PUBLICITÉ

Test Kanto YU6 : des mini enceintes actives, sans fil, polyvalentes, abordables et charmantes

Kanto YU6 1

Milieu de gamme ambitieux du constructeur canadien Kanto, spécialiste des enceintes actives, les YU6 se présentent déjà comme de petits classiques, alors qu'elles viennent à peine d'arriver en France. Cela est-il vraiment justifié ?

Kanto YU6

Type : enceintes actives
L’avis d’ON-mag : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange (5/5)
Prix : 550 euros (versions classiques, noir ou blanc), 600 euros (versions bambou et noyer)

LA SUITE APRÈS LA PUB

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE

De bien discrètes enceintes de bibliothèque

Disponibles en plusieurs finitions (les versions boisées étant plus onéreuses), les Kanto YU6 correspondent totalement à l’idée que nous nous forgeons d’enceintes compactes, simples et bien finies.

Kanto YU6 4

Sans être luxueuse, la conception générale transpire le sérieux. Le design signé par des arêtes légèrement arrondies est du plus bel effet. Les Kanto YU6 peuvent aussi bien se faire passer pour des enceintes Hifi que des enceintes dédiées au monitoring en Home Studio. Elles font partie de ce genre de produits caméléons, qu'il est aussi aisé de camoufler que de mettre en évidence.  

La conception de cette paire d'enceintes actives et Bluetooth est de type asymétrique. L'enceinte droite regroupe ainsi la connectique, les traitements sonores et l'amplification, tandis que l'enceinte gauche agit tel un simple modèle passif.

Presque connectées, à l'aise sur le filaire

Du fait qu'elles soient actives, les Kanto YU6 profitent d’une connectique bien plus étendue que les enceintes de salon classiques. Le constructeur canadien exploite assez bien cet avantage, en les équipant d’une connectique analogique et numérique simple mais presque complète.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Kanto YU6 5

Nous avons par exemple droit à deux entrées optiques, ce qui permet le raccordement de nombreux appareils. L'entrée analogique RCA est particulièrement pratique, car elle peut basculer en mode Ligne ou en mode phono MM pour platine vinyle. Afin d'effleurer l'expérience connectée, malheureusement absente, les Kanto YU6 disposent en plus d'une puce Bluetooth avec support du codec audio AptX.

En pratique, l'expérience est des plus simples, particulièrement grâce à la télécommande claire et complète, quoiqu'assez peu réactive.

Une polyvalence légèrement chaude

Sans atteindre des sommets techniques, ce qui est logique pour un tel tarif, les Kanto YU6 réussissent parfaitement l'épreuve musicale, en premier lieu parce qu'elles semblent « conscientes » des limites d'un si petit format. Par exemple, elles ne se risquent pas à une débauche de basses qu'elles ne seraient pas capables de tenir sans distorsion.

La signature sonore, légèrement chaude, avec une pointe dans les basses/bas-médium, développe un caractère polyvalent et plutôt doux, mais sans tomber dans la radicalité des Triangle AIO Twin. Bien sûr, les styles les plus agressifs ne sont pas les plus pertinents à écouter avec les Kanto YU6, mais elles parviennent à tenir l'énergie et à ne jamais perdre le tempo.

Encore un peu plus d'ouverture et de linéarité dans les aigus (quelques creux à l'écoute) n'auraient certes pas été du luxe, mais il est aisé de comprendre pourquoi les Kanto YU6 ont si bonne presse. Leur musicalité est instantanée, quel que soit le style, et leur sens de la nuance est très difficile à retrouver dans des enceintes actives proposées à ce tarif.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Kanto YU6 2

Cette musicalité tout en pragmatisme se paie par des basses assez écourtées, mais cela n'est véritablement gênant qu'en usage home cinéma. Pour pallier cela, une sortie dédiée aux caissons de basses est disponible.

Assez raffinées, polyvalentes, les Kanto YU6 ont naturellement des limites, mais difficile de ne pas tomber sous leur charme.

 >>> CELA PEUT VOUS INTÉRESSER : NOS AUTRES TESTS D'ENCEINTES ACTIVES 

Spécifications

  • Type : enceintes actives deux voies
  • Disposition : une enceinte active avec connectiques et électronique, une enceinte asservie
  • 1 haut-parleur basses/médiums de 5,25 pouces (13,3 cm) avec membrane Kevlar
  • 1 tweeter à dôme de soie de 1 pouce (2,54 cm)
  • Amplificateur en classe D de 200 W de puissance de crête
  • Réponse en fréquence annoncée : 50 Hz – 20 kHz
  • Entrées numériques : 2 entrées optiques, 1 module Bluetooth avec support AptX
  • Entrées analogiques : 1 RCA commutable (Ligne ou Phono), 1 entrée AUX en jack 3,5 mm
  • Sorties : 1 sortie pour caisson de basses (RCA), 1 port de charge externe USB-A
  • Contrôle : bouton on/off/volume en façade ; télécommande avec contrôle du volume, des entrées, réglage basses/aigus
  • Dimension (par enceinte) : 75 x 205 x 272 mm
  • Prix officiel : 550 euros (versions classiques, noir ou blanc), 600 euros (versions bambou et noyer) 

Notre avis

  • Fabrication :etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orange (4,5/5)
  • Ergonomie/connectivité :etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleue(4,5/5)
  • Performances pures :etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orange (4,5/5)
  • Musicalité :etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleue(4,5/5)
  • Intérêt :etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange(5/5)


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



kanto

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus