PUBLICITÉ

iFi GO Blu : un DAC/récepteur Bluetooth audiophile pour nous libérer presque totalement des câbles

iFi Audio Go Blu

Pour le moment, le Bluetooth ne permet certes pas d'assurer une vraie transmission lossless des fichiers, encore que l'AptX Lossless pourra peut-être régler ce problème. Mais, ce serait oublier qu'une bonne partie de la qualité sonore d'un ensemble repose sur la conversion numérique/analogique et sur l'amplification. C'est dans cette optique que de nombreux récepteurs Bluetooth "audiophiles" ont vu le jour. Ces petits (et parfois grands) objets permettent de profiter de l'ergonomie d'un smartphone, tout en jouissant d'un appareil aux caractéristiques techniques dignes des baladeurs audiophiles. Des constructeurs réputés, comme Fiio ou Shanling, s'en sont presque fait une spécialité. Aujourd'hui, c'est au tour du non moins réputé fabricant iFi Audio d'apporter sa pierre à l'édifice avec le GO Blu.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Rétro métallique

Selon nous, l'une des forces du Go Blu est tout d'abord de proposer un design assez éloigné de celui des autres modèles du marché. Ainsi, alors que Shanling ou Fiio s'appuient sur des formes extrêmement modernes, laquées et envahies d'un verre très élégant, le modèle d'iFi Audio plonge-t-il tête la première dans un style plus rétro. Cela ne plaira pas à tout le monde.

L'essentiel du châssis est en plastique noir mat, mais laisse apparaître des touches métalliques, cuivrées, le tout complété par une belle couronne/molette crantée multifonction en laiton, en acier et en aluminium. iFi n'hésite pas à faire le parallèle avec l'horlogerie suisse, notamment pour évoquer la douceur et la précision de la rotation. Par un système de clics et de rotation, cette molette assure le contrôle de la navigation et du volume.

iFi Audio Go Blu 04

Les dimensions du GO Blu, assez classiques (55 x 34 x 13 mm pour 26 g), sont suffisantes pour permettre au constructeur de placer une sortie jack 4,4 mm (symétrique), en plus du jack 3,5 mm. Le reste des connectiques se limite à la prise USB-C, qui sert à la fois pour la recharge de l'appareil et pour son utilisation en tant que DAC USB. À ce titre, le GO Blu peut servir de carte son pour les smartphones et les ordinateurs. Surtout, grâce à son microphone intégré, il peut être utilisé comme kit mains-libres.

HD et puissance

En plus de cette fonction de DAC USB, le GO Blu est principalement décrit comme un récepteur Bluetooth. Ainsi, en se connectant à un smartphone (ou autre émetteur), l'appareil exploite-t-il son convertisseur intégré et sa puissante amplification pour s'adapter au mieux aux écouteurs et aux casques.

Sa puce Bluetooth est un modèle assez haut de gamme, à savoir une Qualcomm QCC5100. Cette dernière permet la prise en charge de l'essentiel des codecs modernes : SBC, AAC, LHDC, AptX, AptX LL, AptX HD, le très récent AptX Adaptive et même le LDAC de Sony. En Bluetooth, le GO Blu est donc compatible 24 bits/96 kHz et, surtout, peut atteindre une transmission quasi lossless (faire la différence entre FLAC 16 bits et LDAC 990 est un petit exploit).

Cette puce est associée à un DAC CS43131 de Cirrus Logic, l'une des meilleures puces de la gamme mobile.

LA SUITE APRÈS LA PUB

iFi Audio Go Blu 02

Enfin, iFi Audio travaille particulièrement l'amplification, tout en symétrique. Celle-ci repose sur l'utilisation d'amplis op savamment choisis, le tout associé à la technologie à couplage direct "DirectDrive" de la marque. Pour ne rien gâcher, iFi pioche dans des composants déjà utilisés sur ses électroniques plus haut de gamme, comme les condensateurs TDK C0G, ou encore les condensateurs multicouches du constructeur Murata. Bien que le GO Blu n'atteigne pas les niveaux de puissance des très énergivores baladeurs audiophiles, il peut tout de même sortir une puissance de 245 mW sous 32 Ohms (sortie symétrique) et permet de grimper jusqu'à une tension de 5,6 V sous 600 Ohms, ce qui est déjà très impressionnant.

Le fabricant met en avant deux fonctions/technologies : le XSpace et le XBass. La première permet d'améliorer l'espace sonore, en projetant la scène vers l'avant. Le seconde promet, comme son nom l'indique, un boost intelligent dans le bas du spectre.

Enfin, iFi Audio annonce une autonomie de 10 h en fonctionnement, ce qui est dans la bonne moyenne pour un appareil de ce genre.

iFi Audio Go Blu 01

Le GO Blu est disponible dès le 10 septembre, pour un tarif de 200 euros. Ce prix étant sensiblement plus élevé que chez la concurrence déjà évoquée (parfois en Dual-DAC), il faudra clairement que cette différence se justifie à l'écoute.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



iFi Audio

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus