PUBLICITÉ

KEF LS60 Wireless : l'ombre colorée des Blade sur ces colonnes connectées haut de gamme

Kef LS60 Wireless 1

KEF célèbre ses 60 ans en grandes pompes. Pour l'occasion, la marque vient en effet de présenter les grandes sœurs des excellentes LS50 Wireless II, les enceintes colonnes LS60 Wireless. Bien plus haut de gamme mais profitant de la même philosophie active et connectée, celles-ci misent sur une architecture audio assez proche de celle des très haut de gamme Blade Meta et The Reference Meta. Des enceintes définitivement attirantes.

Finesse de totem

Un peu atypiques, les LS60 Wireless sont à mi-chemin entre des LS50 et des Blade. Elles empruntent ainsi le format colonne de ces dernières, mais avec un design plus sage, tout en étant bien plus fines et moins hautes : 109 x 21,2 x 39,4 cm.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Kef LS60 Wireless 7

Les LS60 Wireless reposent sur un socle assez élégant, qui surélève très légèrement leur base. Cela permet, d'après la marque, de laisser circuler un flux d'air qui participe au refroidissement des transducteurs. Ce même socle repose lui-même sur un système de pointes d'amortissement. Le châssis en lui-même est en MDF, et l'embase (qui intègre les connectique) en fonte. 

Le modèle, sans aucune aspérité, hérite des tons colorés chers à la marque. Au lancement, trois déclinaisons seront disponibles : Royal Blue, Titanium Grey et Mineral White.

Branchées, mais sans fil

Enceintes actives et tout-en-un, les LS60 héritent de l'essentiel de la connectique des LS50 Wireless II. Elles disposent ainsi d'une prise RJ45 (Ethernet), d'une entrée HDMI ARC, d'une entrée optique, d'une prise SPDIF RCA et d'une entrée analogique RCA. En sortie, nous avons toujours droit à une prise RCA pour raccorder un caisson de basses. Le concept d'enceinte maîtresse et d'enceinte asservie existe à moitié ici, puisqu'une seule enceinte embarque la connectique, mais les deux sont actives (avec leur propre amplification). Elles échangent sans fil, ou via une interconnexion câblée en RJ45. À cela s'ajoutent une puce WiFi, ainsi qu'une puce Bluetooth.

Kef LS60 Wireless 6

Véritable réussite des dernières LS50 II Wireless, l'environnement connecté W2 de KEF est ici repris à l'identique. Les enceintes peuvent ainsi, via l'application dédiée, se connecter à des services de streaming, tout en accédant à un grand nombre de réglages sonores. On retrouve également une compatibilité avec les protocoles UPnP, AirPlay 2, Google Chromecast et bientôt Roon Ready (fin 2022).

LA SUITE APRÈS LA PUB

Un son hérité des plus grandes

L'architecture sonore de ces "petites" colonnes LS60 se base sur la même disposition que les Blade, bien que ces dernières conservent des avantages techniques.
Ainsi cette enceinte trois voies reprend-elle le fameux haut-parleur coaxial Uni-Q de 12ème génération des LS50 Wireless II et Blade Meta. L'Uni-Q comprend, sur un même axe et un même plan, un tweeter à dôme d'aluminium de 25 mm, entouré d'un transducteur (médiums) annulaire de 4 pouces (10 cm) avec cône en aluminium et suspension Z-flex. Ce haut-parleur intègre la technologie d'amortissement MAT, qui utilise une structure complexe à base de métamatériaux afin d'absorber au maximum l'onde arrière.

Kef LS60 Wireless 4

Mais contrairement à sa petite sœur LS50 Wireless II, la LS60 Wireless exploite son volume plus conséquent en accueillant deux haut-parleurs Uni-Core sur ses flancs. Les modèles Uni-Core sont davantage à considérer comme une paire de haut-parleurs montés en push-pull (moteur dos à dos) que comme un seul haut-parleur. Mais ici, il n'y a pas vraiment de séparation entre deux unités, puisque les deux moteurs se chevauchent afin de réduire l'encombrement. Cela permet, malgré le volume tout de même réduit (du fait de la finesse des colonnes) et de la charge fermée des enceintes, de proposer un excellent niveau de basses.

Kef LS60 Wireless 3

Bien sûr, une grande partie de la qualité sonore devrait reposer sur les capacités actives des LS60. En effet, KEF opte ici pour un ambitieux filtrage actif trois voies, complété par l'utilisation de trois amplificateurs : un amplificateur en classe A/B de 100 W pour le tweeter, un amplificateur en classe D de 100 W pour le transducteur de médium et un amplificateur en classe D de 500 W pour les boomers. La puissance totale de l'ensemble (la paire d'enceintes) atteint donc 1 400 W RMS, contre 760 W pour les LS50 Wireless II. Afin de parfaitement aligner la phase des trois transducteurs, l'appareil utilise une correction DSP apellée "Technologie de Source Ponctuelle Apparente".

Pour la réponse en fréquence, KEF promet 26 Hz – 36 kHz, ce qui est particulièrement impressionnant, dans les basses comme dans les aigus.
Les enceintes KEF LS60 Wireless seront disponibles dans le courant du mois de juin, pour un tarif de 6 600 euros l'ensemble.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Kef

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus