PUBLICITÉ

Taga Harmony HTA-600B : un petit ampli hybride audiophile, avec DAC, qui a le sourire

Taga Harmony HTA 600B 1

Classiques des amplificateurs hybrides, les HTA de Taga Harmony combinent lampes et transistors dans des appareils suffisamment puissants et design. Le dernier-né de cette série, le HTA-600B, est un modèle simple et complet, totalement dans la continuité des produits précédents. Il est, à ce titre, une version moins haut de gamme et moins puissante du HTA-1000B (testé sur ON-mag).

LA SUITE APRÈS LA PUB

Le perpétuel sourire Taga

En matière de design, Taga fait du Taga. Ainsi retrouvons-nous ce châssis en aluminium noir ou argent, mais surtout cette "bouche" rouge transparente s'ouvrant sur les lampes de préamplification. Cette caractéristique esthétique permet d'identifier du premier coup d'œil un modèle de chez Taga. Le reste est pour le moins classique, puisque l'appareil conserve une forme parallélépipédique et la construction demeure assez simple. Bien que cet appareil soit déjà suffisamment imposant (8,5 x 43 x 31 cm), il ne pèse que 6 kg.

Sans être le modèle le plus complet de sa catégorie, le HTA-600B peut faire office de DAC, de préamplificateur, d'ampli intégré, mais également d'amplificateur casque. Il dispose ainsi d'une entrée optique (seule entrée numérique malheureusement), de deux entrées Ligne RCA, d'une sortie préamplifiée en RCA, d'une prise casque en jack 6,35 mm et bien entendu d'un bornier stéréo. À l'instar de nombre d'appareils modernes, un petit module Bluetooth permet de connecter un smartphone ou tout autre émetteur.

Taga Harmony HTA 600B 2

Bien sûr, l'appareil est livré avec sa télécommande dédiée, donnant la possibilité de régler des fonctions comme le niveau de basses, le niveau d'aigus, ou encore la lumière en façade. 

Du DAC, des lampes, des transistors

Sans parler de conversion numérique/analogique particulièrement haut de gamme, Taga confie cette tâche à une puce CS4344 de Cirrus Logic, une référence déjà assez moderne. Puisque la seule connectique numérique est une prise optique, la compatibilité est ici limitée à du PCM jusqu'en 24 bits/192 kHz.

L'amplification est un peu plus originale. En effet, comme nous l'évoquions plus haut, c'est une architecture hybride qui est intégrée. Celle-ci se compose d'un duo de lampes 6H3 made in Russia (avec embase céramique) en préamplification et de transistors en étage de puissance, fonctionnant en classe AB. Dommage dès lors de ne proposer qu'une puissance de sortie de 30 W par canal sous 8 Ohms et 50 W par canal sous 4 Ohms.

Taga Harmony HTA 600B 3

LA SUITE APRÈS LA PUB

Pour les autres petits détails de conception, le Taga HTA-600B intègre un transformateur (torique) d'une puissance de 150 W, épaulé par un réseau de capacitances de 3300 µF par canal. Enfin, un potentiomètre de la marque ALPS est utilisé pour le réglage de volume.

Ce DAC/ampli annonce une réponse en fréquence de 20 Hz – 20 kHz (+-2 dB), un THD inférieur à 1%, et un rapport signal/bruit supérieur à 75 dB - des caractéristiques techniques qui ne font pas rêver sur le papier.

Le Taga Harmony HTA-600B sera disponible prochainement, pour un tarif qui n'a pas encore été communiqué.


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Taga Harmony

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus