PUBLICITÉ

PrimaLuna EVO 300 Hybrid : quand le spécialiste néerlandais de l'amplification à lampes fait une infidélité hybride

PrimaLuna EVO 300 Hybrid 03

Marque totalement associée à l'amplification à lampes, PrimaLuna a développé à travers ses 18 années d'existence un très grand nombre de modèles, allant du préamplificateur à l'ampli de puissance. Leur point commun est, comme on peut s'en douter, d'utiliser exclusivement des lampes dans leur architecture. Cette vérité va prendre un coup dans l'aile, puisque le constructeur vient de dévoiler l'EVO 300 Hybrid, son tout premier modèle à l'architecture hybride. Une vraie révolution ou une trahison faite aux puristes ?

LA SUITE APRÈS LA PUB

Un design dans le rang des PrimaLuna et tout aussi complet

C'est une habitude pour le constructeur, les designs se suivent et se ressemblent. Difficile, à moins d'être un véritable spécialiste de pouvoir distinguer un modèle PrimaLuna d'un autre. Cela n'est pas un reproche, puisque le constructeur soigne sa personnalité.
L'EVO 300 Hybrid se compose ainsi d'un châssis principal parallélépipédique en aluminium, au sommet duquel se dresse un très imposant bloc, ainsi que 6 lampes dédiées aux étages de préamplification. Cela n'est pas forcément explicite, mais il faut distinguer cette version de l'EVO 300 Integrated Amplifier, qui utilise également des lampes en étage de puissance et non plus seulement en préamplification.

PrimaLuna EVO 300 Hybrid 01

En façade, l'appareil est particulièrement épuré. Une molette de volume se partage timidement l'affiche avec une molette de sélection d'entrée et un port jack 6,35 mm pour les casques audio. Pour l'esthétisme et la protection des lampes, cet ampli est livré avec sa grille en métal si caractéristique de la marque.
Cet ampli intégré stéréo met le paquet sur les connectiques. 5 entrées Ligne stéréo RCA côtoient ainsi une prise Bypass (pour un usage home cinéma), ainsi qu'une sortie pour caisson de basses et une prise type Tape out. Bien sûr, la sortie "principale" reste le bornier stéréo. Notons qu'un module Phono MM, optionnel, peut être intégré à l'ensemble.

PrimaLuna EVO 300 Hybrid 05

Pour ce qui est des dimensions, l'EVO 300 Hybrid mesure 405 x 385 x 205 mm (l x p x h), pour un bien dense 25 kg sur la balance. Il est disponible en finition noire ou argent, sachant que le capot ainsi que le bloc supérieur restent dans tous les cas présentés dans un élégant coloris bleu nuit.

Un hybride qui n'oublie pas d'être audiophile ?

Format toujours étrange, qui désire combiner les avantages (ou les défauts) des lampes et des transistors, l'amplification hybride reste un bon moyen de conserver une grande puissance de sortie et une sonorité légèrement à part.
Ici, PrimaLuna intègre 6 tubes 12AU7 (une référence extrêmement connue) pour les étages d'entrées. Pour l'amplification de puissance, en revanche, le fabricant se repose sur une collaboration avec une autre entreprise néerlandaise, Floyd Design, qui intègre ce qu'elle appelle un "étage de puissance Floyd Mosfets". Ici, le constructeur appaire des transistors JFET de la marque Linear Systems, avec des transistors MOSFET "spécialement fabriqués pour l'occasion".
Ce n'est pas tout, puisque PrimaLuna est fier de présenter la liste pléthorique des marques dont proviennent les divers composants utilisés (résistances, condensateurs, diodes, self, etc..) : Takman, DuRoch, Nichicon, Alps, Linear Systems, Rubycon et Kemet.

PrimaLuna EVO 300 Hybrid

LA SUITE APRÈS LA PUB

L'alimentation n'est pas en reste, puisque le PrimaLuna EVO 300 Hybrid intègre deux transformateurs pour les étages d'entrées et un très imposant transformateur de 500 VA pour l'étage de puissance.
Si le câblage en l'air (point à point) est utilisé au maximum par le constructeur, les circuits imprimés sont composés de plaques de 2,5 mm, avec des pistes en cuivre plaquées or de 105 µm d'épaisseur.
Sa puissance devrait suffire à alimenter la grande majorité des enceintes du marché, puisqu'elle est annoncée à plus de 100 W par canal sous 8 Ohms et à plus de 150 W par canal sous 4 Ohms.

Disponible d'ici la fin de l'année, le PrimaLuna EVO 300 Hybrid sera vendu au prix 7 000 euros en France. Un tarif déjà très élevé pour un produit de ce genre.


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



PrimaLuna

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus