie haute reçoit le reste des haut-parleurs. Ces derniers sont disposés selon une formule typique de Wilson Audio, à savoir "Midrange - Tweeter - Midrange" (MTM). Le compartiment du tweeter est ainsi placé entre les deux compartiments des haut-parleurs de médiums.

Tous ces compartiments sont eux-mêmes enserrés dans la structure en portiques ajourés, laquelle permet de légèrement décaler les divers éléments. Ce réglage n'est pas là par pure coquetterie, mais pour ajuster l'alignement temporel des haut-parleurs, un point assez crucial quand le nombre de voies est multiplié. La marque a élevé ce principe au rang d'art, puisque le réglage s'effectue par un ensemble gradué en aluminium anodisé, d'une très grande précision. Une précision d'autant plus grande qu'une technologie d'illumination des portiques (au niveau des entretoises) dérivée de la Chronosonic XVX, rend cet alignement temporel visible.

Wilson Audio Alexx V ONmag 05

La structure ouverte des portiques, contrairement à celle (fermée) présente sur les premières Alexx, permet selon la marque d'améliorer la rigidité de l'ensemble de la structure.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Recette mystérieuse de Wilson Audio, l'enceinte est conçue dans un ensemble de matériaux composites développés par la marque : X-Material, S-Material et V-Material. Le X-Material est un élément formé sous haute pression par assemblage de minéraux, de polymère, de papier et de carbone. Utilisé depuis de nombreuses années, mais en constante évolution, le X-Material est utilisé sur l'essentiel du châssis, notamment le module des woofers, les modules de médiums et du tweeter, ainsi que pour les portiques.

Wilson Audio Alexx V ONmag 08
Portiques composites (X-Material) avant ponçage et polissage.

Plus secret, le S-Material est proche du X-Material, mais particulièrement adapté aux fréquences médiums. Ce matériau est ainsi intégré, entre autres, dans les baffles (panneaux) des haut-parleurs de médiums.

Enfin, le V-Material, beaucoup plus récent, agit véritablement comme un matériau qui absorbe les vibrations. Il est notamment placé sur les éléments d'interfaçage (connecteurs, câbles et filtres), entre le module des woofers et les portiques, ainsi que dans les piètements (contrepointes) dédiés, en association avec de l'acier inox.

Wilson Audio Alexx V ONmag 09
Le matériau V-Material, utilisé notamment sur les piètements.

Bien qu'utilisant des matériaux particulièrement optimisés, légers et très rigides, une seule Alexx V pèse déjà 227 kg. 

Presque une Chronosonic XVX

Très complexe, l'architecture sonore se divise en cinq haut-parleurs, tous différents.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Les aigus sont confiés à un tout nouveau tweeter, appelé Convergent Synergy Carbon (CSC). Il reprend la base du précédent modèle Convergent Synergy, mais est associé à une nouvelle chambre arrière, entièrement en fibre de carbone, imprimée en 3D.

Wilson Audio Alexx V ONmag 03

Plus qu'un simple regroupement de haut-parleurs de médiums prenant en sandwich le tweeter, Wilson sépare cette gamme de fréquence avec une référence dédiée aux haut-médiums, et une seconde pour le reste des fréquences ciblées.

Le HP supérieur, dédié à la partie haute des médiums, est un modèle de 5,75" déjà utilisé sur la première enceinte Alexx, ainsi que sur la SabrinaX et sur la petite TuneTot. Pour le second modèle, Wilson a opté pour du très lourd, à savoir un haut-parleur QuadraMag® de 7" développé pour la XVX Chronosonic. Petit chef-d'œuvre, le QuadraMag utilise un circuit magnétique composé de quatre aimants en Alnico.

Wilson Audio Alexx V ONmag 04

LA SUITE APRÈS LA PUB

Pour les basses fréquences, Wilson Audio opte pour un impressionnant duo de woofers de 10,5" et 12,5", une structure développée à la base pour l'enceinte High End WAMM Master Chronosonic. La charge bass-reflex s'aligne sur celle de la Chronosonic XVX, avec un évent de type XFL (Cross-Load Firing Port), laissant le choix entre une dispersion frontale ou dorsale.

Wilson Audio Alexx V ONmag 01
L'évent frontal et l'évent dorsal, dont l'utilisation est laissée au choix de l'utilisateur.

Cette architecture sonore des plus optimisées permet à Wilson Audio d'annoncer une bande passante de 20 Hz – 32 kHz (+-3dB), un chiffre extrêmement impressionnant dans les basses fréquences, voire inatteignable pour une enceinte traditionnelle.

Si Wilson Audio n'est pas très loquace concernant le circuit de filtrage, enfermé dans un compartiment en fibre de carbone, le fabricant met en avant la qualité de ses condensateurs maison AudioCapX®-WA, déjà présents sur la Chronosonic XVX. Décidément, les deux enceintes sont proches de la gémellité.

Wilson Audio Alexx V ONmag 02

Enfin, puisque tout compte à ce niveau de luxe, Wilson Audio traite son enceinte selon le procédé breveté WilsonGloss, afin de proposer trois familles de coloris : Standard, Upgrade et Pearl.

Enceinte résolument High End, la Wilson Audio Alexx V est vendue au prix de 158 000 euros en coloris Standard et 162 000 euros en coloris optionnels.

Spécifications

  • Type : enceinte de salon de type colonne
  • Architecture sonore : 5 haut-parleurs répartis en 4 groupes
  • Basses : 1 woofer de 10,5", 1 woofer de 12,5" avec charge XFL
  • Médiums : 1 HP de 5,75" avec évent arrière, 1 HP QuadraMag de 7" avec évent arrière
  • Aigus : tweeter CSC de 1" avec chambre en fibre de carbone imprimée
  • Réponse en fréquence : 20 Hz – 32 kHz (+- 3dB)
  • Impédance nominale 4 Ohms ; impédance minimale de 2 Ohms
  • Sensibilité : 92 dB / W
  • Amplification minimum : 50 W
  • Dimensions : 161 x 40 x 68 cm
  • Poids : 226,80 kg par enceinte
  • Prix : 158 000 euros (Standard) 162 000 euros (Couleur optionnelle)


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Wilson Audio

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework