PUBLICITÉ

JBL Tour One et Tour Pro+ TWS : casque et écouteurs haut de gamme nomades, très endurants et sobres

 JBL Tour One01

Deux petits nouveaux font leur apparition dans la très grande famille des produits nomades JBL. À ce titre, le casque Tour One et les écouteurs zéro fil Tour Pro+ TWS se placent plutôt dans le haut du panier. S'appuyant sur un design des plus sobres, ces deux modèles n'en sont pas moins ambitieux sur le plan technologique.

LA SUITE APRÈS LA PUB

>>> COMPARER LES PRIX :
- pour le casque JBL Tour One
- pour les écouteurs JBL Tour Pro+ TWS

 

JBL Tour One : 50 h de silence

Avec sa robe noire et son allure excessivement sobre, le Tour One est un casque Bluetooth à réduction de bruit active doté de coussinets circum-auriculaires et plutôt léger (268 g).

Si ce casque ne brille certainement pas par son design ni visiblement par l'utilisation de matériaux premium, le constructeur met en avant la maîtrise technologique du produit, que ce soit dans la qualité sonore ou dans la gestion des microphones.

JBL Tour One

Ainsi JBL dote-t-il le Tour One à la fois d'un système de réduction de bruit active, d'un mode Talkthru (retour sonore) et d'une solution de réduction de bruit en appel. Comme sur les autres produits haut de gamme, l'ANC utilise pas moins de deux microphones par côté (réduction dite "hybride"), créant une boucle de rétroaction pour mieux s'adapter en temps réel. En mode mains-libres, ce sont deux microphones supplémentaires qui rentrent en jeu, ce qui permet de capturer la voix via une technique de formation de faisceau.

La réduction de bruit du Tour One possède surtout une dimension adaptative : le casque peut moduler l'intensité de la réduction en fonction des situations. Le mode Silentnow permet, quant à lui, de conserver la réduction de bruit active sans connexion musicale, tel un simple casque antibruit actif.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Au chapitre des automatisations, le JBL Tour One embarque un duo de capteurs optiques, grâce auxquels il est capable de mettre la musique en pause ou en lecture une fois retiré ou replacé sur les oreilles. Enfin, petit avantage, il est possible de déclencher l'assistant vocal du téléphone via un simple mot clé (comme "Google" ou "Alexa"). Comme d'habitude avec les produits JBL, tous ces réglages seront accessibles sur l'application dédiée My JBL Headphones.

Pour les commandes justement, JBL a été relativement conservateur ici, puisqu'elles reposent sur un classique ensemble de boutons placés sur les tranches plutôt que des zones tactiles.

JBL Tour One02

La partie sonore est annoncée comme de très haute qualité, avec une certification Hi-Res (ce qui ne veut pas dire grand-chose), mais nous ne disposons d'aucun autre détail technique, hormis la présence de transducteurs de 40 mm de diamètre.

L'autonomie de ce casque est assez impressionnante, en tous les cas en mode Bluetooth seul, puisqu'elle est annoncée à 50 h. Avec ANC, celle-ci tombe néanmoins à 25 h, ce qui se rapproche déjà bien plus de la moyenne.

Assez ambitieux, le casque JBL Tour One est déjà disponible pour un tarif de 300 euros.

 

LA SUITE APRÈS LA PUB

JBL Tour Pro+ TWS : expérience mini et silencieuse

Nous pourrions décrire les Tour Pro+ TWS comme des écouteurs True Wireless "aux portes de la tarification haut de gamme". Ils s'avèrent tout aussi sobres que le casque Tour One et profitent de la même aisance technologique.

Seules leurs commandes (une seule zone tactile au dos), forcément plus simples, et le nombre de microphones utilisé, sont vraiment différents.

JBL Tour Pro TWS 01

Ces écouteurs de type intra-auriculaire (canule + embouts pénétrant dans l'oreille) utilisent une canule assez courte et sont livrés avec un boîtier de rangement particulièrement compact, un sérieux avantage pour ce type d'objet.

Les Tour Pro+ intègrent des transducteurs de 6,8 mm de diamètre, proposent un système de réduction de bruit active à dimension adaptative et un mode Smart Ambient (retour sonore). Si la réduction de bruit classique conserve une dimension hybride (un microphone à l'extérieur et un à l'intérieur), la réduction de bruit en appel utilise trois microphones et non plus quatre (comme le Tour One). Là encore, le mode Silent Now est conservé.

LA SUITE APRÈS LA PUB

JBL Tour Pro TWS

Pour la connexion, si JBL n'évoque pas de Multipoint ou d'utilisation de l'appairage Google Fast Pair, les Tour Pro+ TWS peuvent se connecter l'un et l'autre en mode mono ; il n'y a visiblement pas de notion de maître et esclave en stéréo.

JBL est relativement ambitieux concernant l'endurance, annonçant 6 h avec ANC et 8 h sans, ce qui est dans la très bonne moyenne. Avec la boîte, cette autonomie peut atteindre jusqu'à 32 h (celle-ci assurant trois recharges supplémentaires).

JBL Tour Pro TWS 02

Comme souvent, l'intérêt de ces écouteurs risque fort de se jouer sur la qualité sonore et la maîtrise de la réduction de bruit. Les JBL Tour Pro+ TWS sont déjà disponibles, pour un tarif de 200 euros.


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



JBL

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus