PUBLICITÉ

NAD C399 : DAC et ampli Hifi surpuissant dans un même châssis, avec streamer en option

NAD C399

Le C399 de NAD est un appareil polyvalent : ce DAC à la connectique complète se permet d'emprunter un module d'amplification directement dérivé de la prestigieuse série Master. Il peut même devenir un streamer si on lui en donne les moyens. Un appareil idéal ?

LA SUITE APRÈS LA PUB

On ne confond pas sobriété et austérité

Loin d'afficher une allure joyeuse ou originale, le NAD C399 sait malgré tout comment ne pas paraître triste. Ses lignes sont simples, mais plus épurées que vraiment dépouillées. Sa robe en aluminium anodisé, d'un gris anthracite, ne manque pas d'une certaine classe.
La façade de l'appareil est assez simple, arborant une molette de volume, deux boutons pour la sélection de la source et un couple écran monochrome/bouton directionnel. Tout est accessible simplement - il faudra tout de même vérifier si l'ergonomie suit bien.

NAD C399 01

Pour les connectiques, NAD fait le pari de la modernité, en se rapprochant davantage de l'univers du home cinéma que de celui du PC. En effet, en plus des deux entrées optiques et des deux entrées coaxiales RCA, c'est une entrée HDMI eARC qui est présente en tant qu'interface numérique, alors que l'USB-B est absent. L'appareil accueille également un module Bluetooth (émission et réception), compatible AptX HD.
Pour les prises analogiques, le NAD C399 intègre deux paires d'entrées Ligne RCA, une entrée Phono RCA, une sortie préampli et une sortie Sub (caisson de basses) stéréo en RCA. La marque a également la bonne idée de placer deux sorties bornier stéréo, pour raccorder deux paires d'enceintes.
Enfin, le C399 est doté d'une entrée IR (commande infrarouge) et d'une entrée trigger 12 V (pour allumer ou éteindre l'appareil par exemple), toutes deux en jack 3,5 mm.

Pas de fonction de streamer ? Si, c'est possible

Si le C399 n'est pas connecté en réseau d'origine, il conserve, à l'arrière, un emplacement pour accueillir divers modules. Justement, NAD a présenté dans le même temps le nouveau MDC2 BluOS-D. Comme son nom l'indique, ce module WiFi/Ethernet, compatible avec le service réseau/multiroom BluOS, permettra à l'appareil de prendre en charge des services de streaming, de lire la musique stockée en réseau et même de bénéficier de la technologie de correction acoustique Dirac Live.

NAD Blu

Le NAD C399 pourra ainsi, dans ce mode, lire les fichiers jusqu'en PCM 24 bits/192 kHz. Il gagnera également la compatibilité avec les protocoles AirPlay 2, Spotify Connect et Tidal Connect.
Le module NAD MDC2 BluOS-D sera disponible très prochainement, pour un tarif de 550 euros

Conversion tranchante, amplification modulaire moderne

Assez pragmatique, NAD se concentre sur des techniques modernes de conversion et d'amplification.
L'étage de conversion est ainsi confié à une puce ESS Sabre ES9028, un classique déjà assez haut de gamme, qui permet de prendre en charge les fichiers PCM jusqu'en 32 bits/384 kHz.

LA SUITE APRÈS LA PUB

NAD C399 02

L'amplification est un peu plus originale, puisque NAD intègre ici ce que la marque appelle HybridDigital nCore. Elle repose sur un module nCore du constructeur Hypex, véritable pionnier de l'amplification en classe D de nouvelle génération. À partir de ce module déjà très performant, NAD implémente sa propre solution pour faire la jonction entre DAC et amplification, tout en ajoutant d'autres technologies d'amélioration sonore.
Cela mène à une amplification à la fois extrêmement performante d'un point de vue technique et très puissante. Le C399 peut ainsi délivrer 180 W (sous 4 et 8 Ohms) par canal.
Sur le papier, le NAD C399 est donc un DAC/ampli très complet, mais surtout modulaire. De quoi assurer l'entièreté de la chaîne sonore. L'engin est déjà disponible, pour un tarif de 2 000 euros.


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



NAD

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus