PUBLICITÉ

Jays s-Living Flex : une mini enceinte multiroom, concurrente de la Sonos Roam ?

Jays s Living Flex

Le constructeur suédois Jays nous avait habitués à de jolis designs, mais rarement à des produits surprises. En l'occurrence, sa nouvelle enceinte s-Living Flex rejoint son univers connecté et multiroom s-Living, mais sans faire l'impasse sur la dimension nomade. Du fait de sa taille, en effet, la Jays s-Living Flex fait avant tout penser à un produit nomade. Elle rejoint ainsi la très bonne Sonos Roam dans ce segment si particulier.

>>> ACHETER, COMPARER LES PRIX pour la Jays s-Living Flex

LA SUITE APRÈS LA PUB

Un design toujours aussi scandinave

On ne se refait pas ; Jays n'allait certainement pas abandonner son amour de l'épure et des tons sobres. La s-Living Flex est ainsi une petite enceinte (94 x 60 x 155 mm) au format brique, presque uniquement composée de noir ou de blanc (suivant la déclinaison). Seule sa base et ses boutons de contrôle apportent une touche cuivrée à l'ensemble.
Loin de se satisfaire d'une enveloppe de plastique, la Flex est totalement entourée de tissu. Sans atteindre la résistance des meilleures enceintes baroudeuse, elle met en avant une certification IPX4, bien suffisante dans la majorité des cas d'usage. Contrairement à la Sonos Roam, très proche dans l'idée bien que plus simple sur le design, la s-Living Flex ne peut être placée qu'à la verticale.

Jays s Living Flex 02

Sans trop de surprise, la connectique se limite au plus simple puisqu'elle se compose d'une entrée micro-USB et d'une entrée jack 3,5 mm. Nous avons déjà fait la même remarque concernant le récent casque Jays q-Seven Combo : il est incompréhensible de ne pas avoir prévu d'USB-C.
Enfin, un ensemble de touches capacitives permet de contrôler l'enceinte. 

Prête pour la maison et le nomadisme

En apparence très simple, la s-Living Flex cache un produit à la fois adapté pour être utilisé à l'extérieur et à la maison. Sa puce Bluetooth 5.0 est un classique pour une enceinte de ce genre, ce qui permettra de profiter de ses capacités nomades. En revanche, aucun microphone n'est intégré, il n'est donc pas possible de l'utiliser en mode mains-libres.
Mais sa vraie force réside dans son approche connectée. En effet, via sa puce WiFi, l'enceinte peut être utilisée dans l'environnement multiroom Chromecast. Sur ce segment, la s-Living Flex rejoint ainsi les précédentes s-Living Three et s-Living One du constructeur. En outre, la dernière-née est compatible Spotify Connect et AirPlay 2.

Jays s Living Flex 01

Jays n'est pas très loquace concernant la partie sonore, puisqu'il évoque simplement la présence d'un unique transducteur de 50,8 mm, ce qui nous paraît très peu audiophile. Le constructeur n'annonce rien non plus en ce qui concerne l'autonomie.
L'ambitieuse mais encore un peu mystérieuse s-Living Flex de Jays est déjà disponible à la commande, au prix de 200 euros.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Jays

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus