PUBLICITÉ

Le constructeur français Kalista dévoile le DreamPlay X, streamer/lecteur SACD de la démesure High-End

Kalista DreamPlay X

Si vous connaissez un tant soit peu le constructeur Kalista, ou sa société mère Metronome Technologie, vous savez que le terme "raisonnable" ne fait pas partie de son vocabulaire. Cela ne risque pas de changer avec ce nouveau lecteur CD/SACD/lecteur réseau DreamPlay X, un appareil tout aussi fou que ses précédents lecteurs ou sa platine Twenty-Twenty.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Luxe à trois branches

La forme typique des produits Kalista en étoile à trois branches (appelée Tripode) se retrouve bien évidemment sur ce modèle High-End. Très épuré, il fait la part belle au métal et à la transparence.

Ainsi sa construction repose-t-elle sur une très épaisse structure en aluminium, sur laquelle vient se greffer une plaque encore plus épaisse en méthacrylate, le tout reposant sur de larges pieds en acier. Au centre trône l'unité de transport CD/SACD. Le produit mesure pas moins de 445 x 125 x 420 mm pour 17 kg.

Kalista DreamPlay X 01

Afin de l'inscrire d'autant plus dans son écosystème, Kalista peut livrer, en option, des éléments supplémentaires, comme une base antivibratoire, ou encore son meuble Tripode Classic. Comble du luxe, il est même possible de personnaliser le DreamPlay X à la demande.

En façade, un bel écran tactile circulaire de 3 pouces affiche toutes les informations de lecture et sert de contrôleur. En plus de cet écran, une télécommande dédiée en aluminium, livrée en standard, complète l'ergonomie.

Kalista DreamPlay X 02

Symbole de ce positionnement particulièrement haut de gamme, l'alimentation dédiée est placée sur une unité déportée, avec un châssis en aluminium. Cette alimentation est un bien joli bébé de 160 x 440 x 430 mm pour 22 kg. 

LA SUITE APRÈS LA PUB

Tout-en-un

Mais plus encore qu'un "simple" lecteur CD/SACD très haut de gamme, le Kalista DreamPlay X est également un lecteur réseau. À l'arrière, un module dédié intègre ainsi une puce WiFi avec antenne et une prise Ethernet. Si le constructeur ne précise pas cela dans les caractéristiques, il serait logique de retrouver les mêmes possibilités réseau que sur le lecteur dédié Kalista DreamPlay Stream : compatibilité UPnP, Roon Ready, AirPlay, ainsi qu'un accès aux services de streaming Qobuz, Deezer, Tidal ou encore Spotify.

En sortie, l'appareil accueille une interface I2S, une sortie AES/EBU, ainsi qu'une prise SPDIF RCA. Il y a plus complet en la matière, mais la marque s'est concentrée sur des sorties plutôt haut de gamme (I2S, AES/EBU).

Kalista DreamPlay X 03

Un étage de conversion est-il présent ? Oui, mais seulement dans la version DreamPlay XC du produit (pas de précision sur la technologie de conversion en elle-même). Dans ce cas, en plus du PCM, le convertisseur assure alors le décodage du DSD et du MQA et intègre le très innovant système de contrôle de volume numérique Leedh Processing (que nous avions détaillé lorsque nous avions présenté le Metronome DSC) afin que l'appareil serve aussi de préamplificateur.

Archétype du produit High-End, et donc inclassable, le Kalista DreamPlay X et la version Kalista DreamPlay XC sont respectivement annoncés à 59 900 euros et 68 700 euros.


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Kalista

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus