PUBLICITÉ

Meze Elite : la crème de la crème du casque Hifi planaire, pour faire encore mieux que l'Empyrean

Meze Elite 06

Vous le savez sans doute si vous avez lu notre test du Meze Empyrean, ce casque figure parmi les meilleurs que nous ayons pu tester, toutes catégories de prix confondues. Presque trois ans après la sortie de cette référence très haut de gamme, Meze présente un nouveau fleuron, l'Elite. Et comme son nom l'indique, il ne s'adresse pas à toutes les bourses.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Une base déjà élitiste

Ce n'est pas sur la forme que le Meze Elite surprend. En effet, la marque roumaine ne va pas chercher bien loin et reprend à peu près à l'identique la structure de l'Empyrean.

Ainsi ce casque franchement luxueux peut-il compter sur une structure presque intégralement en aluminium usiné (coques et branches). Cet usinage est même présent au niveau des dessins complexes figurant sur les grilles à l'arrière des coques. Inutile de préciser que le processus de fabrication est relativement long.

Meze Elite 05

L'arceau est intégralement en fibre de carbone et le repose-tête en cuir véritable. Bien que le réglage de l'arceau passe uniquement par une tige droite, à la manière de modèles comme ceux d'Audeze, Meze va bien plus loin en laissant une pièce pivotante dans la jonction avec les coques. Surtout, l'arceau et son repose-tête suivent au plus près la forme classique d'une tête, un principe que la marque nomme "Pressure Distribution Wings". Cela permettait déjà à l'Empyrean d'offrir un excellent confort, malgré son poids de 420 g (égal sur l'Elite).

Enfin, les épais coussinets circum-auriculaires, de forme ovoïde (pour coller au plus près de la forme d'une oreille), sont livrés en deux déclinaisons : revêtement totalement alcantara et revêtement cuir + alcantara (sur la face interne). La marque pense également aux végans, puisqu'il sera possible, sur demande, de remplacer toutes les parties en cuir du casque et des coussinets par du cuir synthétique.

Meze Elite

La connectique reste la même que celle du modèle précédent, avec une embase (dans l'usinage) de chaque côté intégrant une prise mini XLR 4 broches. Un câble parmi trois est disponible (à choisir) en standard : un modèle de 2,5 m avec terminaison jack 6,35 mm, un modèle de 1,2 m avec terminaison jack 3,5 mm et un modèle de 2,5 m avec terminaison XLR 4 broches. La marque propose, à divers tarifs, un ensemble de câbles en option.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Le casque et ses accessoires seront livrés dans une mallette en aluminium, visiblement retravaillée (plus "propre") par rapport à celle de l'Empyrean.

Meze Elite 04

Bien que la forme du Meze Elite soit la même que celle de son petit frère, certes presque irréprochable, une différence de tons apparaît. L'Empyrean existe en plusieurs coloris, mais ne cache pas son amour pour les reflets colorés, jouant sur des pièces sombres et des accents bronzés. L'Elite est plus sobre, plus sérieux, peut-être même un peu triste. En effet, il n'existe, pour le moment, que dans un coloris en aluminium nu, couleur métal donc.

 

Isodynamic Hybrid Array version 2.0

En plus de ce léger rafraîchissement formel, il faut bien que la marque justifie la différence de prix. Comme nous pouvions nous y attendre, celle-ci tient à l'architecture sonore de l'Elite.

Meze ne s'est pas reposé depuis trois ans, mais a au contraire continué de travailler avec Rinaro afin de perfectionner le principe de ce transducteur assez original. Pour rappel, Rinaro est un spécialiste ukrainien des transducteurs planaires. Son savoir-faire en la matière remonte en effet à l'époque de l'URSS.

Meze Elite 03

LA SUITE APRÈS LA PUB

Le transducteur Isodynamic Hybrid Array est déjà assez particulier, même pour une référence planaire. En effet, il n'utilise pas un classique réseau d'aimants en lignes, avec membrane carrée (et bobine plate associée). Ici, l'architecture décrit une sorte de "deux voies virtuel", intégrant un petit réseau circulaire d'aimants (en face du conduit auditif) et un second réseau d'aimants, spiralés, sur le reste de l'espace (à savoir la majorité de la surface totale). Deux de ces structures prennent en sandwich une membrane ovoïde, parcourue par une bobine plate. Cette bobine suit bien évidemment le tracé des réseaux d'aimants.

En jouant sur cette concentration irrégulière du couple aimant/bobine, Meze permet à son casque d'être plus efficace sur les médiums et aigus en face du conduit auditif, et de déployer le reste de la membrane pour la reproduction des basses.

La forme ovoïde a quant à elle pour but d'optimiser la surface par rapport à la forme de l'oreille et de ne pas avoir d'irrégularité liée aux angles de la membrane.

Avec le Meze Elite, la technologie est réutilisée, mais le couple Meze-Rinaro a procédé à des optimisations. Point central, la membrane est un tout nouveau modèle. Baptisée Rinaro Parus, celle-ci repose sur l'utilisation d'un polymère spécial, décrit comme un "film polymère semi-cristallin à orientation bi-axiale". Sous ce terme barbare, Meze promet une amélioration sensible de la réponse en fréquence et de la linéarité mécanique. Encore plus légère (0,11 g sur l'Elite contre 0,16 g sur l'Empyrean), cette membrane possède de meilleures propriétés acoustiques.

Meze Elite 02

LA SUITE APRÈS LA PUB

Meze exploite visiblement les mêmes aimants, affichant un champ de 0,35 Tesla autour de la membrane. Enfin, le châssis qui accueille ces aimants a légèrement été amélioré ; il est à présent fabriqué dans un polymère renforcé, plus rigide qu'auparavant.

Ces changements justifient-ils le tarif du Meze Elite, vendu dès ce 1er septembre à 4 000 euros, face aux 3 000 euros de l'Empyrean ? Peut-être.

Reste que le marché de la Hifi, plutôt que miser sur une baisse du prix des précédents flagships et la conservation d'un tarif identique pour le nouveau sommet de gamme, mise presque toujours sur une hausse tarifaire. Des justifications bien enrobées peuvent faire passer la pilule, mais participent tout de même à cette image de plus en plus élitiste de la Hifi haut de gamme (hors High End).

Spécifications

  • Type : casque Hifi ouvert à transducteurs planaires
  • Coussinets circum-auriculaires
  • Transducteur Rinaro Parus de 4650 mm²
  • Réponse en fréquence : 3 Hz – 112 kHz
  • Impédance : 32 Ohms
  • Sensibilité : 101 dB (1 mW à 1 kHz)
  • SPL Max : 130 dB
  • THD : < 0,05%
  • Poids : 420 g
  • Prix : 4 000 euros


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Meze

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus