PUBLICITÉ

Music Hall dévoile la Stealth, sa première (très belle) platine vinyle à entraînement direct

Music Hall Stealth

Nouvelle venue parmi les nombreuses platines vinyles de Music Hall, la Stealth est particulièrement intéressante, car elle s’impose comme le premier modèle à entraînement direct de la marque. Cette petite particularité va de pair avec une orientation assez haut de gamme. Petit tour d’horizon pour découvrir la platine vinyle Music Hall Stealth.

Sobre et solide

Extérieurement, cette platine de 11 kg est un exemple assez parlant de design sobre et plutôt réussi. La Stealth brille par son épure, mais cela ne l’empêche pas de bénéficier d'une conception très ambitieuse. Son châssis, pour commencer, repose sur une structure multicouche (le matériau n'est pas précisé), chaque couche étant clairement séparée des autres. Ces petits décalages entre chaque épaisseur évitent à la Stealth d'avoir un aspect trop monobloc.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Music Hall Stealth 02

Ce châssis, antivibratoire, est complété par de larges pieds amortissants, dont la base est en élastomère à haute viscosité. L’aspect noir mat de l’ensemble lui donne un côté très pro mais également très audiophile, loin de l’allure triste que les tons foncés peuvent parfois refléter.

Pièce maîtresse de l’appareil, le plateau de rotation est un bloc d’aluminium massif d’environ 1,8 kg, un peu plus large qu’un disque de 12 pouces. Ce plateau s'accompagne d'un couvre-plateau en caoutchouc épais, ainsi que d’un centreur (pour la lecture des vinyles de 7 pouces). Bien sûr, la Music Hall Stealth est livrée avec un capot anti poussière.

Réglages et haut de gamme

Ambitieux lui aussi, le bras de lecture est une référence en S tout en aluminium massif qui permet des réglages suffisamment poussés, puisqu’il vient avec un ajustement du contrepoids, de l’antiskating et même de l’angle d’attaque vertical de la cellule (VTA). Ces trois réglages sont accessibles via leurs propres molettes respectives.

Music Hall Stealth 01

Pour la tête de lecture, Music Hall a équipé sa platine Stealth d’un classique, à savoir une cellule 2M Blue d'Ortofon. Référence à aimant mobile, cette cellule à pointe elliptique jouit d’une grande linéarité et d’une sensibilité assez élevée.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Enfin, l’ensemble alimentation + moteur n’est pas en reste. Si l’alimentation passe simplement par un adaptateur externe dédié, le moteur est un élément sans patin (brushless) à bas couple. Trois vitesses sont disponibles directement à partir du plateau : 33 tours, 45 tours et 78 tours. Enfin, une automatisation partielle permet au moteur de s'arrêter automatiquement à la fin d’un disque, ou après 20 min d’inactivité (cette fonction peut être désactivée).

Music Hall Stealth 03

La Music Hall Stealth dispose d’une sortie RCA stéréo avec prise de terre mais n'est pas équipée d'un étage de préamplification phono. Cette belle platine est déjà disponible, pour un tarif de 600 €.


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Music Hall

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus