PUBLICITÉ

Dyson Zone : un casque audio qui bloque le bruit tout en purifiant l'air ; idée novatrice ou vrai poisson d'avril ?

Dyson Zone 6

Il est légitime, aussi proche du 1er avril, de se demander si Dyson ne nous prépare pas une petite blague avant l'heure. Et pourtant, le casque audio et purificateur d'air Dyson Zone semble tout ce qu'il y a de plus sérieux, son annonce étant accompagnée d'un discours assez cohérent et d'images du produit. Porté par la science du fabricant en matière de traitement de l'air, le casque Dyson Zone promet de créer une microbulle exempte de pollution pour son utilisateur.

Respirez, vous me portez

Ce Dyson Zone, si tant est qu'il existe, cumule deux parties distinctes. La première est simple, à savoir un casque audio avec système de réduction de bruit. La seconde, fixée à ce casque, renferme une unité de traitement de l'air placée à quelques centimètres de la bouche et du nez.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Un traitement de l'air dans un casque ? L'idée paraît saugrenue, mais surtout la forme que cela donne à l'ensemble. Car sur le papier, assurer la filtration de l'air quand on marche dans la rue ou dans les transports en commun est plutôt bénéfique.

Dyson Zone 2

Cette unité regrouperait à la fois deux compresseurs pour aspirer l'air ambiant, ainsi que des filtres à double couche. Un filtre électrostatique permet de capturer les particules fines tels que les allergènes et poussières "industrielles", tandis qu'une couche de carbone enrichie au potassium assure la capturer des gaz polluants comme le dioxyde d'azote et le dioxyde de souffre. L'air est ensuite redirigé, via cette visière aux bords légèrement souples, vers le nez et la bouche.

Le Dyson Zone aurait nécessité pas moins de 6 ans de développement et 500 prototypes avant d'arriver à ce résultat final. Les premiers prototypes, par exemple, nécessitaient l'utilisation d'un sac à dos pour ranger certains élément, comme la batterie.

Dyson Zone 1

Malgré la complexité de l'ensemble, un réglage avancé autorise l'ajustement de la visière et du casque audio.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Pureté et silence

L'autre partie de cet objet étrange est bien plus classique, à savoir un casque audio à réduction de bruit active. Très peu de caractéristiques sont dévoilées concernant cette seconde partie. La marque évoque son armée d'ingénieurs pour mettre au point à la fois le système de rétroaction de la réduction de bruit active, ainsi que la mise en place de transducteurs de grande qualité, dotés d'aimants en néodyme. Le tout bénéficierait d'une excellente qualité sonore, avec une signature très équilibrée. Dyson développe également assez longuement son discours concernant le choix de la mousse des écouteurs, afin d'optimiser les points de contact et par conséquent le confort ainsi que l'isolation.

Extérieurement, nous pouvons remarquer plusieurs choses. Premièrement, l'utilisation d'un arceau visiblement scindé en trois parties, sans doute pour améliorer la souplesse de l'ensemble. Deuxièmement, la forme assez classique et plutôt volumineuse des coques circulaires. Enfin, l'utilisation d'un code couleur bleu pour la sellerie, plutôt original.

Dyson Zone 5

Dyson indique que le Dyson Zone sera disponible à partir de 2023, sans fournir de précisions techniques ni de prix. 

Canular ?

Un poisson d'avril sur un produit qui touche à la santé serait certes un peu de mauvais goût, mais quelques points restent tout de même mystérieux. Pour commencer, le look presque "rendu 3D" du casque, comme sorti d'une démo pour Solidworks. Ensuite, l'évocation, dans le même article sur la newsroom de Dyson, d'une sortie en 2022, puis en 2023 dans le paragraphe de fin. La description presque surréaliste de quelques anciens prototypes, dont certains avec un système de tuba, peut également perturber.

Dyson Zone 7
Un des premiers prototypes du casque, finalement recyclé pour un film

LA SUITE APRÈS LA PUB

Enfin, l'évocation de coussinets supra-auriculaires dans un paragraphe, puis de "coussinets entourant l'oreille" plus tard a de quoi surprendre. Bref, le Dyson Zone peut tout à fait s'avérer réel, mais nous prenons tout de même cette annonce avec des pincettes.  


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Dyson

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus