PUBLICITÉ

Sony veut reprendre son trône avec le WH-1000Xm5 : un casque ANC au design modernisé et à la technique affinée

Sony WH 1000Xm5 13

Un nouveau casque Sony WH-1000 est toujours un évènement. Un peu conservateur avec son dernier WH-1000Xm4, Sony corrige enfin le tir et promet de la nouveauté à tous les niveaux avec le WH-1000Xm5. En plus d'un design totalement retravaillé, le constructeur hausse encore le niveau technologique de son modèle fer de lance. De quoi reconquérir son trône ?

Nouveau et plus écolo

Impossible de passer à côté du nouveau design de ce Sony WH-1000Xm5, qui marque le premier véritable changement depuis la première génération de casques WH-1000. Oubliez l'approche très traditionnelle de ses grands frères ; le WH-1000Xm5 adopte une vision plus "aérienne" à la façon du Bose Headphones 700, ce qui divisera forcément. Ainsi, tout en conservant les classiques coques ovales et les coussinets circum-auriculaires, Sony mise sur un couple branches/arceau bien plus fin, venant se fixer aux coques par le dessus. Notons que, contrairement à ce que l'on pourrait penser, la structure reste très principalement en plastique.
Cette architecture apporte une impression de légèreté (à vérifier en pratique), mais on perd au passage la possibilité de replier la structure. En effet, il n'est plus possible que de rabattre les coques à plat (et plus de les replier). Cela permet d'introduire une toute nouvelle housse, plus plate car repliable en soufflet.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Sony WH 1000Xm5 10

Autre inconnue : le confort. Le poids, à peu près semblable à celui de la génération précédente (environ 254 g), va de pair avec un repose-tête encore plus fin. Il n'est pas impossible que la pression sur le sommet du crâne soit plus importante, donc.
Notons le bel effort (c'est un début) écologique de la marque. À l'image de ses WF-1000Xm4, Sony nous propose un packaging sans aucun plastique et utilise en grande partie du plastique recyclé pour la structure du casque.
Le reste est plutôt dans la continuité des précédents modèles. On retrouve par exemple un couple boutons + zone tactile pour gérer à la fois la navigation et les réglages de la réduction de bruit.

Un transducteur de seulement 30 mm ?

Première étrangeté de taille, ce casque embarque un tout nouveau transducteur dynamique… de 30 mm seulement, alors que la norme est clairement dans les 40 mm. Cela peut nous faire très peur, puisque cette taille, généralement réservée aux casques peu ambitieux, implique une réponse potentiellement moins bonne dans les basses. Sony écarte cette possibilité en précisant que ce transducteur de nouvelle génération, en plus de caractéristiques plus avancées, bénéficie d'une nouvelle membrane recouverte de fibres de carbone. Le niveau de basses serait tout aussi bon et la qualité des aigus en hausse.

Sony WH 1000Xm5 12

À côté de cela, la marque prend toujours en charge le codec LDAC afin de garantir une qualité maximale. Toujours fâché avec Qualcomm, Sony compte ensuite sur le duo SBC et AAC pour le reste des codecs. Notons que la connexion Multipoint est de la partie. En revanche, nulle trace d'une future compatibilité avec le standard (qui arrivera avec Android 13) Bluetooth LE Audio, ce qui est un peu dommage pour l'avenir.

Un nouveau silence, une nouvelle technologie

Bien que la réduction de bruit soit presque en stagnation sur les produits haut de gamme, du fait de sa grande maturité en la matière, Sony entend repousser encore les limites. Pour cela, le constructeur double le nombre de microphones utilisés, passant à 8 (4 par côté) contre 4 auparavant. Cette augmentation, couplée à l'utilisation de la puce de traitement HD QN1 et du processeur V1, permet selon Sony de gagner encore des dB, en particulier dans les médiums et les aigus.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Sony WH 1000Xm5 6

Évidemment, cette amélioration prend également en compte la qualité en appel. La voix est encore mieux isolée et les bruits de fond mieux réduits. En outre, les nouveaux microphones intègrent une structure anti-vent en tissu.
Forcément, le WH-1000Xm5 hérite de quelques technologies d'automatisation implémentées sur le WH-1000xm4 et le WH-1000Xm3. On retrouve ainsi le Speak-To-Chat, qui vient couper la musique et déclencher le mode ambient (retour sonore) une fois notre voix reconnue ; l'Adaptive Sound Control, qui adapte le volume sonore en fonction de la situation ; l'Auto NC Optimizer, qui module la force de l'ANC en fonction de la situation ou du lieu. Dernier point d'automatisation, des capteurs optiques (qui assurent une mise en pause automatique une fois le casque retiré) seront présents sur ce nouveau modèle, mais invisibles cette fois-ci, contrairement à ceux du 1000Xm4.

Sony WH 1000Xm5 3

Enfin, l'autonomie annoncée s'élève à 30 h avec la réduction de bruit activée (probablement sou codec AAC). Mais surtout, le cycle de charge est à présent plus court. Cela se traduit notamment par l'intégration d'une charge rapide, autorisant 3 h de fonctionnement pour seulement 3 min de charge.
À la hauteur des attentes ? Nous l'espérons. La marque n'aura de toute façon pas le droit à l'erreur, puisque le nouveau Sony WH-1000Xm5 est annoncé au prix de 420 euros tout de même. Il sera disponible d'ici la fin du mois, décliné en noir ou gris clair.


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Sony

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus