PUBLICITÉ

Astell & Kern AK Zero1 : les écouteurs triples hybrides audiophiles qui vont qui du planaire à l'armature balancée

Astell And Kern AK Zero1 02

Bien qu'il soit spécialiste du baladeur, Astell & Kern s'associe régulièrement à des grands constructeurs du monde de l'intra-auriculaire, comme JH Audio ou Campfire. Le fabricant coréen reste cette fois plus mystérieux sur le concepteur de ses nouveaux AK Zero1, mais ces derniers n'en sont pas moins intéressants. Ils utilisent une intrigante structure hybride, mêlant pas moins de trois technologies dans une architecture trois voies.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Taillés dans l'alu

Nous avons déjà à peu près tout vu en matière de design d'écouteurs ; les AK Zero1 ne se présentent donc pas comme les plus atypiques du genre. Néanmoins, leur forme facettée, élégamment présentée dans un corps en aluminium usiné et anodisé, leur confère des allures de petit bijou.
D'après Astell & Kern, cette forme particulière n'a pas uniquement une vocation esthétique, mais participe à réduire au maximum les résonances.

Astell And Kern AK Zero1 01

Le câble livré en standard est un bien beau modèle en cuivre OFC plaqué en argent, avec terminaison jack 3,5 mm côté source (connexion MMCX pour les écouteurs). Un câble avec jack 4,4 mm sera disponible par la suite et vendu à 140 euros. Un tarif déjà élevé, même s'il demeure loin des très nombreux excès de ce marché.
Pour les accessoires, A&K combine un classique jeu de 6 tailles d'embouts en silicone, un jeu d'embouts en mousse à mémoire de forme et bien sûr une petite housse de transport rigide. 

Trois voies, triple technologie, grande ambition

L'architecture hybride est depuis longtemps rentrée dans les "mœurs" audio. En général, les modèles hybrides embarquent un transducteur dynamique pour les basses et pour les médiums (mais parfois juste pour les basses) et un ou plusieurs transducteurs à armature équilibrée pour le reste du spectre audio.

Ici, A&K va un peu plus loin. En effet, les aigus sont par exemple assurés par un petit transducteur planaire de forme rectangulaire. Pas nouvelle sur des intra-auriculaires fermés, cette technologie reste pourtant très rarement utilisée pour la reproduction des aigus. Cette idée est plutôt intéressante, car un planaire possède des caractéristiques (telle que la distorsion) et une linéarité que peuvent difficilement atteindre les transducteurs dynamiques (bien que la technologie planaire reste en soi de type dynamique).
Pour les basses, c'est un transducteur dynamique de 5,6 mm qui est utilisé.

Astell And Kern AK Zero1

Enfin, les médiums sont assurés par deux transducteurs à armature équilibrée, appairés. L'appairage des transducteurs à armature permet entre autres de réduire la distorsion.
Comme les Grace Platinum d'Earsonics présentés il y a quelques jours, les AK Zero1 intègrent un système de châssis interne imprimé en 3D, afin d'optimiser le placement de chaque transducteur, dans le but de réduire les résonances.
A&K est assez avare en détails sonores, notamment sur la signature. La réponse en fréquence est annoncée à 25 Hz-30 kHz, pour une impédance nominale de 16 Ohms et une sensibilité assez faible (pour des intra-auriculaires) de 96 dB/mW. Sans demander une amplification vraiment puissante, les AK Zero1 ne sont pas les écouteurs les moins énergivores du marché.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Pour des écouteurs haut de gamme, les Astell & Kern AK Zero1 ne sont pas vendus à un tarif délirant. Ils sont en effet annoncés au prix de 750 euros.


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Astell & Kern

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus