PUBLICITÉ

Gold Note dévoile les enceintes Hifi A6 Evo II et A3 Evo II : l'évolution mais toujours la classe

Gold Note A6 Evo II A3 Evo II 04

Surtout connu pour ses électroniques aux accents dorés, le constructeur italien Gold Note est également présent sur le marché des enceintes Hifi haut de gamme. Dans ce secteur, sa classe est tout aussi évidente, rappelant sous certains aspects le design cher à son compatriote Sonus Faber. Les nouvelles colonnes A6 Evo II et les enceintes de bibliothèque A3 Evo II prennent la relève de la génération précédente. Pas de révolution, mais une mise à niveau.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Un mot d'ordre : le luxe

Bien que leurs tarifs soient loin d'atteindre ceux du très haut de gamme (encore que), les deux nouvelles enceintes de Gold Note partagent le même design général que les autres produits de la marque comme la XT-7. Ce design n'est pas d'une originalité extrême, mais conserve quelques détails bien sentis. Le gros atout des A6 Evo II et A3 Evo II réside tout d'abord dans la présence de très beaux panneaux latéraux en bois massif.

Ceux-ci sont légèrement arrondis et facettés, respectivement marqués par une et deux stries à renforts en aluminium. Trois finitions sont disponibles : noir mat, noyer mat et noyer laqué (la finition la plus luxueuse et donc la plus chère). Ces deux panneaux font clairement passer le design des deux références de quelconque à très réussi. Ils permettent par ailleurs de rigidifier l'ensemble, afin de mieux contrôler des phénomènes acoustiques classiques, comme la résonance.

Gold Note A6 Evo II A3 Evo II

Ces panneaux, tout comme les châssis, sont entièrement fabriqués en Italie. La petite A3 Evo II peut être associée à des pieds dédiés (proposés en option), quand la colonne A6 Evo II repose sur une épaisse base surélevée en métal (servant aussi de châssis au haut-parleur de basses) avec des pieds de découplage.

 

A6 Evo II : cachez ces basses que je saurai entendre

Modèle trois voies à quatre haut-parleurs, l'enceinte A6 Evo II s'appuie sur une architecture qu'on ne retrouve pas si couramment. En façade se dressent un tweeter de 2,8 cm à dôme de soie et deux haut-parleurs de médiums de 14 cm à cône en fibre de papier.

Où se cache donc la troisième voie ? À l'intérieur. Reprenant la même topologie que la précédente A6 Evo, l'A6 Evo II exploite un haut-parleur de 15 cm avec cône en fibre de papier placé à la base de l'enceinte, pointé vers le bas afin d'optimiser la dispersion à 360°.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Gold Note A6 Evo II A3 Evo II 03

Assez ambitieuse, grâce à ce procédé façon "caisson de basses intégré", cette colonne promet une réponse en fréquence de 40 Hz – 20 kHz (à +-3 dB). Une mesure vraiment impressionnante pour ce modèle qui mesure "seulement" 230 x 1080 x 285 mm (30 kg par enceinte). À ce titre, le filtre utilisé pour la séparation des haut-parleurs de médiums et de basses possède une fréquence de coupure de 60 Hz, beaucoup plus basse que la moyenne. Ainsi les haut-parleurs de médiums en façade agissent-ils davantage comme des transducteurs de basses/médiums.

En revanche, l'A6 Evo II n'est pas trop demandeuse, Gold Note indiquant qu'une puissance minimale de 20 W seulement est nécessaire pour les alimenter. Bien sûr, il faudra prévoir davantage pour faire parfaitement chanter ces enceintes.

La Gold Note A6 Evo II sera disponible au prix de 7 000 euros (la paire) dans ses versions noire et noyer mat ; pour la finition noyer laqué, comptez 7 500 euros (la paire).

 

La mini classe, mais pas les mini basses

En partie basée sur l'architecture de sa grande sœur, l'A3 Evo II reste tout de même plus modeste ; son volume plus faible (240 x 345 x 295 mm pour 10 kg par enceinte) possède ses limites acoustiques.

Ce modèle adopte une structure deux voies et repose sur un classique duo de haut-parleurs. Une unité de 15 cm avec cône en fibre de papier assure la reproduction des médiums et des basses et un tweeter de 2,8 cm à dôme de soie se charge des aigus. Compte tenu de cette architecture, la réponse annoncée de 45 Hz – 20 kHz (à +-3 dB) nous paraît un peu "louche", car très étendue dans les basses fréquences pour une enceinte de bibliothèque.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Gold Note A6 Evo II A3 Evo II 01

Encore plus simples à alimenter (10 W minimum selon la marque) et un peu moins impressionnantes techniquement que leurs aînées, les enceintes A3 Evo II n'en gardent pas moins des prétentions franchement haut de gamme. En effet, leur prix officiel s'élève à 4 000 euros (la paire) pour les modèles arborant une finition mate et 4 600 euros (la paire) avec une finition laquée.


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Gold Note

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus