PUBLICITÉ

Amplificateur Primare A35.8 : un monstre multicanal à la philosophie Hifi, bi-amplifié et bridgé

Primare A35 8 ONmag 1

Marque scandinave aux électroniques aussi épurées qu’efficaces, Primare a décidé de lâcher les chevaux, ou plutôt les watts. En effet, son nouvel amplificateur A35.8, cousin multicanal du modèle stéréo A35.2, est un monstre de puissance et de modularité sonore, dopé par des modules en classe D Hypex. De quoi alimenter les configurations audio les plus exigeantes.

Un châssis sobre…

Habitude de la marque (et d'une majorité d'amplificateurs de puissance), l’A35.8 est un modèle certes classieux, mais sobre avant tout. Cet amplificateur possède un châssis tout en aluminium, monté sur des pieds en inox. Ses flans sont ajourés pour mieux dissiper la chaleur et la façade est une épaisse plaque en aluminium brossé, arborant le logo de la marque. Les déclinaisons sont assez classiques puisque Primare propose du gris ou du noir.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Primare A35 8 ONmag 6

Malgré sa simplicité apparente, l’A35.8 reste une belle bête de 430 x 382 x 145 mm pour 15 kg. Bien sûr, cela reste très léger par rapport à la puissance affichée.

Primare A35 8 ONmag 5

Nous mesurons un peu plus l’ampleur de son orientation haut de gamme à ses connectiques. L’espace est optimisé au maximum et chaque sortie bornier est regroupée avec ses entrées respectives (associées au même canal). À ce titre, le Primare A35.8 n’est pas un amplificateur de puissance stéréo, mais un amplificateur de puissance à huit canaux. Il est donc équipé de 8 entrées RCA, 8 entrées symétriques XLR et bien sûr 8 paires de borniers.

Qui abrite l’enfer

On s’en doute, il ne s'agit pas seulement d'un modèle multicanal ; l'A35.8 adopte les codes des amplificateurs Hifi haut de gamme.
Pour commencer, l’ampli fonctionne en classe D, via la technologie UFPD 2 de Primare. Celle-ci repose sur des modules NCore500 du constructeur Hypex, tout simplement ce qui se fait de mieux en la matière, en particulier si l’on évoque le rapport puissance/volume occupé. Primare opte donc pour 8 modules, placés par paires sur les mêmes dissipateurs. Ces modules permettent, malgré un faible encombrement, de proposer huit canaux, mais surtout une puissance très importante, chose qui est rarement possible sur les modèles multicanal classiques.

Primare A35 8 ONmag 7

LA SUITE APRÈS LA PUB

Mais l’autre force de l’appareil réside dans sa capacité à fonctionner en mode bi-amplifié, ainsi qu’en mode ponté (ou bridgé, pour utiliser un terme plus habituel). La puissance maximale obtenue est atteinte via une utilisation en mode stéréo, bi-amplifié et ponté, configuration dans laquelle il est possible de sortir jusqu’à 1 500 W au total.
Par canal, l’appareil affiche une puissance de sortie de 150 W sous 8 Ohms, 300 W sous 4 Ohms et 400 W sous 2 Ohms. En mode ponté, la puissance peut atteindre 740 W sous 8 Ohms (volontairement limitée), 750 W sous 4 Ohms et 450 W sous 2 Ohms.
Pour l’alimentation, là aussi le constructeur voit les choses en grand, avec son plus imposant circuit à date. Bien que Primare ne dévoile pas en détails les secrets de cet étage, la marque précise qu’il dispose de circuits APFC (Active Power Factor Correction) et de circuits d’écrêtage souples. Surtout, le fabricant indique avoir particulièrement soigné l’isolation entre les étages de sortie et les étages d’entrée.

Primare A35 8 ONmag 3

Le grand avantage de l'A35.8 est donc la souplesse qu’il offre. En effet, s’il est possible de l’utiliser en stéréo, pour alimenter des enceintes très énergivores, cet appareil est également capable de fonctionner dans une configuration multicanale, en 7.1 ou 5.1.2 Atmos. Mais surtout, il peut fonctionner de conserve avec l'amplificateur stéréo A35.2, ce qui permet de créer des configurations plus complexes, type 5.1.4 (l'A35.2 se chargeant des canaux avant). La marque évoque même, pour les plus ambitieux, l’utilisation de plusieurs A35.8 dans des configurations 9.1.6 Atmos ou pour une utilisation en Auro 3D (type 13.1). Chaque entrée stéréo est configurable sous 3 modes : bridgé, stéréo (canaux indépendants) et bridgé avec gain de 6 dB.

Disponible en juillet, le Primare A35.8 est annoncé au prix de 5 000 euros.


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Primare

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus