PUBLICITÉ

Mytek dévoile son nouveau Liberty DAC II, un convertisseur extrêmement compact et haut de gamme

Mytek liberty DAC II 1

Le constructeur américain Mytek frappe encore, et toujours au format mini. En effet, son nouveau convertisseur Liberty DAC II, qui succède au premier Liberty DAC, est un vrai bon mélange entre simplicité formelle et composants haut de gamme. Un futur classique au sein de l'univers déjà foisonnant de la marque ?

LA SUITE APRÈS LA PUB

Petit mais complet

De prime abord, il est difficile de vraiment comprendre la portée haut de gamme du Liberty DAC II tant il ne laisse rien paraître. Son enveloppe métallique semble en effet très sobre. Sombre, parallélépipédique, très compacte (140 x 225 x 44 mm) et franchement légère (2 kg), elle n'a rien d'impressionnant si l'on s'en tient à un simple coup d'œil.

Mais justement, le diable est dans les détails et le Liberty DAC II est plus travaillé qu'il n'y paraît. Sa façade épaisse, par exemple, affiche des motifs taillés en écailles tandis que la plaque supérieure est découpée à la forme du logo de la marque.

Mytek liberty DAC II 3

Plus encore, c'est la connectique qui donne une idée de l'excellent travail d'intégration réalisé par le constructeur.

Malgré ses dimensions de 14 x 4,4 cm seulement, la surface arrière suffit ainsi à Mytek pour placer 2 entrées SPDIF RCA, 1 entrée optique Toslink, 1 entrée USB-B, 1 interface AES/EBU en XLR, 1 sortie stéréo RCA et 1 sortie stéréo en double XLR 3 broches. Enfin, l'appareil fait également office d'amplificateur casque, avec une prise jack 6,35 mm et un potentiomètre présents en façade.

L'interface est aussi épurée que l'appareil, puisque seules des Leds prennent place en face de petites indications peintes.

De la modernité pour ma conversion

Sur le plan technique, Mytek a fait un choix particulièrement pragmatique. Le constructeur a en effet opté pour ce qui est sans doute l'une des meilleures puces du genre actuellement, la Sabre ES9038 du fondeur ESS. Grâce à cela, le Liberty DAC II est compatible avec le PCM jusqu'en 32 bits / 768 kHz, le DSD 256 en natif et le MQA en natif (décodage matériel).

LA SUITE APRÈS LA PUB

Pour alimenter efficacement l'ensemble, Mytek a doté son Liberty DAC II d'un large transformateur torique de 60 W. Celui-ci est associé à un switch "universel", ce qui permet à l'appareil de s'adapter automatiquement aux différentes tensions (entre 100 V et 240 V) et fréquences utilisées suivant les régions du monde. L'ensemble des condensateurs de filtrage permet d'atteindre une capacité totale de 48 000 µF. Enfin, la gestion de l'horloge est assurée par un circuit offrant une précision autour de 2 ps.

Mytek liberty DAC II 2

Assez avare en chiffres, Mytek précise tout de même que son appareil est capable d'afficher un rapport signal/bruit supérieur à 128 dB - soit vraiment dans le haut du panier.

Le prix est à la hauteur des composants choisis et de l'effort réalisé pour préserver cette compacité, puisque le Mytek Liberty DAC II sera vendu en France au tarif de 1 300 euros.


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mytek

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus